PUBLICITÉ

Giovanni Antonini

CD : ''Les jeux et les plaisirs'', vol 12 de l’Édition Haydn 2032

HaydnN12

Le douzième volume de l'intégrale des symphonies de Haydn dirigée par Giovanni Antononi est placé sous le signe des ''jeux et des plaisirs''. Un motto permettant de « regrouper les symphonies écrites juste avant le début des représentations théâtrales au château d'Esterháza au printemps 1776 ou à l'occasion de ces spectacles », précise l'auteur du texte de la plaquette du disque. Des œuvres que le chef italien chérit d'une interprétation alerte et extrêmement nuancée, provoquant ce suprême plaisir d'écoute que réservent les autres albums de cette série désormais immanquable.

CD : onzième volume de l'intégrale Haydn par Giovanni Antonini

AuGoutParisien Antonini Basel

Voici l'amorce du deuxième tiers de l'intégrale ''Haydn 2032'' des symphonies du musicien qu'a entrepris vaillamment le label Alpha. Le titre du CD ''Au goût parisien'' est emprunté à deux des œuvres jouées, appartenant aux ''Symphonies parisiennes'' de leur auteur. Peut-être se veut-il aussi un hommage à l'engouement provoqué alors dans la capitale par les œuvres orchestrales du maître. On y prend en tout cas le même plaisir qu'à l'écoute des précédents volumes de cette série décidément enthousiasmante.

CD : Édition Haydn 2032, vol. 10, ''Les heures du jour''

Haydn2032 N10

Contrairement aux précédents, le 10ème volume de l'intégrale Haydn 2032 présente trois symphonies contemporaines les unes des autres. Giovanni Antonini a en effet choisi la trilogie des symphonies dites ''Le Matin'', ''Le Midi'' et ''Le Soir''. En miroir, il donne la Serenata Notturna de Mozart. Un clin d’œil à ce qui pourrait constituer un quatrième épisode, nocturne celui-ci, des « heures du jour », thème de ce nouvel album. Ses interprétations, basées sur une approche historiquement informée poussée très loin, sont d'une souveraine maîtrise instrumentale.   

CD : Édition Haydn 2032, vol. 9 - ''L'addio''

Haydn LAddio

  • Joseph Haydn : Symphonies N°15, Hob. I:15, N°35, Hob. I:35 & N°45, Hob. I:45 ''Les adieux''. Scena di Berenice, Hob.XXIVA :10
  • Sandrine Piau, soprano
  • Il Giardino Armonico, dir. Giovanni Antonini
  • 1 CD Alpha : Alpha 684 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du CD : 77 min 34 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5) 

Le neuvième volume de la passionnante Édition Haydn - 2032 est centré sur le thème de l'adieu. Et ce à partir bien sûr de la symphonie N°45 portant ce sous-titre, mais aussi de la scène tragique ''Bérénice che fai ?''. En forme de propos antithétique, les deux autres symphonies réunies ici célèbrent plutôt les joies du retour. L'interprétation est comme on l'a appris de cette série, magistrale.

CD : Vivaldi et la modernité

Whats next Vivaldi

  • .''What's next Vivaldi ?''
  • Antonio Vivaldi : Concerto en mi bémol majeur RV 253 ''La Tempesta di Mare'', pour violon, cordes et basse continue. Concerto en sol mineur RV 157 pour cordes. Concerto en do majeur RV 191 pour violon, cordes et basse continue. Concerto en mi mineur RV 550 pour quatre violons et cordes. Concerto en ré majeur RV 208 ''Il Grosso Moghul'' pour violon, cordes et basse continue
  • Aureliano Cattaneo : ''Estroso'' pour violon, flûte, cordes, théorbe et clavecin
  • Luca Francesconi : ''Spiccato il volo'' pour violon solo
  • Simone Movio : ''Incanto XIX'' pour flûte, violon et cordes
  • Marco Stroppa : ''Dilanio avvinto'' pour flûte et deux violons
  • Giovanni Sollima : ''Moghul'' pour violon, flûte, cordes et basse continue
  • Béla Bartók : ''Szól a Duda'' pour flûte et violon
  • Patricia Kopatchinskaja, violon
  • Il Giardino Armonico, flûte et dir.: Giovanni Antonini
  • 1 CD Alpha : Alpha 624 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du CD : 70 min 56 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5) 

Le propos du nouveau projet discographique de l'iconoclaste Patricia Kopatchinskaja met en regard le violon de Vivaldi et des morceaux contemporains. Elle a en effet demandé à cinq musiciens italiens de « faire l'expérience de répondre à la musique de Vivaldi par des miniatures... pour faire entrer Vivaldi dans un dialogue avec des voix créatrices actuelles, en lui faisant entendre ce que sont les horizons musicaux d'aujourd'hui ». Une belle gageure que cette étonnante juxtaposition, « mélange d'ancien et de nouveau, de tempête et de poudre à canon » ! Jouée avec l'engagement et le brio qu'on connaît à la violoniste moldave, partagés par le chef Giovanni Antonini et son ensemble Il Giardino Armonico.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus