icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss
  • Accueil

Test radio Wi-Fi Revo SuperCD : le poste de radio réinventé, moderne et connecté

Test radio Wi-Fi Revo SuperCD : le poste de radio réinventé, moderne et connecté

Revo est l’un de ces spécialistes des postes de radio connectés tout-en-un. Ils sont très peu dans ce domaine. Ils ont surtout la chance que leurs créations n’intéressent pas du tout les grandes marques de l’audio, pour l’instant. Pourtant, la radio Wi-Fi a tout pour plaire. La technique est reléguée au second plan, derrière des usages simples et un maximum de choix en termes de sources audio. Le Revo SuperCD est le digne représentant de cette catégorie parfois méconnue.

Opéra : Les fiançailles au couvent de Prokofiev selon Dmitri Tcherniakov

Fiancailles au couvent Prokofiev 1


Lauri Vasar, Don Carlos, Goran Jurić, Mendoza, Violeta Urmana, La duègne, Aida Garifullina, Luisa, Bogdan Volkov, Don Antonio ©Ruth & Martin Walz

  • Serge Prokofiev : Les fiançailles au couvent. Opéra lyrico-comique en quatre actes. Livret du compositeur et de Mira Mendelson d'après la comédie ''La Duègne'' de Richard Brinsley Sheridan
  • Stephan Rügamer (Don Jérôme), Andrey Zhilikhovsky (Don Ferdinand), Aida Garifullina (Luisa), Violeta Urmana (La Duègne), Bogdan Volkov (Don Antonio), Anna Goryachova (Clara d'Almanza), Goran Jurić (Mendoza), Lauri Vasar (Don Carlos), Maxim Peter (Modérateur)
  • Staatsopernchor, dir. Martin Wright
  • Staatskapelle Berlin, dir. Daniel Barenboim
  • Mise en scène et décor : Dmitri Tcherniakov
  • Elena Zaytseva, costumes
  • Gleb Filshtinsky, lumières
  • Alexey Poluboyarivov, vidéo désign
  • Dramaturgie : Jana Beckmann, Detlef Giese
  • Staatsoper Unter den Linden, Berlin, Grande salle, samedi 13 avril 2019 à 18 h
  • Et le 22 avril 2019 à 19 h 30

Daniel Barenboim aime l'opéra russe, de Prokofiev en particulier. Il avait naguère donné Le Joueur, faisant déjà équipe avec Dmitri Tcherniakov. Un partenariat par ailleurs fructueux pour des Wagner, dont un Parsifal d'anthologie. Cette fois, ils montent Les fiançailles au couvent que Prokofiev créé en 1940, sur un livret du poète anglais du XVIIIème Sheridan. Curieux spectacle qui, s'il enthousiasme par son volet musical, dérange pour ce qui est de sa conception scénique. Mais à Berlin, comme ailleurs, on aime tarabuster les chefs-d'œuvre.

Concert : Cuarteto Quiroga au Grand salon de l’Hôtel National des Invalides

Quiroga Quartet

  • Joaquin Turina : La Oracion del Torero
  • Dimitri Chostakovitch : Quatuor à cordes No8
  • Rodolfo Halffter : Ochos Tientos
  • Alberto Evaristo Ginastera : Quatuor à cordes No1
  • Cuarteto Quiroga : Aitor Hevia (violon), Cibran Sierra (violon), Josep Puchades (alto), Helena Poggio (violoncelle)
  • Hôtel National des Invalides, Grand Salon
  • Lundi 15 avril 2019, 20 h
    http://saisonmusicale.musee-armee.fr
    www.musee-armee.fr

Le Cuarteto Quiroga rendait un vibrant hommage dédié aux compositeurs espagnols forcés à l’exil pour cause de guerre civile.

Concert : Daniel Barenboim ouvre ses Festtage berlinoises avec les Viennois

Daniel Barenboim


Daniel Barenboim dans ''sa'' maison Unter den Linden ©Christian Mang

  • Serge Prokofiev : symphonie N° 1 en ré majeur op. 25, ''classique''
  • Gustav Mahler : Symphonie N°1 en ré majeur
  • Wiener Philharmoniker, dir. Daniel Barenboim
  • Philharmonie Berlin, le 12 avril 2019 à 20 h

Il faut s'appeler Daniel Barenboim pour faire venir à Berlin l'Orchestre Philharmonique de Vienne en ouverture des ''Festtage 2019,'' ce festival de printemps dont il est l'âme depuis des années. Alors que les Berliner Philharmoniker sont occupés au Festival de Pâques de Baden-Baden, l'occasion est donnée d'entendre l'autre grande formation européenne dans la salle mythique de la Philharmonie. Pour un programme réunissant deux œuvres dissemblables, et pourtant écrites dans la même tonalité, les premières symphonies de Mahler et de Prokofiev, celle-ci en écho à la nouvelle production de l'opéra Les fiançailles au couvent, par ailleurs donné à l'Oper Unter den Linden.

Thorens TM 1600 : le tape-revival high-end selon une marque historique de platines vinyles

Thorens TM1600 lecteur bande magnetophone tape revival Ballfinger RecordingTheMasters HighEnd2019

En marge du vinyl-boom se joue une autre renaissance, plus marginale et encore plus roots : le tape-revival. Il s’agit de faire revivre les enregistrements sur bande, anciennement plutôt utilisés en studio comme documents maîtres. C’est chez Revox, une marque suisse comme l’était Thorens, que l’on a annoncé en 2016 la sortie d’un magnéto hifi high-end. Dans la même veine, le TM 1600 fait dans la nostalgie avec un look qui rappelle les platines vinyle TD 1600 et 1601 également annoncées chez Thorens.

Fikus Electric P-17 : des grands baffles audiophiles polonais entre éclectisme et ésotérisme

Fikus Audio P 17 news ONmagFR

Après avoir fait ses armes pendant près de 10 ans dans le domaine des amplificateurs à lampes ésotériques conçus et réalisés à la main, l’ingénieur en électronique et passionné Lukasz Fikus, bien connu des audiophiles les plus avertis pour sa marque Lampizator, récidive au travers de la nouvelle marque Fikus Electric, et son tout premier modèle d'enceintes Hifi 3 voies à charge ouverte, les P-17 !

CD : Fantaisies pour harmonium et piano du Second Empire

Fantaisies pour harmonium et Piano

  • Alfred Lefébure-Wely : Allegro, andante et finale, op. 61
  • César Franck : Prélude, fugue et variation, op. 18
  • Camille Saint-Saëns : Six Duos op. 8
  • Emmanuel Pélaprat (harmonium Mustel), Jérôme Granjon (piano)
  • 1 CD Hortus : Hortus 155 (Distribution : AVM/UVM-Idol Quintessence)
  • Durée du CD : 62 min 15 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

C'est à une association inédite que nous convie ce CD, qui faisait pourtant fureur au Second Empire : celle du piano et de l'orgue expressif. Ce dernier est un avatar de l'orgue et sa sonorité est proche de celle de l'harmonium. Un instrument de salon puis d'église et de concert. Qui connut ses compositeurs attitrés, comme Franck, Saint-Saëns et surtout Lefébure-Wely.

Test Advance (Paris) MyConnect 50 : une minichaîne tout-en-un et connectée qui a beaucoup de ressort

Advance MyConnect50 test ONmagFR

Avec le MyConnect 50, c'est un appareil HiFi multitâche extrêmement complet que nous propose la marque française Advance. Il s'agit d'une minichaîne tout-en-un intégrant à la fois un lecteur CD, un tuner radio FM, un ampli de 2 x 50 watts en classe AB, un DAC Hi-res, une liaison Bluetooth, une entrée Phono et un lecteur réseau compatible avec les webradios ainsi qu’avec plusieurs services de musique en ligne parmi les plus populaires.

Thorens TD 402 DD : l’entraînement direct n’est plus l’apanage des platines vinyle DJ ?

Thorens TD402DD platine vinyle entraînement direct audiophile High End 2019 01 bis

Récemment passée du pays helvète à la Rhénanie, la firme HiFi historique Thorens poursuit sa voie avec la volonté de faire revivre ses origines, par exemple avec les platines TD 1600 et TD 1601. Pour la première fois depuis plus de trente ans, elle relance une platine vinyle à entraînement direct. Ce n’est pas la première marque audiophile à faire le choix audacieux d’une platine audiophile à entraînement direct comme chez les DJ, plutôt que par courroie - on pense notamment à Magnat. Pour le High End de Munichla marque allemande présente une platine TD 402 DD avec un look qui rappelle les précédentes platines Thorens TD 201 et TD 202.

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework