icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Sennheiser Momentum Wireless 3 : le casque néovintage automatisé, aussi impressionnant que perfectible

Sennheiser Momentum 3 Wireless 13

Modèle de troisième génération, le Sennheiser Momentum 3 Wireless est un casque Bluetooth à réduction de bruit qui ne choisit pas la facilité. Coincé entre le champion WH-1000XM3 de Sony et le récent et toujours très méritant Headphones 700 de Bose, il prend un chemin plus luxueux mais pas moins technologique, à la manière du PX de Bowers & Wilkins.

Sennheiser Momentum 3 Wireless

Type: casque bluetooth à réduction de bruit active
L'avis de ON-Mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Prix : 400 Euros 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Fait de métal et de cuir, le Sennheiser Momentum Wireless 3 est dans la lignée des précédentes créations de la série Momentum. Il n’a pas grand-chose à envier au B&W PX ou au B&O H9 dans son approche qualitative. Son design est immédiatement reconnaissable tout en étant assez universel ; seules des finitions colorées manquent un peu.

La fabrication est à la hauteur des ambitions de Sennheiser, bien que son Momentum Wireless 3 ne soit pas aussi massif que les B&W PX ou B&0 H9. La structure pliable comporte des charnières entièrement en métal, et le système de pivot des coussinets ne souffre d’aucun jeu. De même, le réglage en hauteur de l’arceau se fait dans un sillon de l’arceau en acier. Même en se faisant tyranniser, le Momentum 3 ne risque pas de se briser. Nous regrettons toutefois que la housse de transport livrée avec ce casque soit souple, et non une mallette rigide - une mesquinerie (?) assez incompréhensible pour un modèle vendu à ce tarif. Cela est d’autant plus dommageable que le Momentum Wireless 3 ne se met pas à plat et occupe donc une place conséquente.

Sennheiser Momentum 3 Wireless 18

En revanche, le Momentum Wireless 3 offre un très bon confort, à l’image des anciens modèles. Les coussinets en cuir sont épais et englobants, n'exerçant aucune pression excessive sur le crâne ni fatigue même après plusieurs heures d'utilisation. Pourtant, l'épaisseur importante des coussinets dessert légèrement ce casque d’un point de vue esthétique. Le Sennheiser Momentum Wireless 3 n’est franchement pas discret et ressemble davantage à un petit modèle Hifi qu’à un casque Bluetooth dédié au nomadisme.

Une ergonomie des commandes tout en ambivalence

L’ergonomie des commandes est assez déroutante, mêlant automatismes et boutons. Le Sennheiser Momentum Wireless 3 ne s’allume et ne s’éteint que par le simple fait d’être déplié ou replié. Le principe est pratique mais non paramétrable. Aucun bouton n’est présent pour les réfractaires ou pour pallier d’éventuels problèmes. Le casque peut également déclencher une pause automatique une fois retiré, fonction qui peut cette fois être désactivée via l’application. On peut relever le comportement un peu capricieux de cette fonction, qui ne s’avère pas des plus réactives.
Le reste des commandes incombe aux cinq boutons alignés en trois groupes sur la tranche arrière de l’écouteur droit. Le premier bouton permet d’activer/désactiver la réduction de bruit, mais aussi de déclencher le retour sonore. Le second groupe est le trio boutons de volume et navigation. Ces derniers sont discrets mais manquent un peu d’accessibilité, il nous est souvent arrivé de tâtonner pendant de longues secondes pour les trouver à l'aveugle (lorsque le casque est sur la tête). Enfin, le dernier bouton permet d’accéder à l’assistant vocal défini ou de déclencher le mode d’appairage de la connexion Bluetooth (appui long).

Sennheiser Momentum 3 Wireless 20

Si le Sennheiser Momentum 3 Wireless ne va pas aussi loin que le Sony WH-1000Xm3 en matière de codecs audio supportés, il se permet tout de même d’intégrer l’AAC, l’AptX et l’AptX Low Latency. Quel que soit le codec, la stabilité du signal reste exemplaire et les microcoupures du signal audio sont assez rares.

L’application (Android et iOS) dédiée au paramétrage du Sennheiser Momentum Wireless 3 est particulièrement simple. Spartiate mais agréable, à l’image de ce qui existe chez Bose. Elle permet de régler le mode de réduction de bruit active sur l’une des trois positions disponibles, de gérer la fonction de retour sonore, d’activer la fonction de pause intelligente (en retirant le casque) ou d’accéder à l’égaliseur. Ce dernier reste particulièrement étrange, ne permettant que d’influencer une tendance générale du casque et non de procéder à de petits ajustements locaux, fréquence par fréquence.

Sennheiser Momentum 3 Wireless 9

Sur le terrain, l'efficacité du système de réduction de bruit est assez exemplaire, efficace et sans réel défaut. Sa seule faiblesse est de ne pas tout à fait se hisser au niveau des meilleurs, le Sony WH-1000XM3 et le Bose Headphones 700 le devançant assez nettement aux mesures. Les microphones intégrés au casque sont de bonne qualité et délivrent une expérience efficace en appel téléphonique mains-libres. Toutefois, cette expérience se gâte un peu en environnement bruyant. L’autonomie n’est pas non plus dans le peloton de tête, loin de là. Si Sennheiser annonce 17 h, nous sommes parvenus à environ 16 h pendant nos tests en utilisant les codecs AAC et AptX.

Un son à fort potentiel entravé par ses réglages

Tout aussi ambivalente que le reste du casque, la partie sonore fascine autant qu’elle questionne. Les transducteurs du Sennheiser Momentum Wireless 3 sont performants. Cela se ressent dans l'excellente reproduction des timbres, l'excellent sens du détail et la très bonne ouverture de la scène sonore. Mais, sans doute pour plaire à une cible dite "jeune", Sennheiser a choisi la voie des basses renforcées. Cela n’est pas condamnable en soi, mais on sent les transducteurs un peu hors de leur monde, comme gonflés par un Bass-Boost. Les graves sont donc certes profonds mais un peu traînants. Dans ce domaine, le Sennheiser Momentum Wireless 3 n'atteint pas la tenue d'un Sony WH-1000XM3 ou la maîtrise d’un Bowers & Wilkins PX.

Sennheiser Momentum 3 Wireless 21

Les médiums sont légèrement en retrait mais précis et naturels malgré le petit débordement des basses. A contrario du bas du spectre, cette gamme de fréquence se comporte de manière parfaitement linéaire, dans le bon sens du terme. La reproduction des voix est douce, sans aucun voile ni aucune acidité. Le registre des aigus est un peu plus accidenté mais pas sans saveur. Sa légère emphase est ponctuée d’un petit pic, lui laissant un caractère joueur et percutant, parfois un peu trop brillant. Le Sennheiser Momentum Wireless 3 n’est pas le meilleur dans les aigus mais il se permet de rester loin de toute caricature. L’ensemble offre une approche relativement polyvalente mais clairement plus à l’aise sur les musiques modernes. En l’état, ce casque donne un peu l’impression de vouloir singer la concurrence. Impossible de ne pas penser au Sony WH-1000XM3 tant les deux signatures sonores possèdent des similitudes. Le Sennheiser Momentum Wireless 3 semble prendre l’ascendant technique, mais du fait de ses choix sonores, cet avantage ne se concrétise pas totalement.

Le casque Sennheiser sur le banc de mesure de ON-Mag

Sennheiser Momentum Wireless M3 reponse en frequence
Ci-dessus, la courbe de réponse en fréquence du casque. Ce modèle propose une signature en V (le pic des aigus paraît malgré tout plus faible à l'oreille) qui aurait gagné à être un peu plus sage. 

Sennheiser Momentum Wireless M3 antibruit
Ci-dessus, mesure de l'isolation du casque : en rouge la courbe de référence du bruit, en vert avec le casque éteint (isolation passive), en bleu avec l'isolation active en fonction.

Sennheiser Momentum Wireless M3 distorsion
Ci-dessus, mesure du taux de distorsion harmonique. 

>>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : TOUS NOS TESTS DE CASQUES ANTIBRUIT ET SANS-FIL

Spécifications

  • Type : casque circum-auriculaire fermé, Bluetooth et antibruit
  • Liaison : Bluetooth (SBC, AAC, AptX, AptX LL) ou filaire (en actif ou passif)
  • Connexion Bluetooth multipoint
  • Présence d’un balise Tile (pour géolocaliser le casque si on l'égare)
  • Transducteurs : 42 mm dynamiques
  • Réponse en fréquence en filaire : 4 Hz à 22 kHz
  • Autonomie : 17 heures avec Bluetooth et réduction de bruit activée
  • Temps de recharge : 2 heures
  • Accessoires fournis : pochette de rangement souple, câble mini-jack, câble de recharge USB-C vers USB-C, convertisseur USB-C vers USB-A
  • Poids : 305 g
  • Prix : 400 €

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange  (5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3.5/5)
  • Confort : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange etoile grise(4/5)
  • Performances pures : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Sennheiser

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework