icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

CD : "Élégies", musiques orchestrales en écho de la Grande Guerre

Elegies

  • "Elégies"
  • Ernest Bristow Farrar : Heroïc Elegy op. 36
  • Franck Bridge : Lament for String Orchestra
  • Frederick Septimus Kelly : Elegy for String Orchestra
  • Jean Cras : Âmes d'Enfants
  • Jacque de la Presle : Soir de Bataille
  • Orchestre symphonique de Toulon, dir. Pierre Dumoussaud
  • 1 CD Hortus, Collection "Les Musiciens et la Grande Guerre", vol. XXXIV : Hortus 734 (Distribution : Harmonia Mundi UVM/AVM)
  • Durée du CD : 49 min 30 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Ce nouveau volume de la collection "Les Musiciens et la Grande Guerre" focalise sur les œuvres pour orchestre composées durant les années 1915-1918. Elles sont peu nombreuses car les effectifs des formations orchestrales ne permettaient pas leur exécution du fait de la mobilisation des hommes, et à une époque où les femmes n'y participaient pas. Un intéressant florilège.

  

Concert : Fabien Gabel dirige l’Orchestre Philharmonique de Radio France à l’Auditorium

Fabien Gabel

  • Claude Debussy : Pelléas et Mélisande, suite arrangée par Alain Altinoglu
  • Richard Dubugnon : Eros Athanatos-Eros immortel, fantaisie concertante pour violoncelle, piano et orchestre, opus 69
  • Serge Prokofiev : Sonate pour deux violons en ut majeur, op.56
  • Roméo et Juliette, extraits des suites d’orchestre
  • Jean-Yves Thibaudet (piano), Gautier Capuçon (violoncelle), Amandine Ley (violon), Florent Brannens (violon)
  • Orchestre Philharmonique de Radio France - Fabien Gabel, direction
  • Jeudi 13 juin 2019, à 20 h 
  • Auditorium de Radio France
    www.maisondelaradio.fr

Fabien Gabel et l’Orchestre Philharmonique de Radio France proposaient au public de l’Auditorium un itinéraire complexe et plein de surprises débutant avec Debussy et Dubugnon et s’achevant avec Prokofiev.

 
 

CD : Les deux premiers trios pour piano de Dvořák par le Busch Trio

Busch Trio Dvorak

  • Antonín Dvořák : Trio pour piano, violon et violoncelle op. 21. Trio pour piano, violon et violoncelle op. 26
  • Busch Trio
  • 1 CD Alpha : Alpha 466 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du CD : 66 min 49 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)

Ce CD est le quatrième et ultime volume de l'intégrale de la musique de chambre pour piano et cordes de Dvořák par le Busch Trio. Il présente les trios pour piano, violon et violoncelle op. 21 & 26, les deux premiers de leur auteur. Dans une interprétation qui confirme les appréciations élogieuses suscitées par les autres disques (Quatuors pour piano, Quintettes pour piano).

  

CD : Semiramide de Rossini

Rossini Semiramide

  • Goachino Rossini : Semiramide. Mélodrame tragique en deux actes. Livret de Gaetano Rossi d'après la tragédie de Voltaire "Sémiramis"
  • Albina Shagimuratova (Semiramide), Daniela Barcellona (Arsace), Mirco Palazzi (Assur), Barry Banks (Idreno), Gianluca Buratto (Oroe), Susana Gaspar (Azema), David Butt Philip (Mitrane), James Platt (L'ombra di Nino)
  • Opera Rara Chorus, Madeleine Venner, chef des chœurs
  • Orchestra of the Age of Enlightenment, dir. Sir Mark Elder
  • 4 CDs Opera Rara : ORC 57 (Distribution : Warner Music)
  • www.opera-rara.com
  • Durée des CDs : 66 min 48 s + 65 min 18 s + 63 min 16 s + 36 min 21 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Les intégrales d'opéra sont si rares ces temps, répertoire baroque excepté, qu'on ne peut que se réjouir de cette nouvelle version de la Semiramide. Surtout que les interprétations du dernier opéra italien de Rossini ne sont pas légion, depuis celle mettant en vedette Joan Sutherland et Marilyn Horne dans les années 60. La présente parution, due au label Opera Rara, qui s'est fait une spécialité de la redécouverte de l'héritage opératique négligé du XIXème siècle, relève le gant avec bien des atouts. Elle livre une exécution qui s'installe comme une solide alternative moderne, grâce à une équipe de chanteurs talentueux et à une direction d'orchestre passionnante.

  

CD : Deux cycles de Lieder de Schumann par Matthias Goerne et Leif Ove Andsnes

Schumann LiederkreisOpus24 Goerne Andsnes

  • Robert Schumann : Liederkreis op. 24 sur des poèmes de Heinrich Heine. Kernerlieder, douze Lieder sur des poèmes de Justinus Kerner, op. 35
  • Matthias Goerne (baryton), Leif Ove Andsnes (piano)
  • 1 CD Harmonia Mundi : HMM 902353 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 53 min 29 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)

Après un pénétrant voyage avec les Lieder de Schubert, Matthias Goerne se tourne vers Schumann. Pour ce second opus, il présente deux cycles majeurs composés durant la prolifique année 1840, le Liederkreis op. 24 et les moins connus Kernerlieder. Comme Dietrich Fischer Dieskau hier, Goerne choisit avec soin ses pianistes en fonction des projets poursuivis. Il fait ici équipe avec le norvégien Leif Ove Andsnes dont le parcours compte déjà bien des réussites aux côtés de ses amis chanteurs.

 
 

CD : Quatuors de Janáček et de Ligeti par le Belcea Quartet

Janacek ligeti Balcea Quartet

  • Leŏs Janáček : Quatuor à cordes N° 1 "Sonate Kreutzer". Quatuor à cordes N° 2 "Lettres intimes"
  • György Ligeti : Quatuor à cordes N° 1 "Métamorphoses nocturnes"
  • Belcea Quartet
  • 1 CD Alpha : Alpha 454 (Distribution : Outhere music)
  • Durée du CD : 70 min 35 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Ce généreux CD offre un couplage intéressant, sinon audacieux, dans le domaine du quatuor à cordes, puisque regroupant les deux œuvres que lui a consacré Leŏs Janáček et le premier de ceux composés par György Ligeti. Ils sont interprétés par une formation, le Belcea Quartet, qui sait le pouvoir expressif de ces musiques d'un relief singulier.

  

Opéra : Réjouissante Mam'zelle Nitouche d'Hervé

Mamzelle Nitouche


Lara Neumann, Denise/Mam'zelle Nitouche au théâtre ©DR 

  • Hervé : Mam'zelle Nitouche. Vaudeville-opérette en trois actes et 4 tableaux. Livret de Henri Meilhac et Albert Millaud
  • Édition musicale et Production : Palazzetto Bru Zane
  • Lara Neumann (Denise de Flavigny/Mam'zelle Nitouche), Damien Bigourdan (Célestin/Floridor), Olivier Py (La Supérieure/Corinne/Loriot), Samy Camps (le Vicomte Fernand de Champlâtreux), Eddie Chignara (Le Major, comte de Château-Gibus), Sandrine Sutter (La Tourière/Sylvia), Antoine Phlippot (Le Directeur de théâtre), Clémentine Bourgoin (Lydie), Ivanka Moizan (Gimblette), Pierre Lebon (Gustave), David Ghilardi (Robert), Pierre-André Weitz (Piero, régisseur de scène)
  • Les Frivolités Parisiennes, dir. Christophe Grapperon
  • Mise en scène, costumes, scénographie et maquillages : Pierre-André Weitz, assisté de Victoria Duhamel, Pierre Lebon, Mathieu Crescence
  • Lumières : Bertrand Killy
  • Chorégraphie : Iris Florentiny
  • Théâtre Marigny, Paris, dimanche 9 Juin 2019 à 15 h
  • Et les 11, 12, 14, 15 Juin 2019 à 20 h 

L'opérette est à Hervé ce que la Tour Eiffel est à Paris. Grâce à la sagacité de la Fondation Bru Zane, voici qu'est remise en lumière sa comédie vaudeville Mam'zelle Nitouche, une réjouissante pochade qui ne manque ni de piment ni de toupet puisqu'on y voit une nonne fuir le convent pour se produire au théâtre et se retrouver dans une caserne. Dans une jolie interprétation, qui après avoir tourné dans moult villes des provinces françaises, atteint Paris et son Théâtre Marigny.

  

Concert : Krystian Zimerman, la quintessence du piano

Krystian Zimerman

  • Johannes Brahms : Sonate pour piano N° 3 en fa mineur op. 5
  • Frédéric Chopin : Quatre Mazurkas op. 24. Scherzo N° 1 op. 20. Scherzo N°2 op. 31. Scherzo N°3 op. 39. Scherzo N° 4 op. 54
  • Krystian Zimerman, piano
  • Philharmonie de Paris, Grande salle Pierre Boulez, vendredi 7 juin 2019 à 20 h 30

La venue à Paris du pianiste polonais Krystian Zimerman est toujours un événement. Car ce perfectionniste se produit peu. Voilà plus de quatre décennies qu'il fascine par un art à nul autre pareil qui scrute comme peu. Qui impose naturellement le silence absolu à une Philharmonie comble. Le programme de son récital réunissait Brahms et Chopin pour des exécutions dont le moins qu'on puisse dire est qu'elles tutoyaient les sommets. N'est-on pas avec ce musicien proche de la légende vivante.

 
 

Concert : l’Ensemble La Française en concert à l’Eglise des Blancs-Manteaux

Ensemble La Francaise

  • Hypotyposis, Musique et architecture Rocaille
  • Jean-Philippe Rameau, Louis-Nicolas Clérambault, Jean-Baptiste Barrière, Joseph Bodin de Boismortier, Georg Philip Telemann, Joseph-Nicolas-Pancrace Royer, Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville, François Francoeur, Jean-Marie Leclair
  • Conception artistique et traverso : Aude Lestienne
  • Violon : Shiho Ono
  • Violoncelle : Jean-Baptiste Valfré
  • Clavecin : Kazuya Gunji
  • Photographies : Nicolas Dehove
  • Mise en scène : Florence Beillacou
  • Création lumière : Amandine Jeanroy
  • Régie : Josselin Lieggi
  • Eglise des Blancs-Manteaux, Mercredi 5 juin 2019, à 20 h 
    12 rue des Blancs-Manteaux
    75004 Paris
    www.ensemblelafrancaise.com

Parcours musical effectué dans le baroque français par un Ensemble talentueux : La Française.

  

CD : le violon concertant de Bach sous l'archet souverain d'Isabelle Faust

Bach Concertos violon Isabelle Faust

  • JS. Bach : Concertos pour violon, cordes et basse continue BWV 1041 & 1042. Concerto pour deux violons, cordes et basse continue BWV 1043
  • Concertos pour violon, cordes et basse continue BWV 1052R. Concerto pour violon, cordes et basse continue BWV 1056R. Concerto pour hautbois, violon, cordes et basse continue BWV 1060R
  • Ouverture/Suite N° 2 pour violon et cordes BWV 1067
  • Sonate en trio pour hautbois, violon et basse continue BWV 527. Sonate en trio pour deux violons et basse continue BWV 529
  • Sinfonia de la cantate " Ich liebe den Höchsten von ganzem Gemüte" BWV 174. Sinfonia de la cantate " Ich hatte viel Bekümmernis" BWV 21. Sonate de la cantate "Himmelskönig, sei willkommen" BWV 182. Sinfonia BWV 1045
  • Isabelle Faust, Bernhard Forck, violon
  • Xenia Löffler (hautbois et flûte recorder), Jan Freiheit (violoncelle), Raphael Alpermann (clavecin)
  • Akademie für Alte Musik Berlin, dir. Bernhard Forck
  • 2 CDs Harmonia Mundi : HMM 902335.36 (Distribution : PIAS)
  • Durée des CDs : 67 min 03 s + 75 min 56 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

Poursuivant son exploration au disque des œuvres de JS. Bach confiées au violon, après les Sonates et Partitas et les Sonates pour violon et clavecin, Isabelle Faust se tourne vers les pièces concertantes : les deux concertos et le concerto pour deux violons, mais aussi plusieurs autres connus pour le clavecin dont l'origine est, à n'en pas douter, le violon. Comme il en est d'autres compositions chambristes, réunies sur ces disques. Fruit de patientes recherches, cette anthologie est aussi enrichissante que plaisante eu égard à la haute qualité d'interprétation de la violoniste et de ses partenaires de l'Akademie für Alte Musik Berlin.

  
ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework