PUBLICITÉ

coup de cœur

CD : Mitridate, l'opera seria d'un Mozart de 14 ans

Mozart Mitridate

Quel plaisir de retrouver une intégrale d'opéra enregistrée en studio ! Et dans des conditions optimales grâce à une équipe de production qui connaît son affaire, une distribution pour le moins exceptionnelle réunissant le nec plus ultra des chanteurs du roster Erato, et un chef dont la maîtrise de ce répertoire n'est plus à démontrer. Pour donner du premier opera seria de Mozart une interprétation éblouissante.

DVD d'Opéra : Elektra au Festival de Salzbourg

Strauss Elektra

Voici la captation de l'Elektra de Richard Strauss dans la production donnée au Festival de Salzbourg à l'été 2020, un des rares opéras présentés en raison de la crise sanitaire. Et une réalisation en tous points exceptionnelle d'une œuvre réputée difficile à représenter. C'est que la mise en scène en décortique la trame au plus profond et qu'a été réunie une distribution exemplaire dirigée par un des meilleurs chefs straussiens du moment. Le DVD porte haut la force inouïe de ce spectacle, autre grande réussite du festival autrichien. Indispensable.

CD : la Petite messe solennelle de Rossini dans sa version chambriste

GioachinoRossini

Voici, en première au disque, la version originale de laPetite messe solennelle de Rossini, savoir avec accompagnement de deux pianos et d'harmonium, issue de la nouvelle édition critique de la Fondation Rossini de Pesaro (2013). L'ultime chef-d’œuvre de l'auteur duBarbier de Séville, son dernier ''péché de vieillesse'', retrouve un climat chambriste et de ferveur que ne dispense pas toujours la version orchestrale pourtant conçue par lui. D'autant qu'interprété avec l'immense talent des présents interprètes. Une découverte majeure.

CD : Michael Spyres, ou le défi des catégories vocales

Baritenor 2021

  • ''Baritenor''
  • Airs extraits de :
  • Wolfgang Amadé Mozart : Idomeneo (rôle-titre). Le Nozze di Figaro (Il Conte Almaviva), Don Giovanni (rôle-titre)
  • Étienne Nicolas Méhul : Ariodant (Edgard)
  • Gaspare Spontini : La Vestale (Licinius)
  • Gioachino Rossini : Il Barbiere di Siviglia (Figaro). Otello (rôle-titre)
  • Adolphe Adam : Le Postillon de Lonjumeau (Chapelou)
  • Gaetano Donizetti : La Fille du régiment (Tonio)
  • Giuseppe Verdi : ll Trovatore (Il Conte di Luna)
  • Ambroise Thomas : Hamlet (rôle-titre – version pour ténor)
  • Jacques Offenbach : Les contes d'Hoffmann (rôle-titre)
  • Richard Wagner : Lohengrin (rôle-titre - version en français)
  • Ruggero Leoncavallo : Pagliacci (Tonio)
  • Franz Lehar : Die lustige Witwe (Danilo)
  • Maurice Ravel : L'Heure espagnole (Ramiro)
  • Carl Orff : Carmina Burana
  • Erich Wolfgang Korngold : Die tote Stadt (Paul)
  • Michael Spyres, baryténor
  • Avec : Sangbae Choï, Nicolas Kuhn, Mario Montalbano, ténors, Fabien Gaschy, baryton
  • Chœur de l'Opéra national du Rhin, Alessandro Zuppardo, maître de chœur
  • Orchestre Philharmonique de Strasbourg, dir.Marko Letonja
  • 1 CD Erato : 0190295156664 (Distribution : Warner Classics)
  • Durée du CD : 84 min 30 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

On savait l'américain Michael Spyres posséder une voix de ténor hors norme dans un déjà vaste répertoire belcantiste et romantique. Mais avec ce nouvel album il nous bluffe en abordant des emplois de ténor nettement plus corsés et au-delà, en flirtant avec le registre du baryton. Ténor barytonant, baryton ténorisant, les catégories vocales prétendument établies sont mises au défi de cet emploi au nom bicéphale, le baritenor. Au fil de 18 morceaux et autant de rôles, puisés chez 15 compositeurs différents et en trois langues, le chanteur ne cesse de nous épater avec une aisance confondante, passant en un tournemain du plus aigu au plus grave, mais aussi en acteur consommé au charme irrésistible. Voilà bien un des disques d'airs d'opéras les plus captivants de ces dernières années !

CD : András Schiff renouvelle l'interprétation des deux concertos de piano de Brahms

Brahms Orchestra of the age of enlightenment 2021

  • Johannes Brahms : Concerto pour piano et orchestre N°1 en Ré mineur, op.15.Concerto pour piano N°2 en Si bémol majeur, op.83
  • Orchestra of the Age of Enlightenment, András Schiff, piano & direction
  • 2 CDs EM New Series : 2690/91  485 5770 (Distribution : Universal Music)
  • Durée des CDs : 46 min 58 s + 47 min 35 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5) 

András Schiff propose une approche renouvelée des deux concertos de piano de Brahms. Plusieurs facteurs y contribuent. Il les joue tout en dirigeant l'orchestre, ce qui est loin d'une coquetterie d'interprète non plus qu'une marque de défiance vis-à-vis des pratiques habituelles. Il choisit un piano d'époque, un Blüthner de 1859, et un orchestre jouant sur instruments anciens, l'Orchestra of the Age of Enlightenment, procurant une sonorité étonnamment transparente, comme dégraissée, et en parfaite symbiose stylistique avec celle d'une rare clarté du piano. Aussi ses interprétations sont-elles d'une remarquable authenticité, où l'on s'approche sans doute du dire d'origine. Des versions combien révélatrices, à placer aux côtés des références que sont Guilels/Jochum (DG), Freire/Chailly (Decca) ou Pollini/Thielemann (DG), mais cette fois dans une toute autre perspective.

CD : musique française à quatre mains

French Duets 2021

  • ''French duets''
  • Gabriel Fauré : Dolly, suite pour piano à quatre mains
  • Francis Poulenc : Sonate pour piano à quatre mains
  • Claude Debussy : Six épigraphes antiques. Petite suite
  • Maurice Ravel : Ma mère l'Oye
  • Igor Stravinsky : Trois pièces faciles pour piano à quatre mains
  • Paul Lewis, Steven Osborne, piano
  • 1 CD Yperion : CDA68329 (Distribution : Distrart Music)
  • Durée du CD : 68 min 28 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5) 

Dans le genre du morceau de piano à quatre mains se dégage la quintessence du bon goût français et bien des caractéristiques du style de ses auteurs, particulièrement Debussy et Ravel. C'est l'univers de la petite forme qui rejoint dans plusieurs pièces le monde de l'enfance. Les deux pianistes britanniques Paul Lewis et Steven Osborne ont composé un bouquet exhaustif. Des musiques proches du sublime, divinement interprétées.

CD : l'art vocal singulier de Sigismondo D'India

Sigismondo DIndia 2021

  • ''Lamenti & Sospiri''
  • Sigismondo D'India : Madrigaux à une et deux voix sur des poèmes de Giovanni Battista Marino, Ottavio Rinuccini, Gabriello Chiabrera, Francesco Petrarca, Sigismondo D'India, Francesco Braccioloni, Francesco Ferranti
  • Mariana Flores, Julie Roset, sopranos
  • Cappella Mediterranea, clavecin/orgue & dir. Leonardo García Alarcón
  • 2 CDs Ricercar : RIC 429 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée des CDs : 1 h 32 min
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

L'infatigable dénicheur de raretés qu'est Leonardo García Alarcón nous emmène dans une contrée inédite à l'orée du baroque, celle des madrigaux de Sigismondo D'India, un musicien peut-être plus ''moderne'' encore que Monteverdi. Cinq instrumentistes et deux chanteuses d'exception nous transportent sur les ailes du chant profane en un festin de pages envoûtantes. 

CD : Esa-Pekka Salonen dirige Le Sacre du printemps

Le Sacre du printemps 2021

  • Modest Moussorgsky : Une nuit sur le Mont Chauve (version originale)
  • Béla Bartók : Le mandarin merveilleux, suite de concert op.19
  • Igor Stravinsky : Le Sacre du printemps (version de 1947)
  • Los Angeles Philharmonic, dir. Esa-Pekka Salonen
  • 1 CD + 1 CD Blu-ray Deutsche Grammophon : 483 9953 (Distribution : Universal Music)
  • Durée du CD/BD-A : 63 min 59 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Ce CD est la remastérisation, avec le nec plus ultra de la technique Blu-ray Pure Audio, de celui paru en janvier 2006, qui marquait le premier enregistrement live effectué au nouvel auditorium de Los Angeles, le Walt Disney Concert Hall. Les trois œuvres réunies de Moussorgsky, Stravinsky et Bartók, fruits de l'expressionnisme européen de l'époque, se prêtent on ne peut mieux à l'exercice de la démonstration sonore. Dont bien entenduLe Sacre du printemps. L'interprétation qu'en donne Esa-Pekka Salonen est elle aussi de référence. Un album indispensable scellant un tour de force aussi bien artistique que technique.

DVD d'opéra : Saul de Haendel

Handel Saul 2021

  • George Friedrich Haendel : Saul. Oratorio dramatique en trois actes. Livret de Charles Jennens
  • Christopher Purves (Saul), Iestyn Davies (David), Paul Appleby (Jonathan), Sophie Bevan (Michal), Lucy Crowe (Merab), Benjamin Hulett (Abner, Le Grand Prêtre/Doeg/un Amalécite), John Graham-Hall (La sorcière d'Endor)
  • Otis-Cameron Carr, Robin Gladwin, Ellyn Hebron, Thomas Herron, Merry Holden, Edwin Ray, danseurs
  • The Glyndebourne Chorus, Jeremy Bines, chef des chœurs
  • Orchestra of the Age of Enlightenment, dir.Ivor Bolton
  • James McVinnie, orgue solo
  • Mise en scène : Barrie Kosky
  • Chorégraphie : Otto Pichler
  • Costumes et décors : Katrin Lea Tag
  • Lumières : Joachim Klein 
  • Production du Glyndebourne Opera Festival, enregistré live en août 2015
  • Video Director : François Rousillon
  • Sound Supervisor : Jean Chantauret
  • 1 DVD Opus Arte : OA 1216 D (Distribution : Distrart)
  • Durée du DVD : 185 min
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

La production de l'oratorio Saul de Haendel, dans la mise en scène de Barrie Kosky, que Paris a pu voir au Théâtre du Châtelet début 2020, a été créée pour le Glyndebourne Opera Festival lors de son édition de 2015. Elle avait alors été saluée unanimement comme un succès majeur. Le présent DVD en est la captation. Qui réussit le tour de force de magnifier presque chaque trait d'une mise en scène audacieuse et d'un esthétisme à couper le souffle. Tandis que la partition de Haendel est servie avec une rare efficience.

CD : Ludovic Tézier chante Verdi

Ludovic Tezier Verdi 2021

  • Giuseppe Verdi : Airs et scènes pour baryton extraits de La forza del destino (Carlo di Vargas), Don Carlos (Rodrigue) et Don Carlo (Rodrigo), Ernani (Carlo), Falstaff (Ford), Il Trovatore (Conte de Luna), La Traviata (Giorgio Germont), Macbeth, Otello (Iago), Rigoletto, Un Ballo in maschera (Renato)
  • Ludovic Tézier, baryton
  • Orchestra del Teatro communale di Bologna, dir. Frédéric Chaslin
  • 1 CD Sony : 19439753632  (Distribution : Sony Music Entertainment)
  • Durée du CD : 81 min 50 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Renouant avec une tradition réservée ces temps aux seules stars sopranos et ténors ténorissimes, la pratique du disque récital d'airs d'opéras en vient à s'intéresser au glorieux baryton, le primo baritono. On attendait celui de Ludovic Tézier et on est comblé. Pour son premier album, il se devait de chanter Verdi, le compositeur qui a déterminé son parcours de chanteur. Plus qu'une succession de morceaux de choix, ces quelques airs et scènes sont un concentré de dramaturgie verdienne. Incarné par une des plus somptueuses voix du moment, dans sa glorieuse maturité. Voilà une étourdissante leçon de chant et une somme interprétative d'une rare pertinence. 

DVD d'Opéra : Benvenuto Cellini de Berlioz

Berlioz Benvenuto Cellini 2021

  • Hector Berlioz : Benvenuto Cellini. Opéra-comique en deux actes et quatre tableaux. Livret de Léon de Wailly et Auguste Barbier
  • Michael Spyres (Benvenuto Cellini), Sophia Burgos (Teresa), Lionel Lhote (Fieramosca), Maurizio Muraro (Balducci), Tareq Nazmi (Le Pape Clément VII), Adèle Charvet (Ascanio), Vincent Delhoume (Francesco), Ashley Riches (Bernardino)
  • Monteverdi Choir
  • Orchestre Révolutionnaire et Romantique, dir. Sir John Eliot Gardiner
  • Mise en espace : Noa Naamat
  • Créations lumières : Rick Fisher
  • Créations costumes : Sarah Denise Cordery
  • Assistant chef d'orchestre : Dinis Sousa
  • Coach linguistique : Nicole Tibbels
  • Enregistré live à l'Opéra Royal de Versailles, le 8 septembre 2019, en coproduction avec Ozango, Mezzo, Château de Versailles Spectacles
  • Réalisation vidéo : Sébastien Glas / Ozango  
  • 1 DVD Château de Versailles Spectacles : CVS020 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du DVD : 2 h 53 min
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Cette nouvelle version de Benvenuto Cellinidevrait satisfaire les esprits chagrins. On sait que l'opéra de Berlioz a toujours attiré à lui les critiques de procureurs zélés. Qui s'en prennent au caractère hybride de l’œuvre et surtout à l'entreprise, il est vrai périlleuse, de sa restitution scénique. La qualité de la musique échappe toutefois à ces acerbes remarques. Et, cette fois, elle est l'objet de toutes les attentions puisque que John Eliot Gardiner a pris le parti d'une exécution semi staged, fort habile au demeurant, qui laisse à l'orchestre une place essentielle. À la tête d'une distribution jeune et valeureuse, le chef est bien le héros de ce spectacle.

DVD d'opéra : Fortunio d'André Messager

Fortunio 2021

  • André Messager : Fortunio. Comédie lyrique en quatre actes. Livret de Gaston Arman de Caillavet et Robert de Flers, d'après ''Le Chandelier'' d'Alfred de Musset
  • Cyrille Dubois (Fortunio), Anne-Catherine Gillet (Jacqueline), François Leguérinel (Maître André), Jean-Sébastien Bou (Clavaroche), Philippe-Nicolas Martin (Landry), Aliénor Feix (Madelon), Pierre Derhet (Lieutenant d'Azincourt), Thomas Dear (Lieutentant de Verbois), Luc Bertin-Hugault (Maître Subtil), Geoffroy Buffière (Guillaume), Sarah Jouffroy (Gertrude)
  • Laurent Podalydès, Comédien. Maîtrise populaire de l'Opéra-Comique, Madeleine Dumas-Primbault, Solal Dages-des-Houx (les enfants)
  • Chœur Les éléments, Joël Suhubiette chef des chœurs
  • Orchestre des Champs-Elysées, dir. Louis Langrée
  • Mise en scène : Denis Podalydès
  • Décors : Eric Ruf 
  • Costumes : Christian Lacroix
  • Lumières : Stéphanie Daniel
  • Production de l'Opéra-Comique, captée en décembre 2019
  • Video director : François Roussillon
  • 1 DVD Fra Productions / Naxos : 2.110672 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du DVD : 119 min 09 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5) 

La comédie lyrique Fortunio a bien de la chance. Créée à l'Opéra-Comique en 1907, elle y revenait en 2009 dans une mise en scène de Denis Podalydès et sous la direction de Louis Langrée. Dix ans plus tard, elle est captée à la faveur d'une reprise mémorable. C'est ce qu'offre le présent DVD : une production pleine de charme doublée d'une rare perfection musicale.

CD : Sir Simon Rattle et La Petite Renarde rusée, une histoire d'amour

Janacek petite renarde rusee 2021

  • Leos Janáček : La Petite Renarde rusée. Opéra en trois actes. Livret du compositeur à partir d'un texte de Rudolf Těsnohlidek.
  • Sinfonietta op.60
  • Lucie Crowe (Bystrouška, la Renarde Fine-Oreille), Sophia Burgos (Le Renard), Gerald Finley (Le Garde-chasse), Paulina Malefane (La femme du Garde-chasse), Peter Hoare (Le Maître d'école), Jan Martinik (Le curé), Hanno Müller-Brachmann (Harašta), Jonah Halton (Pàsek, aubergiste), Anna Lapkovskaja (sa femme), Poppy David (petit-fils du Garde-chasse), Inji Galliet-Jakoby (Frantik), Saoirse Exelby (la Jeune Renarde), Maeve MacAllister (La Sauterelle - ou le grillon), Eben Watson (Le Criquet), Olivia Solomou (La petite Grenouille), Theo Smith (Une toute petite Renarde), Peter Hoare (Le Moustique/ Le Coq), Anna Lapkovskaja (le chien Lapak), Sophia Burgos (la Poule huppée), Jan Martinik (Le Blaireau), Paulina Malefane (le Pic-vert/La Chouette), Irene Hoogveld (Le Geai)
  • London Symphony Chorus, LSO Discovery Voices, Simon Halsey, directeur de chœur, David Lawrence, Lucy Griffiths, maîtres de chœur
  • London Symphony Orchestra, dir. Sir Simon Rattle
  • Régie semi-staged : Peter Sellars
  • 2 CDs LSOLive : LSO0850 (distribution : PIAS)
  • Durée des CDs : 63 min 09 s + 56 min 28 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Sir Simon Rattle visite de nouveauLa Petite Renarde ruséede Janáček. « L’œuvre qui m'a donné envie de diriger de l'opéra », confesse-t-il. Après une première intégrale au disque, naguère chez EMI, voici le CD de la captation de concerts semi-staged donnés au Barbican de Londres avec l'orchestre dont il est Music Director, le London Symphony Orchestra. Des retrouvailles aussi émues que fécondes. Car voilà une exécution en tous points remarquable d'un des opéras les plus étonnants du répertoire.

DVD d'opéra : l'extraordinaire Salomé du Festival de Salzbourg

Salome Strauss

  • Richard Strauss : Salomé. Drame musical en un acte. Libretto d'après le drame éponyme d'Oscar Wilde dans une traduction en allemand de Hedwig Lachmann 
  • Asmik Grigorian (Salomé), Anna Maria Chiuri (Herodias), Gábor Bretz (Jochanaan), Julian Prégardien (Narraboth), John Daszak (Herodes), Avery Amereau (Un page d’Herodias)
  • Matthäus Schmidlechner (Premier juif), Mathias Frey (Second juif), Patrick Vogel (Troisième juif), Jörg Schneider (Quatrième juif), David Steffens  (Cinquième juif), Tilman Rönnebeck (Premier Nazaréen), Pawel Trojak (Deuxième Nazaréen), Henning von Schulman (Premier soldat), Dashon Burton (Deuxième soldat), Neven Crniċ (Un Cappadocéen)
  • Wiener Philharmoniker, dir. Franz Welser-Möst
  • Mise en scène, décors, costumes et lumières : Romeo Castellucci 
  • Collaboration artistique : Silvia Costa
  • Conseiller dramatique : Piersandra Di Matteo
  • Production du Salzburger Festspiele 2018, enregistré live à la Felsenreitschule en juillet 2018
  • Video Director : Henning Kasten
  • 1 DVD Unitel Edition : 801608  (Distribution : Distrart Distribution)
  • Durée du DVD : 112 min 
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5) 

Ce DVD est la captation live de la production de Salomé donnée au Festival de Salzbourg 2018 dans la mise en scène de Romeo Castellucci et dirigée par Franz Welser-Möst. Il capture le formidable impact dramatique d'un spectacle qui fit date dans l'histoire du festival autrichien et dontnous avons rendu compte élogieusement ici. Il révèle aussi des détails qui méritent d'être soulignés, complétant la première analyse. Voici une version indispensable pour qui veut approfondir la signification d'une œuvre essentielle du répertoire lyrique du XXème siècle.

CD : l'Age d'argent de la musique russe

Trifonov Silver age

  • ''Silver Age''
  • Igor Stravinsky : Sérénade en la. Suite pour piano de L'Oiseau de feu (transcription de Guido Agosti). Trois mouvements de Petrouchka
  • Serge Prokofiev : Sarcasmes op.17. Sonate pour piano N°8 en op.84. Gavotte extrait de Trois Pièces de Cendrillon, op.95. Concerto pour piano et orchestre N°2 en sol mineur op.16
  • Alexandre Scriabine : Concerto pour piano et orchestre en op.20
  • Daniil Trifonov, piano
  • Mariinsky Orchestra, dir. Valery Gergiev
  • 2 CDs Deutsche Grammophon : 483 5331 (Distribution : Universal Music)
  • Durée des CDs : 69 min 39 s + 75 min 44 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5) 

Le nouveau Trifonov est arrivé ! L'album intitulé ''Silver Age'' focalise sur une époque de la musique russe entre 1907 et 1917, référencée à un personnage clé, Serge Diaghilev. Initiateur des fameux ''Concerts Historiques Russes'' de 1907 puis des Ballets russes les années subséquentes, sans parler de son empreinte artistique sur plusieurs décennies. Pour l'illustrer, le pianiste russe a réuni un florilège de pièces pour piano solo et concertantes de Scriabine, Stravinsky et Prokofiev, jouées avec la fabuleuse maîtrise qui est la sienne et avec la complicité du chef Valery Gergiev. Une somme passionnante, incontournable. 

DVD d'opéra : Hamlet revisité en trois dimensions à l'Opéra Comique

Hamlet Ambroise Thomas

  • Ambroise Thomas : Hamlet. Opéra en cinq actes. Livret de Michel Carré et Jules Barbier, d'après William Shakespeare
  • Stéphane Degout (Hamlet), Sabine Devieilhe (Ophélie), Laurent Alvaro (Claudius), Sylvie Brunet-Grupposo (Gertrude), Julien Behr (Laërte), Jérôme Varnier (Le Spectre), Kevin Amiel (Marcellus/Deuxième fossoyeur), Yoann Dubruque (Horatio/Premier fossoyeur), Nicolas Legoux (Polonius)
  • Chœurs Les éléments, chef de chœur : Joël Suhubiette
  • Orchestre des Champs-Elysées, dir. Louis Langrée
  • Mise en scène : Cyril Teste
  • Décors : Ramy Fischler
  • Costumes : Isabelle Deffin
  • Éclairages : Julien Boizard
  • Projections vidéo : Nicolas Dorémus & Mehdi Toutain-Lopez
  • Dramaturgie : Leila Adham
  • Production du Théâtre de l'Opéra Comique, captée en décembre 2018
  • Réalisation vidéo : François Roussillon
  • 1 DVD Naxos : 2.110640 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du DVD : 2 h 50 min 41 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5) 

Créé à Paris en 1868, l'opéraHamletd'Ambroise Thomas n'y avait plus été représenté depuis 1938. C'est dire combien la production de l'Opéra Comique de cette fin d'année 2018 était attendue. Ce bel exemple de sujet littéraire, de ceux qui régissent l’art lyrique au XIXème siècle, a encore de beaux jours devant lui à en juger par la pertinence d'une mise en scène qui en révèle tout l'impact dramatique et le caractère exceptionnel de la réussite musicale. La présente captation le restitue fidèlement, voire au centuple.

CD : la musique de piano de Leoš Janáček jouée par Thomas Adès

Janacek Thomas Ades

  • Leoš Janáček : Sur les sentiers recouverts. Dans la rue 1.X.1905 ''Sonate pour piano''. Dans les brumes
  • Thomas Adès, piano
  • 1 CD signum Classics : SIGCD600 (Distribution : UVM)
  • Durée du CD : 66 min 50 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5) 

La musique de piano de Janáček n'est pas si souvent enregistrée. Aussi cette nouvelle version est-elle plus que bienvenue, qui en présente les trois œuvres essentielles. D'autant que l'auteur est un musicien aguerri à cet idiome. Lorsqu'un grand compositeur anglais d'aujourd'hui rencontre son éminent collègue tchèque, cela produit une rare réussite. Un disque pour l'île déserte !

CD : deux clarinettes d'exception

Double Michel Portal Paul Meyer

  • ''Double''
  • Carl Stamitz : Concerto pour clarinettes N°4 en si bémol majeur
.
  • Georg Philip Telemann : Concerto en ré mineur pour deux Chalumeaux. Sonate en mi mineur
  • Piotr Iliych Tchaikovski : Herbtslied pour clarinette et quatuor à cordes (arrangement pour orchestre à cordes de Toru Takemitsu)
  • Felix Mendelssohn : Konzertstück N°1, op.113. Konzertstück N°2 , op.114
  • Carl Philipp Emanuel Bach : Duo pour clarinettes en do majeur
  • Michel Portal, Paul Meyer, clarinettes
  • Orchestre royal de chambre de Wallonie, dir. Paul Meyer
  • 1 CD Alpha : Alpha 415 (Distribution : Outhere Music) www.outhere-music.com
  • Durée du CD : 65 min 16 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

La rencontre entre clarinettistes et compositeurs a de longue date fertilisé la musique : ainsi d'Anton Stadler et de Mozart ou de Richard Mühlfeld et de Brahms, et plus récemment de Michel Portal et de Boulez ou de Paul Meyer et de Penderecki. Lorsque ces deux derniers instrumentistes s'unissent, semble-t-il pour la première fois au disque, cela produit aussi de beaux fleurons. Le florilège de pièces réunies sur ce disque est une belle leçon de musique, au plus haut point divertissante : 65 minutes de pur bonheur !

Opéra : La magie du Ballet royal de la Nuit

Ballet royal de la Nuit Champs Elysees 1


Grand Ballet final (au centre : Sean Patrick Mombruno/le roi Louis XIV ©Vincent Pontet

  • ''Le Ballet royal de la Nuit'', Grand divertissement pour le jeune Roi Soleil. Ballet de cour en quatre parties
  • Textes d'Isaac Bensarade
  • Musiques de Jean de Cambefort, Antoine Boësset, Louis Constantin, Michel Lambert, Francesco Cavalli, Luigi Rossi et d'anonymes
  • Lucile Richardot (La Nuit/Vénus), Violaine Le Chenadec (Une Heure/Cintia/ Une Grâce française), Caroline Weynants (Eurydice/Une Grâce française/Une Grâce italienne/Une Ombre errante), Ilektra Platiopoulou (Junon), Caroline Dagin-Bardot (Vénus/Le Silence/ une Grâce italienne), Perinne Devillers (Pasitea/Mnémosyne/L'Aurore), Deborah Cachet (La Lune/Déjanire/Une Grâce française/La Beauté/Une Ombre errante)
  • David Tricou (Apollon/Une Ombre errante/une Grâce italienne), Étienne Bazola (Le Sommeil/ Un suivant de Vénus/Une Ombre errante), Renaud Bres (Hercule, Nicolas Brooymans, Le Grand Sacrificateur)
  • Sean Patrick Mombruno, danseur, Louis XIV
  • Jive Faury, Yan Oliveri, Vincent Regnard, jongleurs
  • Julien Amiot, Marianna Boldini, Pierre-Jean Bréaud, Frédéric Escurat, Alexandre Fournier, Leticia Garcia, Pierre Le Gouallec, Caroline Le Roy, Pablo Monedero de Andrès, Jordi Puigoriol, Michael Pallandre, Etienne Revenu, acrobates
  • Léontine et Gustave Pallandre-Le Roy, figurants enfants
  • Chœur et orchestre Ensemble Correspondances, direction et reconstitutions musicales : Sébastien Daucé
  • Francesca Lattuada, mise en scène
  • Costumes : Olivier Charpentier, Bruno Fatalot
  • Lumières : Christian Dubet
  • Maquillages, coiffures, perruques : Catherine Saint-Sever
  • Vidéo : Aitor Ibáñez
  • Théâtre des Champs-Élysées, Paris, le 9 octobre 2020 à 19 h 30
    www.theatrechampselysees.fr

Voici enfin à Paris la magistrale production duBallet royal de la Nuit, créée en 2017 à Caen. Un spectacle total associant musique, chant, danse et mouvements d'acrobates pour illustrer un divertissement à la gloire du jeune roi Louis XIV. « L'un des spectacles les plus marquants du règne de Louis XIV », souligne Sébastien Daucé, auteur de cette fastueuse reconstitution musicale. Car c'est bien ce qui caractérise cette proposition restituant le ballet de cour du XVIIème siècle à travers une féerie moderne, poétique et esthétique d'une grandiose démesure.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus