icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Sonos Move, Sonos One SL et Sonos Port : trois nouveautés d'un coup !

Sonos Move, Sonos One SL et Sonos Port : trois nouveautés d'un coup !

Ce n'est pas un, mais trois nouveaux produits que Sonos présente à l'IFA. Nous nous attendions seulement à l'officialisation de l'enceinte nomade Sonos Move, dont nous vous partagions la rumeur il y a quelques semaines. Elle est complétée par une version allégée de la petite Sonos One et par le remplaçant du vénérable Connect, le Sonos Port.

Il y a beaucoup de mouvement chez Sonos depuis le changement de PDG il y a deux ans. Patrick Spence a pris les commandes et a décidé d'orienter l'entreprise sur une voie différente de son prédécesseur - ce qu'il lui a expressément demandé afin de poursuivre le développement de Sonos. 

Patrick Spence a décidé de casser les codes admis jusque là, à savoir jamais de Bluetooth, uniquement des enceintes dans la maison, jamais de fabrication pour une autre entreprise. Tout cela a effectivement été pulvérisé.

Un des nouveaux objectifs majeurs est la sortie de deux nouveaux produits chaque année. Depuis moins de deux ans, c'est même l'avalanche : Beam, Amp, enceintes encastrables avec Sonance, enceintes Symfonisk avec Ikea. Et aujourd'hui, trois nouveaux produits sont dévoilés à l'IFA, alors même qu'un seul avait fuité jusqu'ici.

Sonos one SL sonos port

Sonos Move : Sonos en dehors de la maison 

C'est fait, Sonos utilise le Bluetooth. Pour une enceinte destinée à être nomade, il n'y a pas vraiment le choix. L'entreprise a écouté les demandes de ses clients pour créer cette Sonos Move. Ce n'est pas seulement une enceinte portable. Elle est livrée avec un socle de recharge pour être utilisée comme enceinte multiroom classique dans la masion. Dans ce cas, elle passe en Wi-Fi et rentre dans le réseau Sonos avec les autres enceintes de la maison. 

Nous en savons maintenant un peu plus sur sa conception. IP56, elle résiste à tous les éléments comme l'eau, la poussière et le sable. Dotée d'une base en caoutchouc, elle ne craint pas les chutes. Elle dispose d'un double amplificateur en classe D pour un woofer en façade et un tweeter positionné à plat avec un diffuseur à quasiment 360°. La calibration Trueplay est automatique avec les micros intégrés. Elle se relance dès que l'enceinte a été déplacée grâce au capteur interne.

Le Bluetooth est seulement AAC et SBC ; pas de Hi-Res. Mais cela ne change pas de tous les autres produits Sonos qui ne le sont pas non plus. La batterie de la Sonos Move tient 10 heures, et elle sera même remplaçable lorsqu'elle donnera des signes de faiblesse. Au total, la Sonos Move pèse tout de même 3 kg. Au final, comme le revendique Sonos, la Move est une enceinte Bleutooth haut de gamme à vocation durable. 

Sonos One SL : la qualité Sonos sans les micros

La Sonos One a été la première enceinte Sonos équipée de micros capables de fonctionner théoriquement avec n'importe quel assistant vocal. Comme toute enceinte intelligente, ses micros peuvent être désactivées. Mais il y a aussi des consommateurs qui ne veulent aucun micro de quelque sorte que ce soit chez eux. Ils se coupent alors de la possibilité d'accéder à la dernière génération de petite enceinte Sonos en devant se contenter de la vieillissante Play:1 sans AirPlay 2.

Alors Sonos s'adapte et sort une Sonos One sans micro, la Sonos One SL. La marque ne veut pas dévoiler la signification de ces deux lettres, on peut imaginer qu'elles signifient "SpeechLess". Il est maintenant possible de s'équiper en Sonos One même si l'on n'a que faire des assistants vocaux.

Le design de la SL est identique à celui de la One "vocale". Il ne lui manque que les petits trous dédiés au micro et la touche associée sur le dessus. Pour tout le reste, c'est le même produit. Une Sonos One SL peut être associé à une Sonos One, ce qui évite de multiplier les assistants vocaux. Elle fonctionnera également en voies arrière avec la barre de son Beam.

Sonos Port : le lecteur/préampli réseau qui remplace le Connect

L'an dernier, Sonos a remplacé le Connect:Amp sorti en 2005 par le Sonos Amp. Nouveau boîtier noir compact facile à intégrer de différentes façons, il apporte la compatibilité AirPlay 2 et une prise HDMI. Le Connect était l'équivalent sans amplification. C'était un boîtier à ajouter à un système audio existant afin de lui adjoindre la connectivité et les fonctionnalités de l'écosystème Sonos.

Le Connect est désormais remplacé par le Sonos Port. Le principe de fonctionnement est identique avec une grosse mise à jour esthétique. C'est en quelque sorte un petit Amp, comme le Connect était un petit Connect:Amp.

Il dispose d'une entrée Ligne sur prise RCA afin d'inclure un appareil audio sur le réseau Sonos partagé avec toutes les autres zones. Une platine vinyle, au hasard. En sortie, le Sonos Port propose des prises RCA analogiques et une prise coaxiale numérique. Il perd la sortie optique présente sur le Connect. En revanche, il gagne une sortie trigger 12V bien pratique : elle permet de mettre en route et d'éteindre de concert l'amplificateur auquel le Port sera relié. 

Côté tarifs, la Sonos Move est proposée à 400 €, ce qui est une somme pour une enceinte portable. Sonos insiste sur les qualités sonores et la durabilité de son enceinte pour justifier ce placement tarifaire. La Sonos One SL est à 200 €, soit 30 € de moins que la Sonos One avec micros. Enfin, le Sonos Port est un peu plus cher que le Connect, soit 450 €. Ce qui est à notre avis un tarif beaucoup trop élevé pour les fonctionnalités offertes. Mais Sonos doit bien avoir ses raisons pour poursuivre sur ce placement tarifaire.

Source : Sonos 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Sonos, IFA2019

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework