PUBLICITÉ

Astell & Kern Ultima SP2000T : quadruple Dac et amplification à lampes pour ce baladeur de la démesure

Astell and Kern Ultima SP2000T

Baladeur le plus haut de gamme (même si pas forcément le plus cher) de sa génération, le SP2000 du coréen Astell & Kern va bientôt accueillir un petit frère, le SP2000T, toujours dans la gamme Ultima. Au programme, une forme assez proche de son ainé, mais un basculement vers des DAC ESS, ainsi que l'introduction d'une intrigante amplification.

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> OFFRES EN LIGNE, COMPARER LES PRIX
- pour l'Astell & Kern Ultima SP2000T

 

Le mieux est l'ami du luxe

Sur la forme, nous sommes clairement en terrain connu. Le constructeur maitrise sur le bout des doigts son sujet en matière de luxe. Ainsi le SP2000T se pare d'un châssis en métal usiné, et un dos partiellement en fibre de carbone, deux spécialités des baladeurs de la marque. Si nous retrouvons bien la forme générale du SP2000 avec la tranche droite aux multiples facettes, la molette de volume, ainsi que les nombreuses connectiques, le SP2000T se démarque par quelques touches. La bordure haute (de l'écran) est par exemple plus épaisse, et la molette du baladeur n'est pas placée au même endroit. Astell n'affiche pas encore les dimensions du modèle, mais celui-ci parait un peu plus menu que son ainé.

Notons qu'Astell poursuit une petite évolution initiée avec le Kann Alpha, à savoir l'intégration d'une prise Jack 4,4mm (symétrique), en plus des habituelles prises 2,5mm (symétrique) et 3,5mm (asymétrique). Tout comme pour les dimensions du produit, les entrées et sorties ne sont pas préisées. A priori, nous devrions retrouver une connectique USB-C pour la recharge et l'utilisation en DAC (PC et Smartphone), ainsi qu'une sortie ligne (voire une prise optique SPDIF) sur la prise Jack 3,5mm.

Astell and Kern Ultima SP2000T 01

Bien sûr, son côté haut de gamme va de pair avec une dimension connectée, très probablement propulsée par une version minimaliste d'Android. Le A&K SP2000T intègre également une puce Bluetooth, à la fois en émission et en réception.

 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le monstre aux 4 Dac

Nous pouvions nous en douter, Astell & Kern place l'architecture sonore au centre de tout. Pour pallier la perte des puces AKM4499 (dont la production est à l'arrêt), le constructeur se déchaine, et intègre ni plus ni moins que 4 puces ES9068AS de ESS, des références aussi haut de gamme que modernes. Bien que cette fiche brute soit impressionnante, nous ne savons pas de quelle manière Astell intègrera les fameuses puces à son appareil.

En parallèle, le baladeur dispose d'une architecture dite "Triple Amp System". Sous ce nom barbare ce cache une structure intéressante. D'un côté il est possible de faire fonctionner le modèle uniquement avec des ampli Op (Dual-mono). De l'autre, il est possible de basculer sur un mode d'amplification hybride, avec un étage de préamplification à base de tubes, avec les ampli-Op pour les étages de sorties. Le très petit volume disponible implique très probablement que nous avons affaire à des Nutube de Korg, sortes de petites lampes basse-tension. D'un point de vue Hifi, l'hérésie n'est pas loin, de telles lampes sont loin d'atteindre les capacités techniques des bons ampli-Op. Mais d'un autre côté, le son et les distorsions caractéristiques des tubes gardent un certain charme.

Le baladeur Astell & Kern Ultima SP2000T n'a pas encore de date de sortie, mais est affiché à 2 400 $ sur le site de la marque. Le SP2000 classique ayant été lancé à 3 500 $, cela signifierait que le SP2000T ne remplacera pas son grand-frère, qui continuera de vivre sur les quelques stocks de puces AK4499.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus