PUBLICITÉ

Mariana Flores

CD : Leonardo García Alarcón dirige L'Orfeo de Monteverdi

Monteverdi LOrfeo

  • Claudio Monteverdi : L'Orfeo. Fable en musique en un prologue et cinq actes. Livret d'Alessandro Striggio
  • Valerio Contaldo (Orfeo), Mariana Flores (Euridice/Musica), Guiseppina Bridelli (La Messagiera), Ana Quintans (Proserpina/ Speranza), Alejandro Meerapfel (Plutone), Salvo Vitale (Caronte), Alessandro Giangrande (Pastore3/Appolo), Carlo Vistoli (Pastore 2), Nicholas Scott (Pastore 1/Spirito 3/Eco), Matteo Bellotto (Pastore 4), Philippe Favette (Spirito), Julie Roset (Ninfa)
  • Chœur de chambre de Namur, Thibaut Lenaerts, maître de chœur
  • Cappella Mediterranea, dir. Leonardo García Alarcón
  • 2 CDs Alpha : Alpha 720 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée des CDs : 106 min 21 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/ 5)

Leonardo García Alarcón est un familier de L'Orfeode Monteverdi. Après plusieurs tournées récentes en concert, il l'a enregistré en janvier 2020. Avec une distribution de haut vol et une exécution musicale extrêmement raffinée, longuement mûrie, cette nouvelle version s'impose désormais en haut de la discographie. Car voilà bien une interprétation d'une irrésistible vie.

CD : l'art vocal singulier de Sigismondo D'India

Sigismondo DIndia 2021

  • ''Lamenti & Sospiri''
  • Sigismondo D'India : Madrigaux à une et deux voix sur des poèmes de Giovanni Battista Marino, Ottavio Rinuccini, Gabriello Chiabrera, Francesco Petrarca, Sigismondo D'India, Francesco Braccioloni, Francesco Ferranti
  • Mariana Flores, Julie Roset, sopranos
  • Cappella Mediterranea, clavecin/orgue & dir. Leonardo García Alarcón
  • 2 CDs Ricercar : RIC 429 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée des CDs : 1 h 32 min
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

L'infatigable dénicheur de raretés qu'est Leonardo García Alarcón nous emmène dans une contrée inédite à l'orée du baroque, celle des madrigaux de Sigismondo D'India, un musicien peut-être plus ''moderne'' encore que Monteverdi. Cinq instrumentistes et deux chanteuses d'exception nous transportent sur les ailes du chant profane en un festin de pages envoûtantes. 

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus