PUBLICITÉ

Test Sony WF-1000Xm4 : les rois des écouteurs True Wireless passent un nouveau cap audiophile et silencieux

Sony WF 1000Xm4 ONmag Test

Presque deux années après avoir lancé ses premiers écouteurs True Wireless dotés d'une isolation active vraiment performante, Sony modernise la recette fabuleuse des WF-1000Xm3 et sort, avec ses nouveaux WF-1000Xm4, une version encore plus ambitieuse. Alors que la concurrence s'est largement mise à niveau depuis, Sony a-t-il encore les moyens de redevenir le meilleur ?

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sony WF-1000Xm4

Type : écouteurs True Wireless à réduction de bruit active
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix : 280 euros

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

La patte Sony, retravaillée, enfin compacte

Une chose saute aux yeux pour les utilisateurs des précédents écouteurs Sony : la firme a largement amélioré la forme, en particulier celle de la boîte de charge. Cette dernière perd plus de 40% de volume, ce qui permet de la loger aisément dans une poche de pantalon, chose qui était impossible avec celle des WF-1000Xm3. Cela est d'autant plus louable que le constructeur a réussi à y intégrer la recharge par induction. Les WF-1000Xm4 n’atteignent pas un niveau de luxe digne des écouteurs de Klipsch (fournis avec une boîte en inox brossé) ou Master & Dynamic, mais Sony a pris le parti d'un certain pragmatisme nomade, en conciliant compacité et qualité de fabrication déjà très correcte.

Sony WF 1000Xm4 ONmag Test 8

Les écouteurs ne sont pas en reste, bénéficiant de lignes bien plus classieuses quoique plus traditionnelles qu'auparavant. Les Sony WF-1000Xm4 troquent ainsi le design élancé et futuriste des WF-1000Xm3 pour une demi-sphère mate (qui existe en noir et en blanc) aux petites touches cuivrées, impeccablement assemblée. Des points pourtant anodins, comme la légère protubérance tubulaire du micro, confèrent un véritable cachet premium au design.

Sony WF 1000Xm4 ONmag Test 13

Les écouteurs sont à la fois un peu plus luxueux et plus ergonomiques. Nous pouvons citer, en tête des innovations, de nouveaux embouts en mousse polyuréthane plus confortables que les anciens embouts en silicone. Le principe de canule courte est réutilisé et la forme assez équilibrée apporte une bonne tenue après un quart de tour de "vissage" dans les oreilles. Nous n'irons pas jusqu'à citer les écouteurs de Sony comme l'apogée du confort intra-auriculaire, car leur volume toujours assez important ne s'accorde pas aux très petites oreilles, mais le constructeur a fait de grands progrès. De même, bien qu'ils soient certifiés IPX4 (résistance aux projections d'eau), ces bijoux zéro fil ne sont pas particulièrement bien adaptés à un usage sportif.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Au bonheur des réglages

Cœur du système Sony, l'application de pilotage des Sony WF-1000Xm4, Headphones, reste LA référence des applications pour écouteurs/casques nomades. Parfois légèrement complexe, elle permet un nombre de réglages tout simplement impressionnant. Tout ou presque est activable et désactivable ici, des capteurs optiques des écouteurs (pause/lecture automatique) jusqu'à l'adaptation intelligente de la réduction de bruit suivant la situation.

Sony WF 1000Xm4 ONmag Test 3

Rentrer dans les détails prendrait un temps infini, mais nous ne pouvons que saluer cette application qui, depuis les versions disponibles sur les casques WH-1000Xm2 et Xm3, n'a cessé de s'étoffer. Il est par exemple possible de définir la qualité audio, en choisissant le codec de transmission Bluetooth, ou encore d'avoir accès à un égaliseur graphique personnalisable. Sauf cas extrêmes, Sony Headphones est d'une stabilité exemplaire avec les écouteurs WF-1000Xm4.

Sony WF 1000Xm4 ONmag Test 5

Le seul bémol ergonomique concerne finalement les commandes tactiles. Si Sony est passé d'une petite zone (sur les WF-1000Xm3) à une surface coiffant la totalité du dos des écouteurs, elle ne permet pas de couvrir absolument toutes les commandes en une fois, il faut toujours basculer entre plusieurs modes via l'application. Par exemple, il n'est pas possible d'effectuer un réglage sonore en même temps qu'un réglage de la navigation dans la musique et de la réduction de bruit.

Endurant, isolant, d'une stabilité presque parfaite

Véritable démonstration technologique, les Sony WF-1000Xm4 sont largement portés par la toute nouvelle puce du constructeur, baptisée V1, qui gère à la fois la réduction de bruit active, l'intégralité des traitements sonores et le Bluetooth.

Sony WF 1000Xm4 ONmag Test 10

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sans révolutionner ce qui était déjà une des forces de leurs prédécesseurs, les WF-1000Xm4 ne laissent pratiquement rien au hasard. La connectivité met en avant des éléments particulièrement modernes, comme les appairages rapides Fast Pair (Android) et Swift Pair (Windows 10), la connexion de type sniffing (pas d'écouteur maître/esclave), ainsi que le fonctionnement de chaque écouteur en mono. Seule manque la connexion multipoint. Mais plus impressionnant que tout le reste, Sony intègre, pour la première fois dans des écouteurs True Wireless, son codec maison LDAC, qui permet une transmission Bluetooth en audio haute résolution. Une vraie performance, portée par la maîtrise impressionnante du hardware.

Bien sûr, Sony ne peut pas faire de miracle (et encore), puisque quelques instabilités demeurent dans la transmission en utilisant ce codec, mais uniquement en milieu embouteillé (ou smartphone dans la poche de pantalon). En outre, l'autonomie baisse pratiquement de moitié par rapport à l'utilisation du codec AAC, le LDAC étant particulièrement énergivore.

Sony WF 1000Xm4 ONmag Test 7

Mais même avec ces limitations assez prévisibles, les Sony WF-1000Xm4 possèdent l'autonomie la plus élevée de tous les écouteurs haut de gamme. En AAC, il est possible d'atteindre environ 9 h avec la réduction de bruit (ANC) activée et pratiquement 14 h sans - du grand art.

Tout aussi impressionnant, le système de réduction de bruit gagne encore un petit cran par rapport aux précédents écouteurs et se replace vraiment au niveau des meilleurs. Le gain est autant attribuable à la nouvelle puce qu'aux nouveaux embouts, encore plus efficaces sur les médiums, et déjà relativement isolants dans les basses (isolation passive effective à partir de 60 Hz). Le constructeur ne met pas la même claque à la concurrence qu’il avait pu le faire avec les WF-1000Xm3, mais les Sony WF-1000Xm4 n'en sont pas moins au sommet du silence. Sons très basses fréquences, voix, bruits réguliers ou bruits soudains, Sony propose une isolation phonique extrêmement efficace et surtout très régulière.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un son passe-partout, encore plus raffiné

Avec une courbe de réponse légèrement en V (physiologique), le son des WF-1000Xm3, bien qu’un peu trop tranchant pour certains, était d'un haut niveau technique, mais manquait sans doute un peu de raffinement pour une cible sensible aux aigus. Ici, Sony prend le contre-pied de ses précédents écouteurs et s'aligne, au contraire, sur la sonorité assez caractéristique (et désormais assez classique pour les casques nomades modernes) des WH-1000Xm3 et WH-1000Xm4.

Ainsi les Sony WF-1000Xm4 proposent-ils un son intelligemment accentué dans les basses, des médiums d'un bien bel équilibre, et des aigus légèrement en retrait, mais marqués par un pic assez sec autour de 10 kHz, afin de conserver une certaine brillance et aération. À l'écoute, nous pouvons constater que comme pour ses casques nomades haut de gamme, Sony a parfaitement compris comment créer un réglage sonore pour plaire au plus grand nombre, tout en misant sur un transducteur de très grande qualité. Le transducteur intégré à chaque écouteur WF-1000xm4, développé totalement par Sony, est un modèle de 6 mm avec moteur 20% plus large que la génération précédente.

Sony WF 1000Xm4 ONmag Test 2

Cette qualité technique se traduit particulièrement bien dans la maîtrise des basses fréquences, à la fois rondes, puissantes et emplies de nuances. Rien ne déborde jamais (ou presque) malgré leur emphase.

Les médiums ne sont pas en reste. Pas d'une neutralité absolue mais d'un bel équilibre, ils permettent de très bien reproduire le registre vocal, là aussi avec une grande richesse des timbres.

Sony WF 1000Xm4 ONmag Test 19 

Les aigus ne sont pas aussi spectaculaires, en partie à cause d'un certain retrait. Par ce réglage, Sony se prive d'un rendu un peu plus percutant, un peu plus tranchant, mais livre par ce biais une écoute plus reposante. Surtout, ce creux est suffisamment subtil pour ne pas être ressenti comme un vrai manque ; l'écoute n'est jamais voilée. Le niveau de détails est là, la clarté demeure et, surtout, la scène sonore est l'une des plus spacieuses jamais entendue sur des écouteurs True Wireless. Que ce soit en matière de largeur, de profondeur ou de niveau de détails, Sony montre un vrai savoir-faire en la matière.

D'une manière générale, difficile de trouver un produit vraiment supérieur aux Sony WF-1000Xm4 sur le plan sonore, bien qu'ils soient un peu typés. Les Sennheiser Momentum TW/TW2, véritables références audiophiles, sont ceux qui s’en rapprochent le plus techniquement parlant. Les deux marques livrent des écouteurs maîtrisés, polyvalents et parfaitement à l'aise dans la difficulté. Les Devialet Gemini partagent avec eux quelques qualités, offrant des basses aussi maîtrisées mais encore plus accentuées. Quant aux Bowers & Wilkins PI7, s'ils ne sont pas aussi impériaux dans les basses ou en matière d'ampleur sonore, ils affichent une maîtrise dans les aigus qui leur permet de facilement se faire une place.

 Sony WF 1000Xm4 ONmag Test 20

Si les Sony WF-1000Xm4 ne réitèrent pas la même claque technique que les WF-1000Xm3 en leur temps, ces écouteurs zéro fil n'en sont pas moins aussi recommandables. Tout ou presque est maîtrisé de bout en bout et il faut vraiment aller chercher dans les détails pour trouver des reproches à leur adresser.

Les Sony WF-1000Xm4 sur le banc de mesure

 Sony WF 1000Xm4 ONmag réponse en fréquence
Réponse en fréquence non compensée des Sony WF-1000Xm4. En bleu et vert, respectivement la réponse en fréquence avec et sans ANC. En rouge et orange, leurs équivalents en plaçant un peu différemment les écouteurs dans la tête de mesure (moins optimal). En violet, la réponse en fréquence compensée, qui met davantage en avant le creux ressenti dans les aigus.

Sony WF 1000Xm4 ONmag ANC
Ci-dessus, la mesure de réduction de bruit. En rouge, le signal témoin. En vert, isolation passive (des embouts). Nous pouvons remarquer que ceux-ci permettent déjà un bon niveau d'isolation, sur l'ensemble du spectre. En marron, l'isolation active permet de largement passer un cap, bien que la différence avec les autres excellents modèles haut de gamme soit bien plus contenue qu'avant.

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'ÉCOUTEURS SANS FIL

Spécifications

  • Type : écouteurs True Wireless à réduction de bruit active
  • Puce de traitement Sony V1
  • Connexion : Bluetooth 5.2
  • Codecs supportés : SBC, AAC, LDAC (jusqu'en 990 kb/s)
  • Transducteurs de 6 mm
  • Certification IPX4
  • Boîte de recharge Qi
  • Autonomie annoncée : 8 h avec ANC, 12 h sans ANC, 3 recharges supplémentaires avec la boîte
  • Embouts : 3 paires d'embouts à mousse polyuréthane
  • Packaging écoresponsable sans plastique
  • Coloris : noir/cuivre ; blanc/cuivre
  • Prix : 280 euros

Notre avis

  • Fabrication :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Confort/tenue :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Ergonomie :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Isolation :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Autonomie :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Qualité sonore :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Musicalité :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Intérêt :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Sony, OnTopAudioAward

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus