PUBLICITÉ

Concert

Concert : Dominique Visse dirige l'Ensemble Clément Janequin et Les Sacqueboutiers de Toulouse

Concert 28 janvier 2018

Le Dimanche 28 janvier 2018 à 16H, salle Turenne de Hôtel national des Invalides
Concert de clôture du cycle : Confidences et complaintes de soldats
L’Homme Armé
http://www.musee-armee.fr

Ensemble Clément Janequin :
Dominique Visse, haute-contre et direction
Yann Rolland, haute-contre
Hugues Primard, ténor
Vincent Bouchot, baryton
Renault Delaigue, basse

Les Sacqueboutiers, Ensemble de cuivres anciens de Toulouse :
Jean-Pierre Canihac, cornet à bouquin et direction
Philippe Canguihem, chalemie
Daniel Lassalle, sacqueboute
Laurent le Chenadec, doulciane
Yasuko Bouvard, orgue positif
Florent Tisseyre, percussions

Concert de l'Orchestre de chambre de Paris, le 27 février, au Théâtre des Champs-Elysées

Douglas Boyd Emmanuel Pahud

Orchestre de chambre de Paris, Douglas Boyd (direction), Emmanuel Pahud (flûte)
Lundi 27 février 2017, au Théâtre des Champs-Elysées

PLEYEL : Concerto pour flûte en ut majeur
POULENC : Sonate pour flûte (arrangement pour flûte et orchestre de Lennox Berkeley)
MOZART : Gran Partita en si bémol majeur pour treize instruments à vent, K. 361

www.orchestredechambredeparis.com

Si le nom d’Ignaz Pleyel s’impose aujourd’hui c’est davantage pour le fait qu’en 1807 il fonde sa célèbre fabrique de pianos. Pourtant, Ignaz Pleyel reçoit un enseignement musical rêvé.

Concert du 8 novembre 2016 au Théâtre des Champs-Elysées : C.P.E Bach et Haydn

A Gastinel J Cohen

Orchestre de chambre de Paris
Jonathan Cohen, direction et clavecin
Anne Gastinel, violoncelle

C.P.E Bach : Symphonie en sol majeur,Wq.180 H.655
Haydn : Concerto pour violoncelle en ré majeur
C.P.E Bach : Concerto pour violoncelle en la majeur
Haydn : Symphonie No47 en sol majeur

www.orchestredechambredeparis.com, www.theatrechampselysees.fr

La Symphonie en sol majeur, Wq.180 H.655 de Carl Philipp Emanuel Bach par laquelle s’ouvrait ce concert fait partie d’un ensemble de neuf Symphonies écrites à Berlin et voit sa composition achevée en 1758. Cette Symphonie débute par un Allegro di molto aux arêtes vives, vigoureux, dénué de toute anxiété. Il sera suivi d’un Largo, ambitieux, au caractère non dénué d’une certaine grandeur.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus