icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

6 astuces pour une bonne chasse aux vinyles d'occasion

MarcheVinyleOccasion

L’été est arrivé et il fait bon chiner dans les brocantes et chez les disquaires, à la recherche de vinyles d'occasion. Mais il est parfois difficile de trouver les meilleures affaires et d'acheter des disques au juste prix. Voici donc nos 6 conseils pour trouver des pépites d’or noir au meilleur prix.

scratched record1

1° Inspectez l'état des sillons

À moins de disposer d'une onéreuse platine vinyle laser, les rayures profondes dans les microsillons se feront sentir - et surtout entendre - à la lecture. En inspectant le disque et en le faisant jouer si possible par la personne qui vous le vend (mais sans mettre vos gros doigts dessus), il s'agit donc de déterminer si l'écoute est bonne, acceptable (avec quelques craquements), ou si le diamant saute – ce qui serait rédhibitoire. C'est l'étendue, l'orientation perpendiculaire ou parallèle au sillon et surtout la profondeur des rayures qui détermineront le résultat à la lecture. Attention, un disque sale n'est pas forcément en mauvais état (voir notre conseil n°2).

Cleaning Vinyl Records

2° La propreté du disque

Acheter un disque sale, mais en bon état peut être une bonne affaire si l'on a les moyens de bien le nettoyer. Pour cela, on peut faire appel à une machine à laver les vinyles (voire notamment celles disponibles chez Audiodesk, Clearaudio, Keith Monks ou encore Pro-Ject) mais aussi à des brosses, outils et autres pistolets, qui s’avèrent un bon investissement pour qui aime chiner. Le prix d'un disque se négocie d'autant plus à la baisse qu'il est sale… et qu’on pourrait croire qu’il est rayé !

Record Finder vinyl wall

3° L'état de la pochette

Plutôt collectionneur ou mélomane ? S'il s'agit de revendre votre achat, ou si vous aimez faire trôner les pochettes au milieu du salon, alors leur état est un élément déterminant. Un disque très demandé avec une pochette en excellant état incluant les posters ou livrets d'origine peut alors se négocier dans une fourchette de prix élevée. Cela peut même aller jusqu'à plusieurs milliers d'euros s'il s'agit d'enregistrements originaux. En revanche, si vous êtes fondamentalement mélomane mais pas forcément attaché à l'esthétique plastique, une pochette écornée ou en mauvais état peut être l'occasion d'acheter vos enregistrements préférés à bas prix.

DisquaireDay

Déterminez le juste prix

Loi du marché oblige, ce sont les disques des artistes les plus demandés qui sont les plus chers. Le prix varie également en fonction du tirage (et donc de la disponibilité du disque) et bien sûr de l'état de l’enregistrement. Un enregistrement à très grand pressage est vendu à un prix de base moins élevé. En revanche, un disque même très rare, mais en très mauvais état sera toujours vendu pour trois fois rien. Un moyen simple de vérifier le prix d'un enregistrement d'occasion est d'utiliser des plateformes en ligne comme Discogs ou Popsike.

PressageVinyle

5° Si votre pressage est égal à votre grammage…

Les disques vinyles existent en différents pressages et différents grammages. De là, il faut déterminer ce qui vous convient le mieux. Les grammages les plus lourds permettent une meilleure stabilité du disque sur le plateau tournant, et donc une meilleure lecture du disque. Les pressages anciens peuvent avoir été faits dans différentes conditions, et il convient (voir conseil n°4) de vérifier en ligne s’il s’agit d’un pressage original ou d’une réédition. Enfin, attention aux pressages récents qui sont parfois issus de masters numériques, voire de CDs. S’il s’agit pour vous de profiter d'une écoute 100 % analogique, vous risquez d’être déçu. Si en revanche vous tenez à écouter un certain enregistrement sur vinyle quoi qu’il en coûte, pour la beauté de l’objet ou du geste, cela peut faire l’affaire.

UsineVinyle

6° Où chercher des vinyles d'occasion ?

Les brocantes et vide greniers sont des lieux où dénicher de bonnes affaires, notamment lorsque de grosses collections sont disponibles. Des pépites peuvent alors être négociées à bon prix, les vendeurs souhaitant souvent s'en débarrasser. Les magasins et stands de vinyles d'occasion offrent des tarifs plus élevés, mais souvent les disques qu'ils proposent ont été mieux conservés et sont donc vendus en meilleur état. Ces derniers lieux donnent aussi la possibilité plus systématique d'écouter avant d'acheter. Les sites de vente en ligne peuvent encore s'avérer intéressants, mais présentent un inconvénient : il est impossible d'inspecter les disques ou de les écouter avant un achat. Si c'est l'option que vous choisissez, alors préférez des vendeurs validés par la communauté d'utilisateurs/acheteurs, qui offrent des indicateurs fiables de l'état des disques (VG pour «very good», «VG +», «mint» pour des disques n'ayant jamais été utilisés, «fair» pour un état moyen…).

Discolombia Barranquilla magasin vinyles

En complément de ces conseils, vous pouvez consulter notre article sur les platines vinyles d’occasion, les cellules phono et les bras de lecture. Pour vos voyages, vous pouvez aussi lire notre article sur les plus beaux disquaires du monde.

Photos : Plaine Commune, Toronto Vinyl Collector, Sound Matters, Blue Apocalypse, MMM

Nos articles conseils ON Mag :

 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: occasion, conseils

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework