PUBLICITÉ

[Dossier multiroom - part. 11] Sneaky, Kiko, Majik, Akurate, Klimax...Le connecté high-end tartan par Linn

Linn Klimax DS Ambiance

Dans une approche totalement high-end, Linn propose une gamme très ergonomique de systèmes d'enceintes connectées via lecteur réseau.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Fondée en 1973 et basée en Ecosse, Linn fabrique tous ses appareils dans son usine de Glasgow, enregistre de la musique en studio et propose aussi une plate-forme de téléchargement en qualité studio master. Chaque pièce est fabriquée à la main et testée individuellement et l'ensemble des produits de la gamme Linn se veulent intercompatibles et évolutifs.

L’ensemble des développements et de la fabrication des produits Linn sont faits en interne à l’usine Linn de Glasgow. Fait rarissime, l'entreprise ne fait aucune sous-traitance. Linn compte environ 180 employés á travers le monde dont une trentaine d’ingénieurs qui travaillent à la conception des produits.

La marque présente ses produits multiroom selon cinq produits/systèmes aux noms originaux : Sneaky, Kiko, Majik, Akurate et Klimax.

La pièce maîtresse de chaque système est un lecteur réseau "DS" (source seulement) ou "DSM" (sources et entrées supplémentaires). Le fait d'avoir le lecteur réseau pour clef de voûte semble logique, puisque la gamme fut la première à miser sur les lecteurs réseaux comme noeud de leur système à l'époque où Sonos régnait en maître sur le marché du multiroom. 

Les enceintes sont reliées au lecteur en filaire, on a donc pas à faire à un système multiroom entièrement basé sur le sans-fil, mais serait-ce là vraiment nécessaire? En effet, les enceintes de Linn ne se destinent pas à être mobiles puisque leur conception prend en compte leur position et leur situation dans la pièce. Pas de Bluetooth pour les produits high-end de Linn, et peu de Wi-Fi, mais n'est-ce pas là la meilleure façon de jouer des fichiers haute qualité?

Linn DSM Sneaky

Au plus simple, le Sneaky DS (1500€) est un lecteur réseau éthernet avec ampli 20W intégré et sortie RCA. Alimenté par à une alimentation à découpage, il joue comme toute la gamme les fichiers FLAC, WAV, Apple Lossless (ALAC), MP3, WMA (non lossless), AIFF, AAC et OGG avec une résolution allant jusqu'à 24-bit/192kHz et peut se connecter à un serveur via UPnP. Sa version DSM (2000€) intègre un ampli de 2x33W ou 4x33W en bi-amplification et multiplie les entrées RCA Phono, HDMI, S/PDIF, Toslink...

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour le système KIKO - compter 3000€ pour l'ensemble lecteur réseau et enceintes - le lecteur réseau DSM aux lignes courbes avec pré-ampli et ampli de 33W compte quatre canaux. Il se connecte au réseau via Ethernet et compte autant d'entrées qu'on voudrait avoir de sources : RCA, HDMI (trois entrées), optique Toslink et mini-jack. 

Linn Majik DS small

On monte en gamme avec le lecteur réseau ethernet Majik DSM (3530€) qui intègre un ampli 90W deux voies et quinze entrées filaires. Le Majik DSM est proposé avec des enceintes Majik 109 (1200€), à deux haut-parleurs haute fréquence derrière lesquels se cache un port bass-reflex pour une meilleure restitution des basses même si l'enceinte se situe près du mur. Le haut-parleur bas mesure cinq pouces et la paire d'enceintes peut se compléter avec ses pairs de la gamme Majik, les Majik 112 (950€) - pour les voies centrales -, Majik 126 (1900€) - caisson de basses - et Majik 140 (2400€) - enceintes sur pied. Les enceintes se connectent en Neutrik SpeakOn, soit une connectique professionnelle utilisée en studio.

Linn Akurate DSM small

Linn Akurate DSM Back small

Le lecteur sans-fil Akurate DSM (7000) est proposé couplé avec les enceintes Akubarik (25800€) ou Akudorik  (16200€) auxquelles il se relie par un simple câble digital - technologie propriétaire Exakt Link - pour former le système Akurate Exakt  - compter 30600 ou 21000 selon si avec enceintes Akubarik ou Akudorik. Avec dix entrées numériques (HDMI, S/PDIF, Toslink) et trois entrées analogiques (XLR et RCA), l'Akurate Exakt est aussi fait pour se configurer avec une platine vinyle.

Ici l'amplification se fait du côté des enceintes. Pour les enceintes colonne Exakt Akubarik, le crossover numérique répartit le signal sur chacune des voies pour lesquelles il existe conversion, contrôle de volume, DAC et ampli indépendants (1 x 200W (4Ω), 4 x 100W (4Ω)). Dotées de la technologie propriétaire Exakt, ces enceintes éliminent les effets de distortion, la magnitude et optimisent la restitution par rapport à la pièce dans laquelle elles sont placées. Le systeme de basses Isobarik se compose de deux woofers logés dans la base de l'enceinte qui déploient une puissance généralement générée par des enceintes bien plus encombrantes. Les enceintes cinq voies Akubarik intègrent un super-tweeter de 13 mm à dôme en soie, deux tweeters de 25mm et 75 mm, un haut-parleur de 165 mm pour le haut grave et 2 x 200 mm en fibre de verre pour le bas grave. Elles peuvent se compléter en se connectant à d'autres éléments de la gamme Exakt.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Linn Akubarik

Petites soeurs des Akubarik, les enceintes bibliothèque Akudorik peuvent être placées sur des pieds. Elles restituent en quatre voies, avec les mêmes technologies propriétaires que les Akubarik : Exakt Link pour la connexion digitale par câble unique, Exakt Engine pour l'optimisation par rapport à la pièce, 3K comme sur les Akubarik pour la bonne gestion et dispersion des hautes fréquences. Egalement dotées de port bass-reflex et d'un ampli/DAC/contrôle de volume indépendants pour chaque voie répartis par crossover numérique, les Akudorik ont une puissance de 4x100 W (4 Ω) avec un super-tweeter de 13 mm à dôme en soie, deux midrange de 25 mm et 75 mm dome midrange et un woofer de 165 mm. 

 Linn Klimax Exakt 350

On l'aura compris, Linn aime placer le système d'amplification à l'intérieur des enceintes, et garder la conversion du numérique en analogique pour la toute dernière étape avant l'audition.

Elle en délivre le meilleur dans son système Klimax (60000€) qui associe le lecteur Klimax Exakt DSM (12000€) avec les enceintes Klimax Exakt 350 (48000€). Le Klimax Exakt DSM se contrôle sans-fil depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur et compte deux entrées analogiques (RCA, XLR) et sept entrées numériques (HDMI, Toslink, S/PDIF). Les connexions Exakt Link sont au nombre de quatre pour pouvoir connecter les enceintes et faire évoluer le système. Les enceintes Klimax Exakt 350 comptent six voies par haut-aprleur alimentées de façon indépendante comme dans le cas du système Akurate Exakt avec toutes les technologies propriétaires de ces dernières. Les hauts parleurs se répartissent comme suit : super-tweeter de 13mm à dôme en soie, tweeter de 25mm, 75mm pour les médiums, 165mm en fibre de verre pour les hauts-graves, 2x200mm pour le bas grave avec une puissance de 2 x 1000W (4Ω), 2 x 400W (4Ω) & 2 x 100W (4Ω). 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les produits sans-fil Linn en images : 

La gamme est compatible AirPlay et se pilote via les mêmes appareils : PC/Mac/smartphones/tablettes, avec plusieurs applications :

Linn Kazoo - et sa version améliorée Kinsky - est l’application qui sert aux contrôles généraux du système. Elle permet de contrôler l’architecture du système multiroom, soit d’attribuer des enceintes à des salles et de les grouper, ainsi que de choisir les fichiers lus, de lancer des playlists, etc. Cette application intègre Tidal et fonctionne sur ordinateur Windows ou Mac, ainsi que sur les tablettes iPad.

L’application Kazoo Server (anciennement Songbox), permet l’accès aux collections musicales stockées sur le réseau local. Couplée à Kazoo, cette application permet de rechercher des fichiers dans l’ensemble de la bibliothèque, qu’elle soit sur iTunes, dans un ordinateur Windows ou sur un NAS. Elle fonctionne sous Mac, Windows, et les NAS en QNAP x86.

Songcast permet à partir de Mac OSX et de Windows7 de gérer une bibliothèque située sur un ordinateur et de jouer via le système connecté n’importe quel fichier local ou en ligne. Avec celle-ci, pas de problème de compatibilité entre les systèmes de Linn et les différentes plateformes, donc.

Enfin, Setup Wizard et Konfig permettent de configurer le système, de le mettre à jour et de s’y initier.

De toutes ces applications, seule Konfig est utilisable sous Linux. Les systèmes Linn sont aussi pilotables via des applications développées par des tiers telles que BubbleDS d'Android ou Plugplayer d'Apple pour les smartphones et les tablettes. Minimserver, AssetuPNP, Twonky Media Server ou Jamcast peuvent aussi servir à gérer un serveur pour fonctionner avec Linn ou encore dBPoweramp CD Ripper et XLD pour ripper des disques compacts. 

Nous avons eu l'occasion de tester l'installation réseau, le contrôle et l'application dédiée Linn Kazoo sur un ensemble Kiko. La télécommande, très complète, permet de passer d'une source à l'autre: AirPlay, liste de lecture constituée via l'application ou webradios de Linn ainsi que trois autres sources paramétrables, notamment les sorties situées à l'arrière du lecteur réseau.

Pour ce qui est de l'utilisation de l'AirPlay, des fichiés situés sur le réseau local ou des wabradios, la télécommande s'avère presque superflue puisque tout se pilote de façon très ergonomique et lisible depuis un iPhone ou un iPad.

L'écran du lecteur Kiko offre pour sa part trop peu de lisibilité.

La télécommande du système trouve davantage d'utilité pour les sources branchées en filaire sur le lecteur. Concernant les webradios, on regrette de ne pouvoir changer sélectionner la radio de son choix via l'application ou de ne pouvoir voir quelle radio est jouée sur le lecteur. Cela oblige à jongler entre l'application et la télécommande pour écouter la radio, à mois de n'utiliser une application radio via l'AirPlay ou de brancher une radio FM en filaire sur le système. Point intéressant de l'application concernant les radios: l'application Kazoo mentionne la définition du flux joué.

Kazoo permet aussi de jouer des morceaux stockés en local sur un NAS ou un ordinateur et intègre Tidal, dont il est directement possible de lire les flux et de mettre les titres dans une liste de lecture. Attention en revanche au fait que Kazoo n'est pas disponible en français, il faudra donc maîtriser tous les contrôles dans la langue de Shakespeare ce qui ne relève pas de l'infaisable étant donné l'ergonomie de l'application de Linn.  

L'application Linn Kazoo en images : 

 

Les produits des gammes de Linn sont disponibles dans une trentaine de magasins en France, en Suisse et en Belgique, et la firme écossaise s’appuie sur un réseau de vente protégé propre au high-end qu'elle semble vouloir préserver. 

Sommaire du dossier multiroom audio : 

  • Part. 1 "Enceintes sans-fil : marché de nouveau en pleine effervescence"
  • Part. 2 "Sonos, l'entreprise pionnière du marché du multiroom"
  • Part. 3 "Bluesound veut mettre l'esprit NAD des années 1970 au service du multiroom"
  • Part. 4 "AirPlay, le précurseur du streaming audio sur réseau domestique"
  • Part. 5 "Spotify Connect, le streaming en multiroom tout en gardant l'usage de son smartphone"
  • Part. 6 "Denon Heos, une gamme évolutive à l'affut du marché"
  • Part. 7 "Google Cast for Audio : l'environnement sonore selon le géant d'internet"
  • Part. 8 "Music Flow, la gamme multiroom extensive grand public de LG"
  • Part. 9 "PlayLink, la gamme multiroom économique selon Lenco"
  • Part. 10 "Stream, le multiroom high-end selon Cabasse"
  • Part. 11 "Sneaky, Kiko, Majik, Akurate, Klimax...Le connecté high-end tartan par Linn"
  • Part. 12 "Jongo, un Pure mélange de Wi-Fi et de Bluetooth"
  • Part. 13 "Soundtouch : du Bose, rien que du Bose"
  • Part. 14 "Le multiroom Samsung prend forme avec Shape"
  • Part. 15 "Phantom : l'enceinte connectée de Devialet contre les Ghostbusters!"

  • Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



    Linn

    PUBLICITÉ

    Abonnez-vous à notre newsletter

     

    ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
    Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus