PUBLICITÉ

Astell & Kern sort l’artillerie lourde audiophile : baladeur Kann Max, Dual DAC Cable V2, écouteurs by Campfire

Astell And Kern Kann Max Pathfinder HC2 1

Astell & Kern lance rarement des nouveautés en rafale. L’exception confirme la règle ici, puisque le constructeur coréen en annonce trois simultanément. La première est une nouvelle version de son baladeur (ou plutôt de sa gamme) Kann, le Kann Max. Le second produit est une nouvelle collaboration avec la marque d’écouteurs Campfire Audio, les Pathfinder. Enfin Astell met à jour son petit DAC USB, le Dual DAC Cable (HC1 pour la référence officielle).

Kann Max : un Kann Alpha remis au goût de la modernité

Difficile pour un œil non averti de faire la différence, du moins en photo, entre ce nouveau Kann Max et son prédécesseur Kann Alpha. La marque Astell fait ce qu'elle sait faire sur cette gamme, à savoir un baladeur très imposant (117 x 68,3 x 23,6), armé d'une construction tout simplement irréprochable. Le corps est ainsi entièrement en aluminium usiné, gris anthracite, marqué par les habituelles facettes des baladeurs Astell.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Bien qu'il reprenne à l'identique les boutons de navigation sur la gauche du Kann Alpha, ce Kann Max voit son système de molette de volume redessiné, visiblement plus travaillé au niveau de l'encoche.

Astell And Kern Kann Max Pathfinder HC2 6

Pour le reste des fonctions, le Kann Max reste un baladeur audiophile connecté et Bluetooth, avec un petit écran tactile de 4,1 pouces (10,5 cm), de 720 x 1080. Sa connectique est déjà assez complète, puisque l'appareil possède des sorties jack en 3,5 mm, 2,5 mm (symétrique) et 4,4 mm (symétrique). En outre, la sortie 3,5 mm peut également faire office de sortie optique. Enfin, l'appareil peut servir de DAC externe, grâce à sa prise USB-C (qui sert également à la recharge). Dommage de ne l'avoir doté que de 64 Go de mémoire interne (extensible à 1 To en micro-SD), ce qui est vraiment pingre pour un appareil aussi haut de gamme.
Nous espérons que le constructeur a intégré un CPU plus musclé que sur ses derniers baladeurs, ce point commençant à devenir problématique dans l'écosystème, engendrant des lenteurs dans la navigation.
La partie sonore est toujours des plus ambitieuses, puisque le Kann Max est le premier baladeur de la marque à utiliser une structure en Quad DAC de puces Sabre ES9038Q2M. Cette disposition permet d'allouer un DAC pour chaque canal (symétrique comme asymétrique). L'appareil supporte, en natif, le PCM 32 bits/768 kHz et le DSD512. Notons qu'Astell introduit ici sa fonction ReplayGain, qui ajuste le volume pouvant provenir de différents morceaux ou sources, pour le porter à un niveau équivalent.

Mais c'est surtout l'amplification qui nous impressionne. À l'image du très atypique ACRO CA1000, le Kann Max dispose de 4 gains possibles : bas, moyen, haut et super. Ce dernier mode, absent des anciens Kann, permet de développer une tension de sortie (en symétrique) jusqu'à 15 V RMS. Difficile dès lors d'imaginer un casque audio récent pouvant en venir à bout (à moins de parler de très haut volume). Cette structure d'amplification est sous le contrôle de la technologie maison Teraton Alpha, qui va permettre de créer une alchimie parfaite entre les différents étages de l'appareil (notamment sur la gestion de l'alimentation).

Astell And Kern Kann Max Pathfinder HC2 5

Bien sûr, une telle puissance risque d'avoir un très fort impact sur la batterie. L'autonomie, déjà annoncée à 13 h max (sans doute en gain bas), contre 14 h 30 pour le Kann Alpha, risque d'à peine dépasser 3 ou 4 h (voire moins) en mode super.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Haut de gamme, un peu plus puissant, l'Astell & Kern Kann Max est visiblement plus un Kann Alpha V2 qu'autre chose. Il sera disponible autour de mi-juin, pour un tarif de 1 500 euros, soit 300 euros de plus que le Kann Alpha à son lancement.

Des écouteurs qui trouvent la voie du haut de gamme

D'un design à la fois intrigant mais sobre, aussi facettés que les true wireless UW100, les nouveaux écouteurs Pathfinder constituent une nouvelle collaboration premium entre Astell & Kern et Campfire.
En apparence simples, ces écouteurs possèdent un châssis entièrement en aluminium usiné, un dos en acier inoxydable brossé et une canule en acier inoxydable poli. Mais c'est surtout leur structure acoustique qui est impressionnante.

Astell And Kern Kann Max Pathfinder HC2 4

Ce modèle est de type trois voies, mais un trois voies atypique. Les bas-médiums et les basses sont ainsi confiés à deux transducteurs dynamiques de 10 mm, placés en "tête à tête". Afin de gérer le flux d'air généré par cette structure, les Pathfinder utilisent une structure acoustique imprimée en 3 D, appelée Radial Venting Technology (technologie d'aération radiale).

Astell And Kern Kann Max Pathfinder HC2 2

Pour les médiums, Astell et Campfire misent sur un tout nouveau transducteur à armature de Knowles, fonctionnant selon un principe de double chambre. Cela permet d'optimiser l'amortissement, chose difficile à mettre en place sur les grands transducteurs à armature.
Enfin, les aigus sont confiés à deux transducteurs à armature customisés (sans doute réglés par Knowles) avec structure T.A.E.C (Tuned Acoustic Expansion Chamber). Là encore, nous parlons d'une manière de mieux gérer les perturbations acoustiques liées à ce type de transducteur.
Ces écouteurs affichent une réponse en fréquence de 5 Hz – 20 kHz, le tout pour une sensibilité de 94 dB et une impédance nominale de 6,2 Ohms.
Les Pathfinder devraient être disponibles mi-juillet, pour un tarif conséquent de 2 200 euros.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le retour du tout petit DAC

Évolution du Dual DAC Cable, ce nouveau HC2 Dual DAC Cable s'acquitte de la même fonction que son aîné, celle de DAC USB-C (câble fixe) adapté aux PC et smartphones (Android et iOS). Le design, toujours minimaliste, paraît encore plus réussi que sur la précédente mouture. Cette nouvelle version conserve un luxueux châssis gris sombre en aluminium usiné, ainsi qu'un câble à double blindage, visiblement aussi robuste qu'avant.
Le plus gros changement ici provient de la prise jack, qui passe d'un jack 3,5 mm à un jack 4,4 mm (symétrique).

Astell And Kern Kann Max Pathfinder HC2 3

Pour la conversion, la marque opte pour une structure Dual-DAC de puces Cirrus Logic CS43198. Astell & Kern ne précise pas quels autres composants sont utilisés. Notons tout de même que le niveau de sortie max est porté à 4 V RMS, ce qui devrait permettre d'aller plus loin que la première version.
Malheureusement, la hausse de prix touche également ce modèle. Le HC2 sera vendu à 200 euros (seulement 130 euros pour le HC1) à partir de mi-juin.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Astell & Kern, Campfire Audio

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus