icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Concert : Cornelius Meister dirige l’Orchestre National de France à l’Auditorium de Radio France

Denis Kozhukin Cornelius Meister


Le pianiste Denis Kozhukin et le chef d'orchestre Cornelius Meister.

  • Otto Nicolai : Les Joyeuses Commères de Windsor, Ouverture
  • Felix Mendelssohn : Concerto pour piano et orchestre No1 en sol mineur opus 25
  • Anton Bruckner : Symphonie No3 en ré mineur (version Nowak de 1889)
  • Orchestre National de France
  • Sarah Nemtanu, violon solo
  • Cornelius Meister, direction
  • Denis Kozhukin, piano
  • Jeudi 31 octobre 2019, à 20 h
  • Auditorium de Radio France
    www.maisondelaradio.fr

Trois compositeurs au programme de l’Orchestre National de France : Otto Nicolai, Felix Mendelssohn et Anton Bruckner.

  

CD : les Ouvertures pour orchestre de JS Bach par Rinaldo Alessandrini

Rinaldo Alessandrini Bach

  • Johann Sebastian Bach : Ouvertures (Suites) pour orchestre N°1 BWV 1066, en ut majeur, N° 2 BWV 1067, en si mineur, N°3 BWV 1068, en ré majeur, N° 4 BWV 1069, en ré majeur
  • Johann Bernhard Bach : Ouverture a 3 en mi mineur
  • Johann Ludwig Bach : Ouverture a 4 en sol majeur
  • Concerto Italiano, clavecin et dir. Rinaldo Alessandrini
  • 2 CDs Naïve : OP 30578 (Distribution : Believe Group)
  • Durée des CDs : 68 min 45 s + 60 min 57 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Voici une nouvelle version de la somme incontournable que constituent les quatre Ouvertures ou Suites de Jean Sébastien Bach, dues à une des grandes figures de la musicologie italienne, Rinaldo Alessandrini. Des exécutions somptueuses qui interrogent la manière de jouer ces musiques dans un esprit de fidélité à ce qu'il a pu en être à l'origine. Sont proposées également des ouvertures dues à deux des cousins du Cantor, Johann Bernhard Bach et Johann Ludwig Bach, judicieuse coquetterie complétant une somme passionnante.

 
 

CD : trois Grands Motets de Lully

Lully Alarcon Choeur de Namur

  • Jean-Baptiste Lully : Dies Irae, LVW. 64/1. De Profundis, LVW. 62. Te Deum, LVW. 55
  • Sophie Junker, Judith van Wanroij (dessus), Mathias Vidal, Cyril Auvity (hautes-contre), Thibaut Lenaerts (taille), Alain Buet (basse taille)
  • Chœur de chambre de Namur
  • Millenium Orchestra, Capella Mediterranea dir. Leonardo García Alarcón
  • 1 CD Alpha : Alpha 444 (Distribution : Outhere Music)
  • Coproduction avec le Centre de Musique baroque de Versailles
  • Durée du CD : 82 min 50 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Comme Charpentier, de Lalande ou encore Du Mont, Lully s'est fait le chantre du Grand Motet au siècle de Louis XIV. Il en développa le genre vers le motet d'apparat adapté aux grandes cérémonies de la cour, fresque impressionnante à la louange aussi bien du créateur que du roi. Ce CD au minutage généreux propose trois partitions majeures. Dans des interprétations enthousiasmantes sous la baguette de Leonardo García Alarcón. 

  

CD : Mélodies françaises pour voix et guitare

Renouveau Melodies Francaises

  • ''Renouveau''
  • Choix de mélodies de Gabriel Fauré, Déodat de Séverac, Reynaldo Hahn, Claude Debussy, Erik Satie
  • Pièces instrumentales de Louis Vierne et de Manuel de Falla
  • Sophie Varnerin (soprano), Mathieu Varnerin (guitare)
  • 1 CD Muso : Mu-033 (Distribution : Outhere Distribution)
  • Durée du CD : 53 min 28 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5) 

Le titre de ce CD appelle l'attention sur le renouveau qu'a constitué l'apport de la mélodie française au XIXème siècle dans le paysage musical européen, mais aussi sur une autre approche consistant à chanter certaines pièces avec un accompagnement de guitare. Le ''chant tendre'' dont parle Henri de Régnier s'accommode-t-il de cet instrument réputé plus intimiste ?  

  

Concert : Douglas Boyd dirige l’Orchestre de chambre de Paris au Théâtre des Champs-Elysées

Douglas Boyd Fazil Say

  • Say : Symphonic Dances, op.64
  • Ravel : Concerto pour piano et orchestre en sol majeur
  • Haydn : Symphonie No87 en la majeur, Hob.I : 87
  • Douglas Boyd, direction
  • Fazil Say, piano
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Jeudi 24 octobre 2019, à 20 h
  • Théâtre des Champs-Elysées
    www.orchestredechambredeparis.com
    www.theatrechampselysees.fr

Un concert de l’Orchestre de chambre de Paris qui réunissait les noms de Fazil Say, Maurice Ravel et Joseph Haydn.

 
 

CD : Concertos de violon on ne peut plus virtuoses

Virtuosissimo

  • ''Virtuosissimo''
  • Pietro Antonio Locatelli : Concerto N° 1 en ré majeur, extrait de ''L'arte del violino'' Op. 3
  • Johann Georg Pisendel : Concerto en sol mineur
  • Jean-Marie Leclair : Concerto en ré majeur Op. 7, n° 2
  • Giuseppe Tartini : Concert en la mineur ''Lunardo Venier ''
  • Georg Philipp Telemann : Concerto en si bémol majeur
  • Il Pomo d'Oro, Dmitry Sinkovsky, violon et direction
  • 1 CD Naïve : OP30576 (Distribution : Believe Group)
  • Durée du CD : 77 min
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

La période baroque a valorisé avec le concerto de soliste, singulièrement de violon, un type de composition qu'on appelle virtuose. Antonio Vivaldi lui a donné ses lettres de noblesse en même temps qu'il introduisait la pratique de la cadence ou séquence libre laissée à la discrétion du soliste pour étaler ses talents de virtuose, voire d'improvisateur. Le présent disque décline cette notion d'hyper virtuosité au fil de cinq œuvres violonistiques de ses contemporains jouées par un maître russe de l'archet.  

  

Concert : le Collegium Vocale Gent à l’Eglise Saint-Roch

Concert Saint Roch

 

  • Arvo Pärt : Kanon Pokajanen (Canon de la pénitence)
  • Ode I, Ode III, Ode IV, Ode V, Ode VI, Ode VII, Ode VIII, Ode IX
  • Prière après le Canon
  • Collegium Vocale Gent
  • Kaspars Putnins,direction
  • Mercredi 23 octobre 2019, à 20 h 30
  • Eglise Saint-Roch
    296 rue Saint-Honoré
    75001 Paris
    www.philippemaillardproductions.fr

Le chef estonien Kaspars Putnins dirigeant le Collegium Vocale Gent, interprète le Kanon Pokajanen d’Arvo Pärt.

  

CD : Sonates pour violoncelle de l'école russe

Rachmaninov Shostakovich Denisov

  • Serge Rachmaninov : Sonate pour violoncelle et piano op. 19
  • Dimitri Chostakovitch : Sonate pour violoncelle et piano op. 40
  • Edison Denisov : Variations sur un thème de Schubert
  • Victor Julien-Laferrière, violoncelle, Jonas Vitaud, piano
  • 1 CD Alpha : Alpha 547 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du CD : 77 min 32 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

Ce CD célèbre la vitalité de la sonate pour violoncelle chez les compositeurs russes, un instrument qui reflète le mieux « la voix intérieure russe », selon Boris Pasternak. Elle est illustrée par trois générations, avec les sonates de Rachmaninov et de Chostakovitch, mais aussi une pièce du moins connu Edison Denisov. Un duo de jeunes musiciens talentueux en sont les interprètes choisis.  

 
 

Opéra : Der Freischütz au Théâtre des Champs-Elysées

Der Freischutz Theatre des Champs Elysées 1


Acte I, Anas Séguin/Kilian, Stanislas de Barbeyrac/Max, Thorsten Grümbel/Kuno ©Vincent Pontet

  • Carl Maria von Weber : Der Freischütz. Opéra en trois actes. Livret de Johann Friedrich Kind, d'après un conte populaire germanique
  • Stanislas de Barbeyrac (Max), Johanni van Oostrum (Agathe), Chiara Skerath (Ännchen), Vladimir Baykov (Kaspar), Christian Immler (L'Ermite/voix de Samiel), Thorsten Grümbel (Kuno), Daniel Schmutzhard (Ottokar), Anas Séguin (Kilian)
  • Clément Dazin, danseur, Samiel
  • Accentus, chef de chœur : Frank Markowitsch
  • Adrien La Marca : alto solo
  • Insula orchestra, dir. Laurence Equilbey
  • Mise en scène, conception magie, scénographie et vidéo : Clément Debailleul, Raphäel Navarro/Cie 14.20
  • Dramaturgie : Valentine Losseau/Cie 14.20
  • Chorégraphie : Aragorn Boulanger
  • Costumes : Siegrid Petit-Imbert
  • Lumières : Elsa Revol
  • Théâtre des Champs-Elysées, samedi 19 octobre 2919 à 19 h 30
  • Et le 23 octobre à 19 h 30

Les productions du Freischütz de Weber sont plutôt rares, singulièrement à Paris. La dernière, en 2011 à l'Opéra Comique, présentait la version française adaptée par Berlioz. Celle proposée cette fois, dans l'original allemand, par Insula orchestra, dans le cadre d'une tournée française et européenne, comble-t-elle toutes les attentes ? L'exercice est complexe. Le spectacle présenté est certes habile, mais est-il suffisamment habité du dramatisme qu'exige une œuvre intense ?  

  

Concert : le chef coréen Myung-Whun Chung dirige l’Orchestre Philharmonique de Radio France à l’Auditorium

CHUNG Myung Whun direction

  • Ludwig van Beethoven : Concerto pour piano et orchestre No5 en mi bémol majeur, op.73 « L’Empereur »
  • Camille Saint-Saëns : Symphonie N o3 en ut mineur, op 78 « avec orgue »
  • Nelson Goerner, piano
  • Karol Mossakowski, orgue
  • Orchestre Philharmonique de Radio France
  • Hélène Collerette, violon solo
  • Myung-Whun Chung, direction
  • Vendredi 18 octobre 2019, à 20 h
  • Auditorium de Radio France
    www.maisondelaradio.fr

Myung-Whun Chung à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Radio France proposait un programme axé sur Beethoven et Saint-Saëns.

  

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework