PUBLICITÉ
  • Nicanor Haon
  • Musique

Japon : 8 disquaires incontournables du quartier de Shibuya à Tokyo

ONMag Disquaire incontournable japon Tokyo Shibuya 

Pour notre seconde virée chez les disquaires de Tokyo, nous avons choisi le quartier de Shibuya, qui concentre traditionnellement le plus grand nombre d’enseignes dont certaines parmi les plus grandes au monde. Cela malgré la flambée des loyers et la relocalisation de quelques magasins vers les quartiers de Koenji, Shimo Kitazawa et de Kichijoji. Parmi la bonne vingtaine de disquaires très fournis du quartier, voici notre sélection en plus de celle que nous avons déjà évoquée dans notre article consacré aux disquaires indépendants de la capitale japonaise. Des perles de toutes les tailles qui brillent autant les unes que les autres.

LA SUITE APRÈS LA PUB

1. Lighthouse Records

Lighthouse Disquaire incontournable japon Tokyo Shibuya

Ce magasin est un petit bijou, à la fois pour les mélomanes et pour les audiophiles. De très belles enceintes Klipsch trônent sur leurs pieds devant la baie vitrée de ce disquaire très discret que l’on rate facilement depuis la rue – chercher une grande enseigne de restaurant orange (plan). Au comptoir, deux platines sont posées sur des parpaings de béton et reliées à des électroniques à tubes. On profite d’écoutes sélectionnées dans d’excellentes conditions et il est également possible d’écouter au casque les disques de son choix sur plusieurs platines mises à disposition. La sélection axée sur les musiques électroniques, la nu disco et la house est aussi originale que qualitative et les prix restent raisonnables. Un magasin animé avec passion, ce qui en fait un must-see dans le quartier. Nous avions eu du mal à partir…

2. HMV Record Shop

HMV Records Disquaire incontournable japon Tokyo Shibuya

Chaîne de plusieurs magasins dont un autre à Shinjuku. Au beau milieu du quartier des disquaires (plan), HMV propose une très large sélection. On y trouve du neuf comme de l’occasion en rock, pop, jazz, hip-hop, reggae et bien d’autres genres. On y trouve des sorties japonaises et des imports sélectionnés dans tous les styles et un personnel plutôt nombreux, disponible et sympathique. C’est l’endroit où chiner pour trouver des enregistrements japonais (plutôt indépendants que J-Pop) et des imports intéressants en soul et jazz.

3. Face Records

Face Records Disquaire incontournable japon Tokyo Shibuya

LA SUITE APRÈS LA PUB

Fondé en 1994 et disposant d'une autre enseigne à New York, c’est l’un des magasins du quartier (plan) qui bénéficie de l’ambiance la plus cool. La lumière chaleureuse et le petit balcon devant l’entrée nous feraient croire que nous sommes dans un petit café. On y discute facilement avec le personnel tout en parcourant une large sélection de vinyles axée sur la soul, le jazz et le reggae. Le magasin vend également quelques CD et DVD et livres.

4. Next Records

Next Records Disquaire incontournable japon Tokyo Shibuya

  • Site officiel (partie en anglais) : nextrecordsjapan.net
  • Adresse : Next Records - 150-0042 Tōkyō-to, Shibuya-ku, Udagawachō, 11, 宇田川町11-11 柳光ビル 本館 2, Japon

Cette boutique se trouve littéralement en face de Face Records (plan). Toujours à la page en funk, disco, dance et RnB, elle reçoit très régulièrement de nouveaux stocks d’Europe et des Etats-Unis. Des platines sont à disposition pour des écoutes et le personnel est très sympathique. Une partie des disques sont stockés sous les bacs, donc n’hésitez pas à vous accroupir pour chiner. Le magasin vend également des platines et se trouve juste à côté d’un magasin de matériel pro pour DJ.

5. Technique

Technique Disquaire incontournable japon Tokyo Shibuya

Spécialiste en house, dance, techno et autres musiques électroniques, ce disquaire à la décoration épurée et au sound system très bien réglé est un repère pour Djs et clubbers exigeants où règne une ambiance décontractée. La sélection s’étend sur un seul rayon, avec beaucoup de nouveautés. Des platines sont à disposition pour les écoutes, et on peut également savourer une petite bière au comptoir pour se remettre de sa chasse aux disques. Le personnel jeune, dynamique et sympathique est très accessible et on trouve aussi dans ce magasin de nombreux flyers et annonces de soirées à Tokyo et dans la région. Un lieu de rencontre qui vaut le détour (plan) même si l’on n'est pas fan de techno.

LA SUITE APRÈS LA PUB

6. Manhattan Records

Manhattan Records Disquaire incontournable japon Tokyo Shibuya

On peut repérer ce disquaire dès la sortie d’HMV Records (plan) : il suffit de chercher sur sa gauche le bâtiment couvert de fresques. Même à Shibuya, ce n’est pas monnaie courante ! Ici, on ne parle que de Hip-Hop et on meurt pour le rap, le break et le graffiti. D’excellents vinyles des années 1980 à nos jours sont disponibles dans des éditions étasuniennes ou japonaises. Les écoutes sont possibles et il y a un petit rayon au fond du magasin avec des occasions à prix réduits. On peut aussi se procurer des casquettes, sweaters et bombes de peinture. Pilier depuis 30 ans de la culture Hip-Hop à Tokyo, le magasin édite ses propres compilations et propose des CD et DVD neufs.

7. Disc Union @Shibuya

Disc Union Disquaire incontournable japon Tokyo Shibuya

LA SUITE APRÈS LA PUB
  • Site (en partie en anglais) : diskunion.net
  • Facebook : facebook.com/DISK-UNION
  • Adresse : Disc Union - 150-0042 Tōkyō-to, Shibuya-ku, Udagawachō, 30, 渋谷区宇田川町30−7 アンテナ21 2F/3F, Japon

Difficile d’écrire un article sur le vinyle à Tokyo sans évoquer cette immense enseigne qui dispose de nombreuses succursales dans la capitale ainsi que d’auditoriums Hifi. Ici (plan) on trouve énormément de vinyles, neufs comme d'occasion et de toutes les époques, ainsi que des CD, DVD, Blu-Ray ... Un étage est consacré à chaque genre. Le jazz, le reggae et les enregistrements rares au sous-sol, pop et rock se partagent deux étages au second et au troisième, hip-hop, techno, house et disco disposent également d’un étage, de même que le punk et le métal. On y rencontre de nombreux DJ et diggers internationaux et locaux venus faire des trouvailles, et un personnel très compétent toujours prêt à répondre aux demandes les plus précises comme les plus incongrues.

8. Tower Records @Shibuya

Tower Records disquaire incontournable japon Tokyo Shibuya 

Ici, on se croirait un peu dans le Yodobashi Camera du disque… et c’est d’ailleurs le plus grand disquaire du Japon ! On y vend surtout des CD, sur sept étages qui étendent leurs énormes rayons par styles : K-Pop, J-pop, Jazz, Rock, Classique… Il y a même un café-restaurant et un espace sur le toit, ainsi qu’un sous-sol pour des événements, concerts et dédicaces. Le lieu oscille entre rendez-vous pour adolescentes et adolescents aux aguets des dernières sorties pop, rayon classique avec espace d’écoute à l’ambiance sérieuse, rayon blues et jazz très fournis en imports… et terrain de jeu au rez-de-chaussée avec vente d’écouteurs, de gadgets en pagaille et écrans géants qui braillent. Un lieu qui vaut le détour… ne serait-ce que par curiosité ! Devant l’enseigne, une statue de chien fait écho à celle du légendaire et fidèle Hachiko qui trône devant la gare de Shibuya.

À voir aussi à Tokyo :

… et encore une fois, quelques conseils pour faire des achats au Japon

- Équipez-vous : Tokyo, de par sa taille et son plan, peut vous amener à crapahuter pas mal, surtout à la recherche de disquaires un peu "planqués". En hiver, il peut faire très, très froid et en été, extrêmement chaud et humide. Il convient donc de s’équiper en conséquence et de penser à bien s’hydrater ou se couvrir selon la saison.

- Prenez vos repaires… et votre smartphone : au Japon, les numéros des rues n’ont pas d’ordre - ou peut-être dans certains quartiers, ceux de la reconstruction après-guerre (!). À moins de la soumettre à un taxi, une adresse seule ne suffit pas à trouver un lieu. Mieux vaut utiliser une application GPS avec votre smartphone, ou bien vous faire expliquer le chemin par rapport à des repères précis. Notez que de nombreux magasins se situent dans les étages, voire au sous-sol, les enseignes sont donc parfois en hauteur ou sur de petits panneaux posés au ras du rez-de-chaussée.

- Les manières : au Japon, les manières sont extrêmement importantes. Comme partout, un petit «Bonjour» (konichioua) en entrant et un petit «Merci» (arigatogozaïmass’) en sortant ne coûtent rien. Faites-le systématiquement, même si vous ne parlez pas un traître mot de japonais, et même si parfois on ne vous répond pas. Contrairement à ce qui peut prévaloir dans d’autres pays, le client n’est pas roi. Les disques, même d’occasion, sont souvent dans un état vraiment impeccable, faites très attention en les manipulant. Dans certains magasins, les disques marqués "SAMPLE" peuvent être pris directement pour être écoutés au casque sur les platines à disposition. Il convient par ailleurs de demander poliment pour prendre des photos, filmer, toucher, prendre, etc. Si vous faites un effort patient de communication, le personnel le fera aussi le plus souvent.

- Propreté et discrétion sont reines : il n’est généralement pas admis de grignoter, boire, fumer n’importe où, y compris dans la rue (alors imaginez dans un magasin de vinyles !). Aussi, si le volume n'est pas poussé à fond dans le magasin, mettez votre portable sur silencieux, ne braillez pas...


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Vinyle

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus