PUBLICITÉ

Renaud Capuçon

CD : Vivaldi versus Chevalier de Saint-George et leurs concertos de violon

Renaud Capucon Vivaldi

Renaud Capuçon met en regard deux maîtres du violon, Vivaldi et le Chevalier de Saint-George, association improbable, mais non en termes de technique violonistique virtuose. Si lesQuatre Saisons du premier sont au centre du programme, comme la pochette du CD le proclame, les deux concertos du second sont plus qu'un complément. Et méritent peut-être, à eux seuls, l'écoute de ce disque.

CD : Elgar et le violon

Elgar

  • Edward Elgar : Concerto pour violon et orchestre op.61. Sonate pour violon op.82
  • Renaud Capuçon (violon)
  • Stephen Hough (piano)
  • London Symphony Orchestra, dir. Simon Rattle
  • 1 CD Erato : 0190295112820 (Distribution : Warner Classics)
  • Durée du CD : 74 min 31 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5) 

Le compositeur anglais Edward Elgar n'a jamais cessé d'être honoré au disque depuis qu'il a lui-même enregistré ses propres œuvres dans les années 1920. Une nouvelle génération de musiciens vient relever le gant. Ainsi Renaud Capuçon met-il sur le métier leConcerto pour violonen compagnie de Simon Rattle. Il y associe pertinemment laSonate pour violon. Une passionnante immersion dans un univers singulier.

CD : sonates et trio de Saint-Saëns

Saint Saens

  • Camille Saint-Saëns : Sonate N°1 pour violon et piano op.75. Sonate N°1  pour violoncelle et piano op.32. Trio pour violon, violoncelle et piano N°2 op.92
  • Renaud Capuçon (violon), Edgar Moreau (violoncelle), Bertrand Chamayou (piano)
  • 1 CD Erato : 090295167103 (Distribution : Warner Classics)
  • Durée du CD : 75 min 51 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

Les voilà réunis au disque, en attendant le concert : le violoniste Renaud Capuçon, le celliste Edgar Moreau et le pianiste Bertrand Chamayou. Et dans un domaine où on ne les attendait peut-être pas, celui de la musique de chambre de Saint-Saëns. Pour être moins fréquenté que d'autres chez l'auteur de Samson et Dalila, il n'en est pas moins intéressant. Les deux sonates et le trio joués ici en apportent la meilleure démonstration.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus