• Accueil

Carl Maria von Weber

CD : Carl Maria von Weber et la clarinette

Weber

  • Carl Maria von Weber : Concertino en mi bémol majeur, op.26. Grand Duo concertant en en mi bémol majeur, op.48. Quintette pour clarinette en mi bémol majeur, op.34 (version pour orchestre de chambre). Ouverture Der Freischütz, op.77
  • Denis Kozhukhin, piano
  • Irish Chamber Orchestra, Jörg Widmann, clarinette et direction
  • 1 CD Alpha Classics : Alpha 637 (Distribution : Outhere Music)
  • www.outhere-music.com
  • Durée du CD : 69 min 26 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

La rencontre de Carl Maria von Weber et de Heinrich Joseph Baermann, le « génie de la clarinette », a produit quelques chefs-d’œuvre. Chez un compositeur, sans doute sous-estimé, en dehors de son opéraDer Freischütz, « dont la virtuosité ne tourne jamais à vide mais est toujours inspirée et chargée d'un dramatisme puissant » et qui « comprenait et aimait la clarinette comme seul peut-être l'avait fait Wolfgang Amadeus Mozart ». Ainsi s'exprime Jörg Widmann dont le talent de clarinettiste et aussi de chef d'orchestre illumine ce disque de quelques morceaux choisis.

CD : Der Freischütz de Weber

Weber Der Freischutz

 

  • Carl Maria von Weber : Der Freischütz, opéra romantique en trois actes. Livret de Johann Friedrich Kind, d'après un conte populaire germanique
  • Dialogues originaux remplacés par des narrations écrites et dirigées par Katharina Wagner et Daniel Weber
  • Andreas Schager (Max), Lise Davidsen (Agathe), Alan Held (Kaspar), Sofia Fomina (Ännchen), Markus Eiche (Ottakar), Christoph Filler (Kilian), Andreas Bauer (Kuno), Franz-Josef Selig (Eremit - vocal)
  • Joanne Marie D'Mello, Kerstin Klein-Koyuncu, Dorothea Sulikowski, Sybille Neumüller (quatre jeunes filles)
  • Corinna Kirchhof (Samiel), Peter Simonischek (Eremit) (rôles parlés)
  • MDR Leipzig Radio Choir, Philipp Ahmann, maître de chœurs
  • Hessische Rundfunk Sinfonie Orchester, Frankfurt, dir. Marek Janowski
  • 2 CDs Pentatone : PTC 5186 788 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée des CDs : 77 min 01 s + 38 min 51 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

Coïncidence ! Tandis que le Freischützconnaissait il y a peu, à Paris, une nouvelle production scénique au Théâtre des Champs-Elysées, il nous vient également au disque dans une version flambant neuve. Le label Pentatone présente une exécution du chef-d'œuvre opératique de Weber alignant une distribution essentiellement allemande et dirigée par un spécialiste, Marek Janowski. Mais singulièrement adaptée puisque privée de ses dialogues parlés originaux. 

CD : Dans un salon de la Nouvelle Athènes

Dans un salon de la Nouvelle Athènes

  • ''Dans un salon de la Nouvelle Athènes''
  • Karl Czerny : Nocturne sentimental
  • Carl Maria von Weber : Andante consolante extrait de la 4ème Sonate pour piano op.70. Air d'Annette extrait du Freischütz (arrangement pour accompagnement de clarinette, violoncelle et piano de Benjamin d'Anfray)
  • Franz Liszt : ''Auf dem Wasser zu singen'' (transcription du Lied de Schubert). ''Funérailles'', extrait des Harmoniques poétiques et religieuses
  • Frédéric Kalkbrenner : Thème favori de la Norma de Bellini
  • Adolphe Adam : ''Le retour à la montagne''
  • Frédéric Chopin : Valses op.69 N°1 et op.69 N°2. Fantaisie-Impromptu op.66 (posth.). Prélude op.28 N°8
  • Laura Granero, Olga Pashchenko, Edoardo Torbianelli, piano
  • Ensemble Lélio : Benjamin d'Anfray (piano), Jeanne Mendoche (soprano), Lucie Arnal (violoncelle), Roberta Cristini (clarinette)
  • 1 CD : Son an Ero 10 (Distribution : UVM)
  • Durée du CD : 60 min 10 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5) 

Ce CD invite à revivre l'effervescence artistique des salons parisiens au XIXème siècle, singulièrement dans le quartier de la Nouvelle Athènes, alors animés par des artistes comme George Sand, Liszt, Chopin, Czerny ou Kalkbenner, et les facteurs de piano Erard et Pleyel. Le disque, enregistré lors d'un concert donné au Petit Palais dans le cadre de l'exposition ''Paris romantique'', au printemps 2019, propose un florilège de pièces de compositeurs en vue. Elles sont jouées par des spécialistes sur un instrument rare, un piano Erard de 1838. Une étonnante immersion dans un contexte poético-musical passionnant.

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework