PUBLICITÉ

Mendelssohn

Concert : Lumières du Nord par l’Orchestre de chambre de Paris

Concert du 30 septembre

  • Mendelssohn : Les Hébrides ouverture
  • Dvorak : Concerto pour violon et orchestre en la mineur
  • Sibelius : sérénade pour violon et orchestre N°1 en ré majeur
  • Brahms : Symphonie N°2 en ré majeur
  • Lars Vogt : direction
  • Christian Tetzlaff : violon
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Mercredi 30 septembre 2020, à 20 h
  • Théâtre des Champs-Elysées
    www.orchestredechambredeparis.com

Mendelssohn, Dvorak, Sibelius et Brahms au programme de l’Orchestre de chambre de Paris.

Concert : "le Songe d'une nuit d'été" de Mendelssohn, le 24 février 2018 au 104 (Paris)

Songe nuit ete Juliette Deschamps

Au CENTQUATRE-PARIS
Orchestre de chambre de Paris
Benjamin Levy, direction
Juliette Deschamps, réalisation du film et vidéomix en direct
Binelde Hyrcan, collaboration artistique
Chloé Briot, soprano
Pauline Sabatier, mezzo-soprano
William Nadylam, récitant
Maîtrise de Paris, chœur
direction musicale et artistique de la Maîtrise de Paris : Boris Mychajliszyn

http://www.104.fr/
http://www.orchestredechambredeparis.com/

CD : Quatuors de Grieg et de Mendelssohn par le Quatuor David Oïstrakh

Grieg Mendelssohn

Edvard GRIEG : Quatuor N° 1 op. 27. Felix MENDELSSOHN : Quatuor N° 2 op. 13 Nicolò PAGANINI : Caprice N° 20 (transcription pour quatuor à cordes de Fedor Belugin)
Quatuor David Oïstrakh
1CD Muso : mu-021
Durée du CD : 64'37
Note technique :  etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Pour son deuxième CD, après les compositeurs russes Tchaikovski et Chostakovitch, le Quatuor David Oïstrakh présente un couplage inédit associant Grieg et Mendelssohn. Preuve de la capacité à épouser des idiomes différents de cet ensemble formé en 2012 et réunissant des musiciens d'élite russes, tous lauréats de concours internationaux prestigieux, dont le Reine Elisabeth pour ce qui concerne son premier violon Andrey Baranov. Le quatuor se produira pour la première fois à Paris le 20 janvier prochain, dans le cadre de la Biennale du quatuor à cordes à la Philharmonie de Paris.

CD : Yan Levionnois et Guillaume Bellom, sonates pour violoncelle de Schubert, Mendelssohn et Strauss

YAN LEVIONNOIS GUILLAUME BELLOM

Yan Levionnois, violoncelle
Guillaume Bellom, piano

1 CD Fondamenta (distribution : Sony)
Durée du CD : 76’30’’
Notation : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)

Belle idée de réunir en un seul CD deux compositeurs symbolisant avec éclat la première génération du romantisme germanique : Schubert et Mendelssohn, associés à Richard Strauss qui va incarner avec Mahler les derniers soubresauts du post-romantisme.

Concert du 8 mars 2017 : Mendelssohn dirigé par Douglas Boyd avec David Fray au piano

David Fray et Douglas Boyd

Orchestre de chambre de Paris
Douglas Boyd, direction
David Fray, piano

au Théâtre des Champs-Elysées, mercredi 8 mars 2017, 20H

Mendelssohn : La Belle Mélusine, ouverture en fa majeur ; Concerto pour piano No1 en sol mineur ; Capriccio brillant ; Symphonie No1 en ut mineur

www.orchestredechambredeparis.com

Mendelssohn, dès l’âge de dix-sept-ans avait déjà prouvé son attachement au monde de la magie et de l’enchantement en composant son Ouverture du Songe d’une Nuit d’été. En 1833, Mendelssohn renoue à nouveau avec le monde des fées en composant l’ouverture La Belle Mélusine. Wagner, Schumann, Rossini restent frappés d’émerveillement en découvrant cette ouverture de Mendelssohn qui d’une certaine façon s’avère un peu comme l’héritier de Weber qui avec son opéra Der Freischütz avait ouvert la voie dans le domaine du royaume des fées et du fantastique.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus