icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Gold Note IS-1000 : ampli Hifi haut de gamme connecté, Roon Ready et d’une sacrée musicalité à l’italienne

Gold Note IS1000 ON topaudio Award

Il y a un an exactement, nous vous avions fait part de la naissance de l’IS-1000, le tout premier ampli connecté de Gold Note. En quelques années, cette marque florentine a su totalement transformer son offre et la rendre "connectée". L’IS-1000 est l’enfant naturel du préampli streamer P-1000 et du bloc de puissance PA-1175 MKII et disons-le tout de suite : il chante comme ses grands frères.

Gold Note IS-1000

Type : ampli stéréo connecté
L'avis de ON-mag : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte
Prix : 4390 € (5190 € avec puce de conversion PCM1792A en option)

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Comme dans le monde informatique, en Hifi "le soft pousse le hard" et vice versa. Depuis l’essor d’Internet chez les particuliers, les tendances et modes de consommation de la musique n’ont cessé de changer. Les ventes de CD se sont effondrées, tandis que le disque vinyle a connu un regain d’intérêt, le nombre d’abonnés aux plates-formes de streaming (musique en ligne) a explosé et de nombreux audiophiles achètent maintenant de la musique dématérialisée en téléchargement. Tout ceci oblige les fabricants à revoir leur copie sans cesse en proposant des appareils répondant au mieux à ces nouvelles exigences.
D’autre part, nous constatons que la qualité n’est pas en reste. Les audiophiles avertis ont vite compris que le MP3 ne leur suffisait pas et se tournent vers des formats de fichiers audio de bien meilleure résolution.
Pour les fabricants d’appareils Hifi, le challenge est donc double : proposer les appareils les plus "ouverts" possible, sans sacrifier la qualité musicale sur l’autel de la modernité. Depuis quelques années, nous avons vu arriver des réponses à ces nouveaux modes d’écoute avec des électroniques telles que celles de Devialet, Naim Audio, Micromega, YBA, Moon by Simaudio et bien d’autres, qui parviennent à marier au mieux musicalité et modernité.

D’un autre côté, les audiophiles et mélomanes que nous restons sont la plupart du temps attachés (quelquefois de façon irrationnelle) à une marque, une signature sonore, comme de véritables collectionneurs. Raison pour laquelle des marques mythiques continuent d’exister en évoluant et se portent parfaitement bien aujourd’hui. Alors à côté de ces "monstres sacrés", Gold Note fait figure de "jeune marque" mais avouons qu’elle a su rapidement conquérir son public et ce à travers la planète entière. Effectivement, lorsque l’on constate le nombre de prix et avis positifs que son préampli phono PH-10 a su remporter en peu de temps, l’engouement quelque peu foudroyant des professionnels pour cette marque est un signe qui ne trompe pas.

L’IS-1000 ; un air de famille indéniable

Effectivement, l’air de famille avec les autres maillons de la série 1000 (à part le PH-10 et le futur ampli casque DS-10) est flagrant et pour cause. À l’instar des autres appareils de cette série, l’IS-1000 bénéficie du même châssis lourd, composé d’une base en acier que surmonte le capot et la face avant en aluminium de forte épaisseur. Les ouvertures du capot, réparties en quartiers de lune, permettent un refroidissement de l’appareil et ont aussi pour tâche de lutter contre la formation de résonances parasites (comme sur les platines vinyles). D’après Gold Note, c’est leur découpe et leur disposition particulières qui leur permet de jouer ce rôle.

Gold Note IS1000 av8

La face avant de l’appareil est très dépouillée, arborant un bouton multifonction à droite et un bel afficheur à gauche, visible même de loin. Le bouton à droite joue sur la commande de volume, la sélection des entrées et plus encore. Une légère pression sur ce même bouton SKC permet d’accéder à plusieurs réglages comme l’équilibre du niveau gauche et droit, mais pas seulement. L’utilisateur peut, suivant ses enceintes, jouer sur deux paramètres : le facteur d’amortissement (25 ou 250) avec une bouche de contre-réaction différente donc un son plus «tube», ou plus «transistor». Un second réglage «Boost» à 3 positions agit sur le niveau du grave, ce qui n’est pas inutile pour les enceintes de bibliothèque.

Gold Note IS1000 av4

L’arrière de l’appareil est bien fourni et dispose d’une enfilade de plusieurs prises type Cardas de haut niveau. Le Gold Note IS-1000 offre 3 entrées analogiques haut niveau (2 RCA et 1 XLR), dont une hybride que l’on peut transformer en Phono (MM et MC). On note aussi la présence de 2 sorties (variable et fixe), ce qui laisse un large champ de possibilités : ajout d’un bloc de puissance ou d’un caisson de grave, renvoi du signal vers un enregistreur. Plusieurs entrées numériques et connexions réseau sont également à disposition : 3 optiques Toslink, 1 coaxiale, 1 USB A, 1 port Ethernet et une antenne Wi-Fi.

Gold Note IS1000 ar3

Et sous le capot : un vrai moteur de course à l’italienne

L’Italie nous a habitués à des bolides extrêmes représentés par des marques emblématiques tels que Ferrari, Lamborghini, Alpha Romeo. Est-ce que cette quête de l’absolu va se retrouver dans cet intégré ? Eh bien oui, car en retirant le capot, nous sommes largement rassurés. Tout d’abord, comment ne pas tomber en admiration devant l’énorme transformateur triple blindage de 600 VA à très faible bruit qui saute aux yeux ? Il est totalement amorti mécaniquement et entouré d’une plaque de métal isolante. Nous sentons que nous allons en avoir sous le pied.
Ce transformateur est réalisé spécialement en Italie pour Gold Note : une preuve que chaque composant est choisi avec un soin extrême, comme l’indique souvent le fondateur de la marque Maurizio Aterni dans ses différentes interviews.
La réserve d’énergie est confiée à 4 condensateurs Konek de 4700 µF chacun, positionnés au plus près des étages de puissance. Ces derniers adoptent un montage particulier mettant en œuvre un schéma parallèle avec pour chaque canal un transistor bipolaire pour piloter l’étage de sortie Mosfet. Ainsi les ingénieurs Gold Note peuvent-ils marier musicalité et grande puissance tout en abaissant le niveau de distorsion. À l’écoute, c’est réussi.
Tous les composants sont montés sur une épaisse carte avec pistes larges afin de limiter toute perte de signal et obtenir une bonne rigidité mécanique de l’ensemble. Les 4 transistors de puissance sont montés sur un radiateur implanté à droite de l’appareil. Ce dernier est coiffé de deux ventilateurs parfaitement silencieux ; nous ne les avons jamais entendus. On repère également que l’étage phono n’a pas été fait à la va-vite. Il reprend le montage en classe A du PH-10 et gère les cellules MM comme les MC.

L'intérieur du Gold Note IS-1000, décortiqué par ON-Mag

Et le numérique n’est pas en reste

Le Gold Note IS-1000 dispose de toutes les entrées numériques que nous sommes en droit d’attendre et offre la possibilité de se connecter au réseau soit en filaire, soit sans fil. Il peut se connecter à n’importe quel serveur NAS contenant des fichiers de musique. La partie numérique, disposée sur des cartes filles, est gérée par un contrôleur Cortex-M4 32 bits dont on connaît les qualités de stabilité. Cet intégré Gold Note IS-1000 embarque une puce de conversion Burr-Brown PCM1796 (24 bits/192 kHz), mais lors de sa commande, l’acheteur peut opter pour un Dac PCM1792A (version Deluxe), de meilleure qualité. Sur le plan des résolutions admises, les 4 entrées S/PDIF (Toslink et coaxiale) n’acceptent que du 24 bits/192 kHz alors que le port USB A, comme le réseau, permet la lecture de fichiers DSD64 sous PCM (DoP). Les formats de codage supportés sont nombreux : AIFF, WAV, FLAC, WMA, WAX, ASX, MPEG-4, AAC, MP3 et DSD64 sous DoP.

Pour piloter le Gold Note IS-1000, nous pouvons nous servir de la petite télécommande livrée avec l’appareil, mais pour aller plus loin, l’utilisation de l’application dédiée MConnect Control - disponible pour iOS et Android - est très agréable. Avec elle, nous prenons conscience de l’étendue des possibilités de cet appareil. En plus de sa compatibilité DLNA/UPnP et Airplay 1, il est Roon Ready, un système de gestion des bibliothèques musicales très avancé, donnant accès à plusieurs plates-formes de streaming : Tidal, Qobuz, Spotify, Deezer et vTuner. Il peut même aller chercher votre musique sur votre Cloud ou d’autres lieux de stockage comme OneDrive ou Dropbox.

Une restitution tout en fluidité et douceur qui cache un tempérament hyper percutant

Dans un premier temps, félicitons Gold Note pour la facilité d’utilisation de son intégré comme sa stabilité. Nous avons pu conserver cet appareil assez longtemps, un temps nécessaire à une période de rodage bien méritée. Son interface de pilotage s’avère d’une facilité déconcertante avec même un réglage de volume. On passe d’une source à l’autre (NAS, plate-forme de Streaming) sans aucun problème. À part notre serveur Lumïn (seconde génération) dont nous nous sommes servis pour mieux faire le tour du Gold Note IS-1000, pour nos tests, nous avons utilisé notre platine vinyle VPI Prime avec une cellule phono Gold Note Donatello ainsi que notre paire d’enceintes Grand Cru Horizon, le tout câblé en Eterna de chez Esprit avec solution secteur Gigawatts.

Gold Note IS1000 test

Malgré un châssis imposant, le Gold Note IS-1000 ne se dépare pas d’une certaine élégance, une élégance que nous constatons aussi au niveau de son rendu sonore. C’est une caractéristique qui nous avait déjà enchantés lors des différents tests que nous avons effectués sur les platines, cellule et amplis intégrés de la marque. Le son est fluide, consistant et offre une image stéréophonique holographique dans laquelle chaque intervenant peut prendre toutes ses aises. En cela, le Gold Note IS-1000 a un léger côté "tube" qui fera plaisir à bien des mélomanes, mais il fait preuve aussi d’une vitalité, d’une capacité à nuancer la musique avec une joie de vivre assez époustouflante.
Vous l’avez compris, avec lui, la transparence, la liquidité du son ne se paye pas au prix d’une quelconque raideur, ou déséquilibre de son spectre, c’est bien le contraire qui se passe. 

L’écoute des Double Concertos pour Violon et Hautbois de Bach joué par l’orchestre Camerata Köln nous conforte dans nos premières impressions. Les timbres de cet instrument de premier plan sont magnifiquement reproduits et sonnent particulièrement juste. Ils oscillent entre sentiment de puissance et douceur, ils ne manquent pas de charme en tout cas. Clair ou plein de rondeur et de chaleur, la sensibilité de l’interprétation du musicien, qui appuie certaines notes et laisse d’autres s’épanouir, est flagrante avec le Gold Note IS-1000. L’image stéréophonique est bien calée entre les enceintes. Sur ce plan, cet intégré n’en fait pas trop. En passant le même morceau depuis notre Lumïn, c’est sur ce point que l’on gagne le plus. Dans cette configuration, on obtient une meilleure aération, mais l’addition s’alourdit beaucoup. Le son du Gold Note est vif, plutôt nerveux et extrêmement contrasté. De plus, on obtient un beau recul des plans sonores, avec un suivi des lignes basses parfaitement bien soulignées. C’est vivant, entraînant, et pourquoi pas le dire "jouissif".

Gold Note Bach 2

Puis nous sommes allés le "chatouiller", comme nous l’avons déjà fait avec les Martin Logan ESL, sur le terrain de la puissance et de la bonne tenue générale, y compris avec des messages sonores complexes. Pour cela, rien de mieux que le vinyle du fabricant ClearAudio "The Percussion Record" du groupe O-Zone. À la finesse de ses timbres comme à la qualité de son rendu holographique, cet intégré ajoute une belle musculature. Entre les coups de cymbales, de caisse-claire et plein d’autres instruments à sonorité cristalline, le Gold Note IS-1000 nous donne l’impression de se balader et de tout tenir d’une main de fer.

O Zone

Les coups de grosse-caisse, puissants sur ce disque, passent sans aucun souci. Ce Gold Note a non seulement un bas du spectre qui déchire, mais il descend aussi sans broncher une seule seconde. On assiste à un vrai festival où des sonorités brillent à droite comme à gauche. On a les sons fondamentaux hyper dynamiques mais aussi la vraie nature de chaque instrument. Les tweeters à ruban de nos enceintes sont vraiment à la fête avec ce disque et cet ampli.

Même chose avec de la musique Electro. En passant «Endless Revisions» de Chloé, nous sommes rapidement conquis par la puissance des nappes graves de synthé. Ce disque nous dévoile un relief sonore qui jusqu'à présent était passé inaperçu sur notre système. Chaque sonorité est différenciée avec la précision d’un chirurgien. La vie qu’insuffle cet ampli donne comme une âme à cette musique totalement synthétique. Nous restons surpris de la consistance de l’image stéréophonique avec des sons au tout premier plan alors que d’autres derrière sont parfaitement repérables et audibles. Le tout donnant à ce disque un intérêt certain pour juger un système.

chloe endless revisions

Conclusion

Au regard des capacités, des possibilités, de la qualité de fabrication comme celle de la restitution sonore, le prix annoncé est totalement justifié. Nous avons vécu avec ce Gold Note IS-1000 des heures de bonheur musical tant il sait «chanter». Gold Note est résolument une marque sur laquelle il faut compter dans le secteur de la Hifi haut de gamme. Ce n’est pas uniquement la performance acoustique que ses ingénieurs recherchent mais aussi la chaleur, la nuance, la précision et surtout la vitalité musicale que doit nous apporter un appareil Hifi digne de ce nom.

Spécifications

  • Type : ampli stéréo connecté
  • Puissance : 2 x 125 W sous 8 Ω et 2 x 250 W
  • Connectique numérique et réseau : 3 optiques (Toslink), 1 coaxiale, 1 USB (type A), 1 port Ethernet et Wi-Fi
  • Connectique analogique : 3 dont 1 XLR et 1 hybride Phono MM/MC, 2 sorties (fixe et variable)
  • Fonctions réseau : Roon Ready, Airplay 1, Spotify Connect, DLNA/UPnP
  • Dimensions : 43 x 13.5 x 37.5 cm
  • Poids : 18 kg
  • Prix : 4390 € (5190 € avec puce de conversion PCM1792A en option)
  • Finition noir et aluminium. Doré sur commande

Site du fabricant : www.goldnote.it

Notre avis

  • Design et finition : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
  • Qualité de fabrication : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Performances pures : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Gold Note

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#1 jmg06 20-10-2019 14:39
Bonjour,
Le qualités sonores de l'appareil ne font aucun doute, en revanche pour ce qui concerne la finition, grosse déception. Marques d'usinage et rayures, pour un appareil de ce calibre cela fait tâche.

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework