PUBLICITÉ

Test du casque Sennheiser Momentum 4 Wireless : le sacrifice qui en vaut bien la chandelle

Sennheiser Momentum 4 Wireless 1

Quatrième version d’un illustre casque nomade, le Momentum 4 Wireless de Sennheiser marque la fin d’un rêve premium néo-vintage et le passage à une formule plus classique et pragmatique. Cela lui permet de se concentrer sur le fond, tout en voyant son tarif diminuer (350 euros contre 400 euros pour le Momentum 3 à son lancement). Un bon choix ?

Sennheiser Momentum 4 Wireless

Type : casque Bluetooth à réduction de bruit active
L'avis d'ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix : 350 euros

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Tuer les ancêtres parce qu’il le faut bien

Impossible de passer à côté d’une chose avec ce nouveau casque sans fil et antibruit Momentum 4 Wireless : sa forme totalement retravaillée. Nous serions tentés de dire que la marque a ici tué la formule, tant nous perdons le luxe et le style des précédents modèles. Sur ces derniers, Sennheiser n’hésitait pas à mêler des matériaux nobles comme l’acier et le cuir, quitte à ce qu’ils paraissent un peu massifs et clinquants dans un cadre nomade.

Sennheiser Momentum 4 Wireless 4

Le Sennheiser Momentum 4 rentre donc dans le rang. Son design est proche de celui d’un Sony WH-1000Xm5, avec des lignes encore plus simples et une présentation des coques d’une épure presque caricaturale. Au milieu de cela, la formule Momentum pointe timidement le bout de son nez grâce à l’arceau, recouvert d’un tissu visuellement plaisant, qui rappelle largement celui recouvrant la boîte des écouteurs Momentum TW 3.

En s’alignant sur les récents modèles concurrents haut de gamme, Sennheiser fait malheureusement une croix sur le pliage de l'arceau. Le Momentum 4 Wireless peut malgré tout se rabattre à plat, ce qui lui assure une réelle compacité.

Moins premium qu’auparavant, la construction n’en est pas moins sérieuse. Lorsque l'on manipule le casque, on ne retrouve pas les errements de certains concurrents, comme des grincements ou petits claquements de structure.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sennheiser Momentum 4 Wireless 12

Rien à dire sur le confort, que cette forme retravaillée améliore nettement. Le Sennheiser Momentum 4 tient très bien sur la tête, ses coussinets englobent parfaitement les oreilles et le serrage reste très mesuré. Quelques tensions au sommet du crâne peuvent apparaître lors de longues séances d'écoute, mais rien de très dérangeant.

Moderne ergonomie, avec quelques couacs

Autrefois tout en boutons, les commandes du nouveau Sennheiser Momentum suivent la révolution stylistique du casque, pour mieux s’abandonner au tactile. La marque allemande troque ainsi tous les appendices, excepté un bouton multifonction (on/off/appairage/indication du niveau de batterie), contre une interface tactile placée sur la coque de l'oreillette droite.

Sennheiser Momentum 4 Wireless 9

Un balayage horizontal permet de naviguer entre les pistes et un balayage vertical de régler l’intensité du volume. Ce dernier est intéressant, car il se cale sur l’amplitude du geste. Il est ainsi possible de passer d’un volume faible à élevé très rapidement. Un appui enclenche la lecture/pause et un double appui passe du mode ANC (antibruit) au mode Transparence (retour des bruits extérieurs). Enfin, écarter et rapprocher les doigts permet d’accentuer l’ANC ou la Transparence. Cette option est innovante, mais un peu trop laborieuse et lente à utiliser dans la pratique pour être incontournable.

Le Sennheiser Momentum 4 Wireless fonctionne avec une nouvelle version de l’application Smart Control de Sennheiser, laquelle fait peau neuve et introduit quelques changements. Bien qu’elle reste claire et agréable à utiliser, nous ne la trouvons pas parfaite pour autant. Marquée par quelques lenteurs, elle se révèle surtout avare en réglages sonores. Sennheiser oblige, un véritable égaliseur devrait être une évidence. Au lieu de cela, le Momentum 4 ne profite que d’un bien terne égaliseur graphique trois bandes, ce qui n’est pas suffisant pour modifier finement le son.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Technologie 2022, autonomie 2032

Carton plein ou presque sur le côté technologique du casque. La connectivité profite par exemple du très moderne codec AptX Adaptive et d’une connexion Bluetooth Multipoint, le tout porté par une stabilité de transmission royale. Aucun problème de décrochage sonore, même sur des codecs assez exigeants comme l’AptX HD.

Cette très bonne qualité de connexion va de pair avec une autonomie tout simplement stratosphérique. Annoncée à 60 h avec ANC, elle est largement respectée en pratique (codecs SBC et AAC). Le Sennheiser Momentum 4 est increvable et surpasse de très loin ses concurrents haut de gamme.

Sennheiser Momentum 4 Wireless 7

Moins dominatrice, la réduction de bruit active est déjà d’un très bon niveau, seulement dépassée par les meilleurs élèves comme les modèles de Sony, Bose et Apple. Le casque de Sennheiser est suffisamment efficace pour abaisser les bruits les plus forts à un niveau raisonnable. En revanche, il ne permet pas à proprement parler une désactivation totale de l’ANC. À l’image du Surface Headphones de Microsoft, le Momentum 4 donne juste la possibilité de régler l'équilibre entre plusieurs degrés d’ANC et de retour sonore.

La performance la plus remarquable de l’ANC réside dans la qualité des microphones en appel. La captation est ici assez claire et naturelle, mais se permet surtout d’être imperturbable, peu importe le milieu et l'environnement sonore, à l’instar de ce que propose le Bose Headphones 700.

Chaleur imperturbable

Porté par de nouveaux transducteurs maison de 42 mm, ce Sennheiser Momentum cuvée 2022 reprend quelques traits du modèle précédent, tout en y apportant des modifications. Il conserve ainsi une signature sonore ronde, portée par une mise en avant sensible du bas du spectre, mais le fait de manière plus localisée, uniquement sur les plus basses fréquences.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Dès lors, le Sennheiser Momentum 4 délivre un son certes puissant et enveloppant, mais moins impactant et spectaculaire que ses concurrents Sony WH-1000Xm5 et Bowers & Wilkins PX7 S2. Les pics dans les aigus sont presque absents, ce qui donne à la restitution un caractère certes moins enjoué, mais plus imperturbable. Ses adversaires sont bien plus extravagants et joueurs sur les pistes sonores aérées, mais s’écrasent davantage sur les mixages difficiles et brouillons. De ce côté, Sennheiser regarde la difficulté d’en haut. Cette vision est à double tranchant, car le grand public pourra trouver ce casque un peu ennuyeux, à défaut de le trouver neutre.

Sennheiser Momentum 4 Wireless 10

Avec plus de linéarité dans ses aigus, un peu trop oscillants, le Sennheiser Momentum 4 exploiterait pleinement son excellent transducteur. Celui-ci délivre un message assez ample, cohérent, très détaillé, mais la signature plus sombre que claire entrave légèrement son aération. De fait, Sennheiser n’a pas encore trouvé la formule sonore parfaite, celle qui lui permettrait de dépasser ouvertement ses adversaires.

En aparté, notre jugement est infiniment plus sévère casque éteint (en mode passif, branché avec câble jack), mode dans lequel le son, uniquement centré sur les hauts-médiums, n’a presque aucun intérêt musical.

En renonçant aux coûts liés à sa formule premium, Sennheiser fait un choix difficile mais salutaire. Moins cher que ses concurrents très haut de gamme mais aussi performant sur la plupart des points, voire nettement supérieur sur d’autres (l’autonomie), le Sennheiser Momentum 4 Wireless est l’un des meilleurs du moment.

Le Sennheiser Momentum 4 Wireless sur le banc de mesure

Sennheiser Momentum 4 Wireless 15
Réponse en fréquence (non compensée) du Sennheiser Momentum 4 Wireless. En violet, le mode ANC au max. En orange, le mode Ambiant au max et réglage ANC médium.

Sennheiser Momentum 4 Wireless 16
Mesure de l'ANC. En rouge, le signal témoin. En orange, ANC au max. En vert, ANC médium. En marron, casque éteint. En violet, le mode Ambiant. On remarque un léger effet de couplage dans les basses, d'où une petite accentuation.

>>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : TOUS NOS TESTS DE CASQUES ANTIBRUIT,DE CASQUES SANS FIL ET DE CASQUES NOMADES

 Spécifications

  • Type : casque Bluetooth à réduction de bruit active
  • Transducteurs dynamiques de 42 mm
  • Réponse en fréquence : 6 Hz à 22 kHz
  • Impédance : 470 ohms (casque allumé), 60 ohms (casque éteint)
  • Puce Bluetooth 5.2
  • Codecs supportés : SBC, AAC, AptX, AptX HD, AptX Adaptive
  • Autonomie : 60 h (avec ANC)
  • Poids : 292 g
  • Déclinaisons : noir, blanc
  • Inclus : mallette de rangement, câble jack, câble de recharge, adaptateur pour prise avion
  • Prix : 350 euros

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Isolation phonique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Autonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Qualité sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Sennheiser

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus