icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      
  • Accueil

Opéra de Lyon - ON mag

Opéra : Guillaume Tell ou la barbarie en musique à l'Opéra de Lyon

Guillaume Tell Opera De Lyon 1


Acte I : Martin Falque (le fils de Tell), Nicola Alaimo (Guillaume Tell) et Enkelejda Shkoza (Hedwige) ©Stofleth

  • Gioachino Rossini : Guillaume Tell. Opéra en quatre actes. Livret d'Étienne de Jouy et Hippolyte-Louis-Florent Bis, d'après la pièce éponyme de Friedrich Schiller
  • Nicola Alaimo (Guillaume Tell), John Osborn (Arnold), Jane Archibald (Mathilde), Jean Teitgen (Gesler), Enkelejda Shkoza (Hedwige), Jennifer Courcier (Jemmy), Tomislav Lavoie (Melchtal), Grégoire Mour (Rodolphe), Patrick Bolleire (Walter Furst), Philippe Talbot (Ruodi), Antoine Saint-Espes (Leuthold), Kwang Soun Kim (Un chasseur)
  • Martin Falque, membre de la Maîtrise de l'Opéra de Lyon, le jeune fils de Tell
  • Danseurs et figurants
  • Orchestre et Chœurs de l'Opéra de Lyon, dir. Daniele Rustioni
  • Mise en scène : Tobias Kratzer
  • Décors et costumes : Rainer Sellmaier
  • Lumières : Reinhard Traub
  • Chorégraphie : Demis Volpi
  • Dramaturgie : Bettina Bartz
  • Opéra de Lyon, dimanche 13 octobre 2019 à 15 h
  • Et le 17 octobre 2019 à 19 h 

Bien peu souvent monté, eu égard à ses imposantes proportions et aux exigences de sa distribution, Guillaume Telll'est à l'Opéra de Lyon. Avec brio. Pour donner vie à cette œuvre à vrai dire inclassable, on a fait appel au nouveau jeune loup de la mise en scène allemande, Tobias Kratzer, qui offre une vision pour le moins originale et dérangeante quoique d'une habile cohérence. Le volet musical est de toute beauté du fait d'un orchestre somptueux et d'une distribution homogène.

Opéra : Comment Offenbach s'approprie Barbe-Bleue

OperaBarbeBleue 1


Ier acte, Yann Beuron, Barbe-Bleue ©Stofleth

  • Jacques Offenbach : Barbe-Bleue. Opéra bouffe en trois actes et quatre tableaux. Livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy
  • Yann Beuron (Barbe-Bleue), Héloïse Mas (Boulotte), Carl Ghazarossian (Prince Saphir), Christophe Gay (Popolani), Thibault de Damas (Comte Oscar), Christophe Mortagne (Roi Bobèche), Jennifer Courcier (Fleurette), Aline Martin (Reine Clémentine), Dominique Beneforti (Alvarez), Sharona Applebaum (Heloïse), Marie-Eve Gouin (Éléonore), Alexandra Guerinot (Isaure), Pascale Obrecht (Rosalinde), Sabine Hwang-Chorier (Blanche)
  • Chœurs de l'Opéra de Lyon, Karine Locatelli, cheffe des chœurs
  • Orchestre de l'Opéra de Lyon, dir. Michele Spotti
  • Mise en scène et costumes : Laurent Pelly
  • Adaptation des dialogues : Agathe Mélinand
  • Décors : Chantal Thomas
  • Lumières : Joël Adam
  • Collaboration à la mise en scène : Christian Räth
  • Collaboration aux costumes : Jean-Jacques Delmotte
  • Opéra de Lyon, dimanche 16 juin 2019 à 16 h
  • Et les 21, 22, 24, 25, 29 juin, 1er & 5 juillet 2019à 20 h 

L'Opéra de Lyon poursuit son exploration des œuvres d'Offenbach. Cette fois avec Barbe-Bleue, un opéra bouffe qui grâce à la plume experte du tandem Meilhac et Halévy, parodie le conte de Perrault en une délirante pochade. Le regard sans complaisance de Laurent Pelly ne manque pas d'en décortiquer les thèmes porteurs comme les plus infimes recoins. Et la distribution s'en amuse fort.

Opéra : L'Enchanteresse de Tchaikovski à l'Opéra de Lyon

OperaEnchanteresse 1


©Stofleth

  • Piotr Ilyitch Tchaikovski : L'Enchanteresse. Opéra en quatre actes. Livret de Hippolyte Chpajinki, d'après sa pièce éponyme
  • Elena Guseva, Nastassia, l'Enchanteresse, dite Kouma, Evez Abdulla, Prince Nikita Kourliatev, gouverneur de Nijni Novgorod, Ksenia Vyaznikova, Princesse Eupraxie Romanova, sa femme, Migran Agadzhanyan, Prince Youri, leur fils, Piotr Micinski, Mamyrov, vieux clerc, Mairam Sokolova, Nenila, sa sœur, suivante de la princesse, Oleg Budaratskiy, Ivan Jouran, maître de chasse du prince, Simon Mechlinski, Foka, son oncle, Clémence Poussin, Polia, amie de Kouma, Daniel Kluge, Balakine, marchand, Roman Hoza, Potap, fils de marchand, Christophe Poncet de Solages, Loukach, fils de marchand, Evgeny Solodovnikov, Kitchiga, lutteur, Vasily Efimov, Païssi, vagabond sous l'apparence d'un moine, Sergey Kaydalov, Koudma, sorcier, Tigran Guiragosyan, invité
  • Chœurs de l'Opéra de Lyon, Christoph Heil, chef des chœurs
  • Orchestre de l'Opéra de Lyon, dir. Daniele Rustioni
  • Mise en scène et décors : Andriy Zholdak
  • Décors : Daniel Zholdak
  • Lumières : Andriy Zholdak et les équipes de l'Opéra de Lyon
  • Costumes : Simon Machabeli
  • Vidéo : Étienne Guiol
  • Georges Banu : conseiller dramaturgique
  • Opéra de Lyon, vendredi 15 mars 2019 à 19 h 30
  • Et les 22, 27, 29 mars à 19 h 30 & 24, 31 mars à 15 h 

L'Enchanteresse, qui voit sa création scénique française à l'Opéra de Lyon, dans le cadre de son festival titré, cette année, ''Vie et Destins'', est une œuvre peu connue et pourtant importante dans la production de Tchaikovski. Car voilà une fresque dans la Russie médiévale, centrée autour d'un personnage féminin hors norme, agissant tel un aimant sur tous les hommes qui l'entourent. L'opéra est ici défendu par une mise en scène pour le moins foisonnante et une exécution musicale de très haute tenue. À découvrir.

Opéra : Rodelinda à l'Opéra de Lyon ou le conflit familial sublimé

Rodelinda Opera Lyon 1

 
©DR, photo de la production au Teatro Real, Madrid

  • Georg Friedrich Haendel : Rodelinda. Opéra en trois actes. Livret de Nicola Francesco Haym d'après Antonio Salvi et la tragédie de Pierre Corneille ''Pertharite, roi des Lombards''
  • Sabina Puértolas (Rodelinda), Laurence Zazzo (Bertarido), Krystian Adam (Grimoaldo), Avery Amereau (Eduige), Jean-Sébastien Bou (Garibaldo), Christophe Ainslie (Unulfo), Fabián Augusto Gómez Bohórquez (Flavio)
  • Orchestre de l'Opéra de Lyon, dir. Stefano Montanari
  • Mise en scène : Claus Guth
  • Décors et costumes : Christian Schmidt
  • Lumières : Joachim Klein
  • Chorégraphie : Ramses Sigl
  • Vidéo : Andi Müller
  • Dramaturgie : Konrad Kuhn
  • Opéra de Lyon, samedi 15 décembre 2018 à 19 h 30
    Et jusqu'au 1er janvier 2019
    www.opera-lyon.com

Bien que ce soit un des opéras les plus parfaits de Haendel, Rodelinda n'a pas souvent les honneurs de la scène. On chérit le souvenir d'une production mémorable naguère au festival de Glyndebourne, défendue par le tandem Villégier-Christie. Aussi l'initiative de l'Opéra de Lyon de le monter est-elle plus que bienvenue. D'autant que servi par une mise en scène d'une rare cohérence alliée à une présentation d'un raffinement esthétique extrême, et un plateau musical de haute tenue. Un spectacle d'une belle complétude.

Opéra : Mefistofele à l'Opéra de Lyon ou le rêve du diable

Mefistofele Opera de Lyon


© Mar-Florès Flo

  • Arrigo Boito : Mefistofele. Opéra en un prologue, quatre actes et un épilogue. Livret du compositeur
  • John Relyea, Paul Groves, Evgenia Murareva, Agata Schmidt, Peter Kirk
  • Orchestre, Chœurs et Maîtrise de l'Opéra de Lyon, dir. Daniele Rustioni
  • Chefs des chœurs : Johannes Knecht, Karine Locatelli (Maîtrise)
  • Mise en scène : Àlex Ollé
  • Décors : Alfons Flores
  • Costumes : Lluc Castells
  • Lumières : Urs Schönebaum
  • Opéra de Lyon, le 21 octobre 2018 à 16 h

L'Opéra de Lyon aura de nouveau fait fort ! Décider de monter Mefistofele d'Arrigo Boito relève en effet d'une belle audace. Le seul opéra achevé du compositeur demeure peu familier des scènes lyriques, comparé aux adaptations qu'y connaît le mythe de Faust chez Gounod, Berlioz ou même Dusapin. Sauf à mobiliser un metteur en scène imaginatif et une distribution de haut-vol. C'est ce sur quoi a misé l'institution lyonnaise en faisant appel au régisseur iconoclaste Àlex Ollé de la Fura dels Baus et en confiant l'écrasant rôle titre à John Relyea, une des grandes basses du moment. Pari réussi ! Car voilà bien une mise en scène pour le moins spectaculaire, assortie d'un volet musical non moins incandescent, nouveau succès à l'actif du chef principal Daniele Rustioni.

Concert : Attila, autre réussite du festival Verdi de l'Opéra de Lyon

Concert ONL Attila

Giuseppe Verdi : Attila. drame lyrique en un prologue et trois actes. Livret de Temistocle Solera et Francesco Maria Piave.
Dmitri Oulianov (Attila), Tatiana Serjan (Odabella), Massimo Giordano (Foresto), Alexeï Markov (Ezio), Grégoire Mour (Uldino)
Orchestre et Chœurs de l'Opéra de Lyon, dir. Daniele Rustioni
Auditorium de Lyon, 18 mars 2018

Autre volet du Festival Verdi organisé par l'Opéra de Lyon, Attila était donné en version de concert à l'Auditorium. Une distribution de haut vol et la direction ardente de Daniel Rustioni en ont fait un moment fastueux.

Opéra : une version quasi intégrale de Don Carlos à l'Opéra de Lyon

DonCarlosJeanLouisFernandez 01

Giuseppe Verdi : Don Carlos. Opéra en cinq actes. Livret de Joseph Méry & Camille Du Locle d'après Friedrich von Schiller. Version parisienne en cinq actes de 1867

Michele Pertusi (Philippe II), Sergey Romanovsky (Don Carlos), Stéphane Degout (Marquis de Posa), Roberto Scandiuzzi (Le Grand Inquisiteur), Patrick Bolleire (Un Moine), Sally Matthews (Elisabeth de Valois), Ève-Maud Hubeaux (La Princesse Eboli), Jeanne Mendoche (Thibault, page d'Elisabeth), Caroline Jestaedt (Une voix d'en haut), Yannick Berne (Le Comte de Lerme), Didier Roussel (un Héraut royal), Dominique Beneforti, Charles Saillofest, Antoine Saint-Espes, Paolo Stupenengo, Denis Boirayon, Thibault Gerentet (Députés flamands)
Orchestre, Chœurs et Studio de l'Opéra de Lyon, dir. Daniele Rustioni
Mise  en scène : Christophe Honoré

Opéra de Lyon, le 17 mars 2018. Et jusqu'au 6 avril 2018 https://www.opera-lyon.com

Donner la version française de Don Carlos dans une quasi intégralité, sur les pas de la production remarquée de l'Opéra de Paris en début de saison, tenait de la gageure. La comparaison ne tourne nullement au désavantage de la capitale des Gaules. Car voilà bien une représentation passionnante comme on en rêve ! Qui se paie le luxe même de restaurer le ballet de la reine « La Peregrina » et toute la substance de plusieurs duos raccourcis ou coupés par Verdi lors des remaniements successifs de l'œuvre. Cette production sacre le talent hors pair d'un jeune chef, Daniele Rustioni, chef permanent de l'Opéra de Lyon.

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework