icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Opéra : Saül au Châtelet, une richesse foisonnante

Haendel Saul Theatre du Chatelet


Acte I ©Patrick Roger

  • George Friedrich Haendel : Saül. Oratorio en trois actes. Livret de Charles Jennens
  • Christopher Purves (Saül), Christopher Ainslie (David), Benjamin Hulett (Jonathan), Karina Gauvin (Merab), Anna Devin (Michal), Stuart Jackson/Daniel Mullaney (Le Grand Prêtre/Doeg/Abner/un Amalécite), John Graham-Hall (La sorcière d'Endor)
  • Chœur ad hoc pour la production, Stéphane Petitjean, chef des chœurs
  • Les Talens Lyriques, dir. Laurence Cummings
  • Mise en scène : Barrie Kosky (reprise par Donna Stirrup)
  • Chorégraphie : Otto Pichler (reprise par Merry Holden)
  • Costumes et décors : Katrin Lea Tag
  • Lumières : Joachim Klein (reprises par David Manion)
  • Assistant à la mise en scène : Andreas Zimmermann
  • Théâtre du Châtelet, Paris, samedi 25 janvier 2020 à 20 h
  • Et les 29 et 31 janvier 2020 à 20 h
    www.chatelet.com 

La prestigieuse production de Saül du Festival de Glyndebourne 2015 atteint les bords de la Seine. L'oratorio de Haendel y connaît une mise en scène d'une rare perspicacité, signée de Barrie Kosky, associant l'absolu pointillisme de la direction d'acteurs au spectaculaire des images émaillant une dramaturgie dont on ne soupçonnait pas l'existence dans cette œuvre. Elle est dirigée par un spécialiste du Saxon, Laurence Cummings, à la tête d'un orchestre français pour qui le compositeur n'a pas de secrets, Les Talens Lyriques. Une distribution de haut vol complète un spectacle mémorable.

  

Concert : Alexandre Pascal au violon, Aurélien Pascal au violoncelle et Denis Pascal au piano, en récital à la Salle Gaveau

Alexandre Pascal Aurelien Pascal Denis Pascal

  • Ludwig van Beethoven : Trio avec piano N°3 en do mineur op.1 N°3
  • Johannes Brahms : Trio pour piano et cordes en si majeur op.8
  • Franz Schubert : Trio pour piano et cordes N°2 op.100
  • Alexandre Pascal (violon), Aurélien Pascal (violoncelle), Denis Pascal (piano)
  • Vendredi 24 janvier 2020, à 20 h 30
  • Salle Gaveau
    45 rue la Boétie
    75008 Paris
    www.philippemaillardproductions.fr
    www.sallegaveau.com

Beethoven, Brahms et Schubert réunis dans ce concert donné Salle Gaveau.

 
 

Concert : le violoncelliste Nicolas Alstaedt à la tête de l’Orchestre de chambre de Paris

Nicolas Alstaedt

  • Haydn : Concerto pour violoncelle N°1 en ut majeur, Hob. VIIb :1
  • Schönberg : Symphonie de chambre N°1 en mi majeur, op.9
  • Beethoven : Symphonie N°8 en fa majeur, op.93
  • Nicolas Alstaedt, violoncelle et direction
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Jeudi 23 janvier 2020, à 20 h
  • Théâtre des Champs-Elysées
    www.theatrechampselysees.fr
    www.orchestredechambredeparis.com 

Schönberg, Haydn et Beethoven au programme de l’Orchestre de chambre de Paris.

  

CD : Jean-Philippe Collard joue les Goyescas de Granados

Jean Philippe Collard

  • Enrique Granados : Goyescas, Suite pour piano
  • Jean-Philippe Collard, piano
  • 1 CD La Dolce Volta : LV73 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 53 min 55 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5) 

Jean-Philippe Collard ajoute un nouvel opus à une discographie déjà bien fournie, avec les Goyescas de Granados. Un monument de la littérature pianistique espagnole que ces six pièces écrites en 1911 et créées la même année par l'auteur au Palau de la Musica de Barcelone. Dans un domaine où régnait naguère l'incomparable Alicia de Larrocha, Collard livre une version d'une facture aussi rigoureuse que profondément poétique.

  

Concert : Philippe Herreweghe, le Chœur et l’Orchestre du Collegium Vocale Gent interprètent Bach à l’Eglise Saint-Roch

Philippe Herreweghe

  • Johann Sebastian Bach : Cantate BWV 45
  • Cantate BWV 78
  • Motet BWV 118
  • Cantate BWV 198
  • Dorothée Mields (soprano), Alex Potter (alto), Thomas Hobbs (ténor), Peter Kooij (basse)
  • Chœur & orchestre du Collegium Vocale Gent
  • Philippe Herreweghe, direction
  • Mardi 21 janvier 2020, à 20 h 30
  • Eglise Saint-Roch
    296, rue Saint-Honoré
    75001 Paris
    www.philippemaillardproductions.fr

Philippe Herreweghe revient à Saint -Roch avec un programme dédié aux Cantates de Bach, dont la célèbre Trauer-Ode BWV 198

 
 

CD : Dans un salon de la Nouvelle Athènes

Dans un salon de la Nouvelle Athènes

  • ''Dans un salon de la Nouvelle Athènes''
  • Karl Czerny : Nocturne sentimental
  • Carl Maria von Weber : Andante consolante extrait de la 4ème Sonate pour piano op.70. Air d'Annette extrait du Freischütz (arrangement pour accompagnement de clarinette, violoncelle et piano de Benjamin d'Anfray)
  • Franz Liszt : ''Auf dem Wasser zu singen'' (transcription du Lied de Schubert). ''Funérailles'', extrait des Harmoniques poétiques et religieuses
  • Frédéric Kalkbrenner : Thème favori de la Norma de Bellini
  • Adolphe Adam : ''Le retour à la montagne''
  • Frédéric Chopin : Valses op.69 N°1 et op.69 N°2. Fantaisie-Impromptu op.66 (posth.). Prélude op.28 N°8
  • Laura Granero, Olga Pashchenko, Edoardo Torbianelli, piano
  • Ensemble Lélio : Benjamin d'Anfray (piano), Jeanne Mendoche (soprano), Lucie Arnal (violoncelle), Roberta Cristini (clarinette)
  • 1 CD : Son an Ero 10 (Distribution : UVM)
  • Durée du CD : 60 min 10 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5) 

Ce CD invite à revivre l'effervescence artistique des salons parisiens au XIXème siècle, singulièrement dans le quartier de la Nouvelle Athènes, alors animés par des artistes comme George Sand, Liszt, Chopin, Czerny ou Kalkbenner, et les facteurs de piano Erard et Pleyel. Le disque, enregistré lors d'un concert donné au Petit Palais dans le cadre de l'exposition ''Paris romantique'', au printemps 2019, propose un florilège de pièces de compositeurs en vue. Elles sont jouées par des spécialistes sur un instrument rare, un piano Erard de 1838. Une étonnante immersion dans un contexte poético-musical passionnant.

  

Concert : le Quatuor Hagen ou la quintessence

Quatuor Hagen


Le Quatuor Hagen ©DR

  • Ludwig van Beethoven : Quatuor à cordes N°16 op.135
  • Béla Bartók : Quatuor à cordes N°3
  • Robert Schumann : Quintette pour piano et cordes op.44
  • Kirill Gerstein, piano
  • Hagen Quartett
  • Philharmonie de Paris, Salle de concerts - Cité de la Musique, dimanche 19 janvier 2020 à 16 h 30 

C'est au Hagen Quartett qu'il revenait de conclure la 9ème Biennale des quatuors à cordes à la Cité de la musique. Avec un programme éclectique puisqu’associant Beethoven, Bartók et Schumann. Encore une fois le miracle s'est produit : outre une fabuleuse maîtrise technique, les quatre musiciens, comme leur pianiste, Kirill Gerstein, auront gratifié un public retenant son souffle d'interprétations visionnaires, marquées au coin d'une formidable concentration et d'une plénitude sonore ayant peu d'égale aujourd'hui. 

  

Concert : le pianiste François-Frédéric Guy interprète les cinq Concertos pour piano et orchestre de Beethoven au Théâtre des Champs-Elysées

François Frédéric Guy

  • Beethoven :
  • Concerto pour piano No1 en ut majeur, op.15
  • Concerto pour piano No3 en ut mineur, op.37
  • Concerto pour piano No2 en si bémol majeur, op.19
  • Concerto pour piano No4 en sol majeur, op.58
  • Concerto pour piano No5 en mi bémol majeur « Empereur », op.73
  • François-Frédéric Guy, piano et direction
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Samedi 18 janvier 2020, à 19 h
  • Théâtre des Champs-Elysées
    www.theatrechampselysees.fr
    www.orchestredechambredeparis.com

François-Frédéric Guy, à la fois pianiste et chef d’orchestre, interprète l’intégralité des Concertos pour piano de Beethoven.

 
 

CD : L'odyssée Beethoven de Cyprien Katsaris

Cyprien Katsaris Beethoven

  • ''Une Odyssée chronologique''
  • Ludwig van Beethoven : Œuvres originales et transcriptions pour piano (1782-1826)
  • OEUVRES ORIGINALES : 9 Variations sur un marche de Dressler. Sonate pour piano en mi bémol majeur. 2 Préludes dans tous les douze tons majeurs op.39. Rondo a Capriccio, op.129. Sonates pour piano N°1, op.2 N°1 ; N°5 , op.10 N°1 ; N°10 op.14 N°2 ; N°14 op.27 N°2 ''Clair de lune'' ; N°17 op.31 N°2 ''La tempête'' ; N°23 op.57, ''Appassionata'' ; N°24 op.78 ''A Thérèse'' ; N°32 op.111. 7 Bagatelles op.33. 32 Variations sur un thème original. Fantaisie pour piano op.77
  • TRANSCRIPTIONS : Musique pour un ballet chevaleresque. Grande Sonate pour le Piano, d'après le Trio à cordes op.3. Rondo de la Sonate pour piano et violoncelle N°2 , op.5 N°2. Sonatina & Adagio pour mandoline et clavecin. Tempo di Menuetto du Septuor op.20. Adagio ma non troppo du Quatuor à cordes N°6 op.18 N°6. Allegro ma non tanto du Quatuor à cordes N°4 op.18 N°4. Sonate pour violon et piano N°5, op24 ''Le printemps''. Entrata de la Sérénade pour flûte, violon et alto op.25. Adagio cantabile de la Sonate pour violon et piano N°7 op.30 N°2. Contredanse N°12, extrait de 12 Contredanses pour orchestre. Sonate pour violon et piano N°9 op.47 ''Kreutzer''. Rondo allegro du Concerto pour violon et orchestre op.61. Marche de Yorck. Adagio molto e cantabile de la IXème Symphonie op.125. Lento assai du Quatuor à cordes N°16 op.135. Introduction d'un Quintette à cordes (esquisses). Une Plaisanterie musicale ''Wir irren allesamt''
  • Cyprien Katsaris, piano
  • 6 CDs Piano 21 : P21 060-N (Distribution : Socadisc)
  • Durée des CDs : 6 h 50 environ
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

Le pianiste Cyprien Katsaris s'est lancé un défi étonnant : rapprocher en une sorte d'odyssée discographique de quelques sept heures de musique, une brassée de compositions originales de Beethoven et un bouquet de transcriptions de pièces connues ou plus rares. Le marathon se veut chronologique, qui couvre l'entière période créatrice, de 1782 à 1826. Une passionnante aventure qui, aux côtés de perspicaces interprétations de plusieurs sonates, permet d'entendre des morceaux transcrits jusque-là réservés aux exégètes du maître de Bonn. Une nouvelle pierre à l'édifice du propre label du pianiste franco-chypriote, et décidément une contribution toute personnelle et d'ores et déjà marquante à l'année Beethoven. 

  

CD : Le violoncelle d'Olivia Gay puise aux origines

Origines

  • ''Origine(s)''
  • Robert Schumann : 5 Stücke im Volkston op. 102 pour violoncelle et piano
  • Ernest Bloch : ''From jewish life'' pour violoncelle et piano (arrangement pour accordéon)
  • Zoltan Kodaly : Sonate pour violoncelle seul op. 8
  • Astor Piazzolla : Milonga sin palabras pour violoncelle et accordéon (arrangement)
  • Nadia Boulanger : Danse espagnole (extrait de ''Trois pièces pour violoncelle et piano'')
  • Chants populaires (arrangés pour plusieurs voix de violoncelle)
  • Olivia Gay, violoncelle
  • Célia Oneto Bensaid, piano, Basha Slavinska, accordéon
  • 1 CD Ilona Records : LIR 9020212 (Distribution : L'autre Distribution)
  • Durée du CD : 77 min
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)

Voici un CD au programme atypique. À partir de la monumentale Sonate pour violoncelle seul de Zoltan Kodaly, la celliste Olivia Gay tisse des liens entre musique savante et sources populaires, puisés ici chez Schumann, Ernest Bloch, Nadia Boulanger ou Astor Piazzolla. Un parcours pour le moins original et exigeant, mais empli de saveurs.  

  

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework