PUBLICITÉ

Test Sony WH-1000Xm5 : nouveau design et évolutions légères pour le casque roi de l’ANC sans prise de risque

Sony WH 1000Xm5 ONmag 1 

Cinquième rejeton d'une prestigieuse lignée, le nouveau casque WH-1000Xm5 de Sony est plus premium que jamais. Symbole de cette prétention, son design marque enfin une vraie évolution dans la formule. Mais son prix élevé pourrait bien lui jouer des tours.

Sony WH-1000Xm5

Type : casque Bluetooth circum-auriculaire à réduction de bruit active
L'avis d'ON-mag :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix : 420 euros

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

La révolution aérienne et moins polluante

Qu’on aime ou non le nouveau design du WH-1000Xm5, il faut reconnaître à Sony le mérite de s'écarter enfin de l'inspiration très neutre des quatre premiers modèles de sa série WH-1000X, pour réinventer une formule à mi-chemin entre ces derniers et le Bose Headphones 700.

Sony WH 1000Xm5 ONmag 10

Les coques à fond plat (légèrement incliné) sont bien là, les coussinets circum-auriculaires aussi, mais la structure et l'arceau deviennent sensiblement plus minces. Ce choix très élégant se fait un peu au détriment de la praticité, puisque le casque n'est plus pliable. Dès lors, le rangement est un peu plus difficile et la housse de transport un peu plus volumineuse qu'auparavant.

Bien qu'il soit assez surprenant, ce nouveau casque est au moins aussi bien construit que les WH-1000Xm3 et WH-1000Xm4. Sa structure est intégralement en plastique, mais de bonne qualité, et l'assemblage est irréprochable. Forcément, difficile de rivaliser avec de vrais produits premium, comme le PX7 de B&W ou le H95 de B&O, mais l’ensemble est incontestablement très sérieux, avec une allure déjà un peu haut de gamme. La performance est d'autant plus louable que Sony assume enfin un virage plus écoresponsable : packaging 0% plastique et structure en plastique recyclé.

Sony WH 1000Xm5 ONmag 16

LA SUITE APRÈS LA PUB

La finesse du repose-tête, qui réduit fatalement la surface de contact sur le crâne par rapport aux anciens casques Sony, ne se ressent que très peu ici à l’usage. Très léger (250 g), bien équilibré et doté de coussinets doux, le Sony WH-1000Xm5 fait toujours partie des champions en matière de confort.

L'ergonomie la plus complète du marché

On ne change pas une formule qui gagne. Le Sony WH-1000Xm5 reprend presque point par point ce qui faisait la force ergonomique du WH-1000Xm4. Au centre de tout, l’application Sony Headphones demeure l'archétype d'une interface de paramétrage complète et réussie.

Grâce à elle, le moindre automatisme peut être activé et désactivé, la moindre option sonore est paramétrable et la réduction de bruit peut s'adapter en fonction de la position de l'utilisateur ou de sa situation géographique, etc…  Si Sony Headphones peut sembler un peu alambiquée de prime abord, cette application est clairement ce qui se fait de mieux en la matière.

Sony WH 1000Xm5 ONmag 15

Concernant les commandes intégrées au casque lui-même, Sony réitère là aussi son approche hybride à base de boutons + surface tactile. La coque droite de l’oreillette autorise la navigation entre les pistes de musique ainsi que le contrôle du volume tandis que la tranche de la coque gauche accueille le bouton marche/arrêt/appairage et le réglage de la réduction de bruit active.

Si Sony clone ce que le WH-1000Xm4 permettait déjà, la marque améliore quelques points comme la réactivité de la surface tactile et des capteurs optiques. Les progrès technologiques sont subtils, mais bien présents et non négligeables.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sony WH 1000Xm5 ONmag 9

Sans surprise, la connectivité est excellente, que ce soit pour la portée de réception Bluetooth ou la stabilité de la liaison sans fil. En revanche, à l'image des écouteurs WF-1000Xm4 ou du WH-1000Xm4, Sony a définitivement lâché les puces Bluetooth de chez Qualcomm. Ainsi, plus de prise en charge des codecs audio AptX ou AptX Adaptive, mais seulement du trio SBC, AAC, LDAC qui couvre déjà la grande majorité des usages.

Une isolation acoustique proche du plafond technologique

Avec un système antibruit (ANC) porté par un impressionnant réseau de 8 microphones, le Sony WH-1000Xm5 promet de repousser encore les limites de la réduction de bruit active, performance de plus en plus difficile à réaliser tant cette technologie paraît déjà mature.

Le WH-1000Xm5 parvient, notamment sur les voix et sur les aigus, à offrir une atténuation très légèrement supérieure à celle des WH-1000Xm4/Xm3 et Bose Headphones 700. Cet exploit est toutefois à tempérer, puisque Sony impose au casque une dimension adaptative un peu étrange. Ce modèle n'opte pas forcément pour une atténuation maximale constante, mais semble choisir en fonction du bruit environnant. C’est une approche efficace, mais pas forcément optimale. Il peut en effet arriver qu'un "temps de réflexion" (ou d'apprentissage ?) soit nécessaire au casque, ce qui peut être perturbant.

Sony WH 1000Xm5 ONmag 17

Équivalente à celle de son prédécesseur, l'endurance du WH-1000Xm5 reste dans le haut du classement, à défaut de mettre une claque à la concurrence. La batterie du casque tient 30 h avec ANC (codec AAC) et 40 h sans.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Faire un tout petit peu plus avec moins

Quelle mouche a donc piqué Sony concernant l'architecture sonore ? Nous étions en droit de demander ce qui se fait de plus audiophile en la matière. Résultat ? Le constructeur passe de transducteurs de 40 mm sur les précédentes moutures à des références de seulement 30 mm sur le Sony WH-1000Xm5.

Et pourtant, le fabricant parvient à conserver une bonne qualité sonore et ne fait pratiquement aucune concession. Seule l'ampleur des basses est un peu plus faible qu'avant et encore. À l'inverse, la qualité des aigus est légèrement en hausse.

Sony WH 1000Xm5 ONmag 4

Comme à son habitude, Sony propose avec ce nouveau casque une signature sonore assez grand public, portée sur les basses et l'énergie en général, une signature qui a toujours tendance à déborder un peu sur les voix. Mais ici, le WH-1000Xm5 se détache des WH-1000Xm3/Xm4 en plaçant celles-ci plus en avant, en jouant sur un peu plus de clarté, de présence et d'impact, en aérant légèrement plus la scène stéréophonique.

Ainsi le casque conserve-t-il une belle polyvalence générale, tout en se permettant un brin plus de finesse à partir des haut-médiums. Une certaine brillance est toujours là, mais elle est un peu plus maîtrisée, moins sujette aux débordements sur les sons sifflants. Hormis sur quelques genres musicaux, ce choix est plutôt bénéfique.

Sony WH 1000Xm5 ONmag 17

Même avec des transducteurs de 30 mm, Sony parvient à conserver la maîtrise sonore, le niveau de détails et la scène sonore déjà assez vaste de ses casques précédents, tout en s'améliorant légèrement. Vous l'aurez compris, il n'y a toujours aucun saut technique par rapport au WH-1000Xm3, les différences restant légères. Sans être déçus, nous aimerions que le constructeur passe vraiment un cap audiophile, au lieu de seulement « assurer » dans l'univers désormais très figé (d'un point de vue sonore) du casque ANC.

Test Sony WH 1000Xm5 25

Presque irréprochable, ce nouveau Sony WH-1000Xm5 n’en reste pas moins, et encore une fois, une réussite. Reste à savoir si cette réussite est assez éclatante pour justifier les 40 euros d'écart par rapport au WH-1000Xm4 (à sa sortie).

Le Sony WH-1000Xm5 sur le banc de mesure

Reponse en fréquence
Mesure de la réponse en fréquence (non compensée) du Sony WH-1000Xm5. En rouge, avec ANC. En vert, la réponse dans les modes Ambiant et ANC off. En bleu, la réponse en filaire, casque éteint. On remarque que le comportement global est semblable à celui des anciennes versions. Toutefois, cette nouveau modèle se permet d'être un peu plus clinquant, tout en mettant les voix plus en avant.

Spécifications

  • Type : casque Bluetooth circum-auriculaire à réduction de bruit active
  • Transducteurs dynamiques de 30 mm avec membranes recouvertes de fibres de carbone
  • Réponse en fréquence annoncée : 4 Hz – 40 kHz
  • Puce Bluetooth 5.2
  • Codecs audio supportés : SBC, AAC, LDAC
  • Autonomie de la batterie : 30 h avec ANC, 40 h sans ANC
  • Recharge rapide : 3 h d'autonomie pour 3 min de charge
  • Poids : 250 g
  • Finitions : noir, gris clair (version testée)
  • Prix : 420 euros

>>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : TOUS NOS TESTS DE CASQUES ANTIBRUIT,DE CASQUES SANS FIL ET DE CASQUES NOMADES

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Isolation : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Autonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Qualité sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Sony

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus