PUBLICITÉ

Meilleures enceintes sans fil haut de gamme par DxOMark : la Devialet Phantom face à ses concurrentes

DevialetPhantomIIOperaParis98dBONMag enceinte multiroom2

Sortie dans sa première version il y a maintenant quelques années, la Devialet Phantom continue de jouer dans la cour des enceintes sans fil stars du monde audiophile. Le service de mesures et évaluation DxOMark la place dans le top 5 de son classement des enceintes sans fil haut de gamme, aux côtés de modèles de Bowers & Wilkins, Cabasse, Bang & Olufsen et Naim Audio.

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> A VOIR ÉGALEMENT : NOS AUTRES SÉLECTIONS DES MEILLEURS PRODUITS HIFI ET AUDIOPHILES

 

1. Bowers & Wilkins Formation Wedge : un zeppelin, pas en plomb, mais en nid-d’abeilles

BowersWilkinsFormationWedgeONMag enciente multiroom
Bowers & Wilkins, marque plutôt traditionnelle, propose aussi des enceintes sans fil, vendues dans la gamme Formation sortie en 2019. Le modèle Wedge a été présenté comme succédant à l’enceinte à succès Zeppelin Wireless. La B&W Wedge est une enceinte trois voies qui intègre un haut-parleur de grave de 15 cm, deux haut-parleurs large bande de 9 cm et deux tweeters découplés à dômes en aluminium de 25 mm, le tout alimenté par des amplificateurs totalisant 80 watts. Dotée d’un DAC Hi-Res (24 bits/96 kHz), elle fonctionne en multiroom via le protocole propriétaire Formation Wireless, ainsi que via l’AirPlay 2 et Spotify Connect, le tout pilotable depuis l’application de bibliothèque musicale Roon.

Prix officiel : 1 000 €
Voir la présentation ON-mag

 

2. Bang & Olufsen Beosound Balance : grand luxe et originalité

beosound balance 4 etoiles
Du lourd (7,2 kg !), mais surtout beaucoup d’élégance et de luxe chez Bang & Olufsen avec cette enceinte sans fil d’intérieur tout-en-un Beosound Balance que nous avons testée récemment... Compatible avec Google Assistant, elle dispose d’un DSP qui adapte le signal audio à l’emplacement de l'enceinte dans la pièce et au type de pièce d’écoute. La Beosound Balance fonctionne avec un haut-parleur de grave de 13,3 cm dans sa base recouverte de bois et un autre de 13,3 cm positionné à plat dans sa partie centrale, surmontée d’un ensemble composé d’un tweeter de 19 mm et de deux haut-parleurs large bande de 5 cm, ainsi que de deux autres large bande de 7 cm. Un ensemble acoustiquement très minutieusement calculé pour sonoriser avec classe des pièces jusqu’à 60 m2.

Prix officiel : 2 000 €
Voir test ON-mag

 

3. Cabasse The Pearl Akoya : une boule d’énergie

cabasse the pearl akoya 4 etoiles
L'enceinte sans fil The Pearl Akoya de Cabasse est une version miniaturisée de l’enceinte The Pearl, grosse comme un ballon de basket. On passe ici à "seulement" 22 cm de diamètre et 6 kg sur la balance pour envoyer jusqu’à 115 décibels, selon Cabasse. L’enceinte dispose d'un haut-parleur coaxial pour le médium et l'aigu et d’un boomer au débattement exceptionnel de 20 mm, chacun alimenté par un amplificateur de 300 W. Une vraie boule de nerfs bien vivante, avec une finition luxueuse, un design sphérique bien à elle et de la puissance à revendre.

Prix officiel : 1 500 €
Voir test ON-mag

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

4. Naim Mu-So 2 : enceinte connectée à succès revue et corrigée

naim mu so 2 5 etoiles test
Le fabricant britannique de référence Naim ne s’est pas reposé sur ses lauriers depuis le grand succès de sa première enceinte multiroom Mu-so de 2014. La seconde génération a fait l’objet de changements importants par rapport à l’originale : nouvelles unités d'entraînement, nouveau DSP, plus de connectivité et un coffret réinventé. Les haut-parleurs, conçus en partenariat avec les Français de chez Focal (cocorico !), fonctionnent en trois voies et l’enceinte connectée peut aussi être utilisée comme une barre de son home cinéma. Une solution tout-en-un qui donne de très bons résultats.

Prix officiel : 1 500 €
Voir test ON-mag

 

5. Devialet Phantom II 98 dB Opéra de Paris

DevialetPhantomIIOperaParis98dBONMag enceinte multiroom
Fruit des discrètes évolutions de l’innovante enceinte Phantom du fabricant français Devialet, la Phantom II 98 dB Opéra de Paris est issue de la gamme qui s’appelait auparavant Phantom Reactor. Avec son blason au nom de l’Opéra Garnier sur sa paroi dorée encastrée, l’enceinte donne l’impression de vouloir faire sensation auprès d’un public étranger en évoquant Paris et ses grands monuments. Bref, on sent que Devialet veut pousser l’idée que l’enceinte fait partie des grandes de ce monde. La marque française insiste sur la présence à l'intérieur de l'enceinte de puces et circuits d'amplification qui lui sont propres, délivrant jusqu’à 900 W, avec un minimum de distorsion et de saturation.

Prix officiel : 1 300 €
Voir test ON-mag de la Devialet Phantom Reactor

Source : dxomark.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Devialet, DxOMark

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus