PUBLICITÉ

iFi Audio iDSD Diablo : un DAC/ampli casque en mode démon sonore, pour une expérience en rouge total

iFi Audio iDSD Diablo 05

Si vous appréciez la discrétion habituelle des produits iFi Audio, passez votre chemin. Le nouveau DAC/ampli casque iDSD Diablo conserve certes l'héritage technique de la prestigieuse gamme iDSD, mais certainement pas sa sagesse esthétique. Une couleur rouge pétante pour invoquer les démons de la Hifi ?

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> COMPARER LES PRIX pour l'iFi Audio iDSD Diablo

 

Le diable est dans les détails

Même si la série micro iDSD fait un dernier tour de piste avec la référence Signature, les modèles portables iDSD ont encore leur mot à dire. Avec l'iDSD Diablo, l'ambition est assez claire : le haut de gamme. Son tarif atteint en effet le millier d'euros et cet appareil se permet d'utiliser des technologies issues des gammes de bureau d'iFi Audio, comme le récent Neo iDSD.

iFi Audio iDSD Diablo 06

Un peu entre deux eaux en termes de dimensions, l'iDSD Diablo est ce que l'on peut appeler un modèle "transportable", puisqu'il est plus imposant qu'un simple baladeur (166x72x25 mm), mais suffisamment compact pour être transporté facilement, tout en fonctionnant sur batterie (4 800 mAh). Il intègre surtout un port de recharge rapide / alimentation en USB-C. L'iDSD Diablo est de plus livré en standard avec une alimentation iFi iPower.

Taillé dans de l'aluminium, son châssis aux lignes arrondies se démarque principalement par sa couleur écarlate, qui à coup sûr divisera.

Le Diablo se veut particulièrement complet ; ses connectiques permettent donc d'assurer l'essentiel et même un peu plus.

LA SUITE APRÈS LA PUB

À l'arrière, en plus du port de recharge/alimentation USB, il est pourvu d'un port DAC en USB A mâle, ce qui reste assez atypique. Toujours à l'arrière, iFi Audio l'équipe d'une entrée SPDIF au format jack 3,5 mm, ainsi que d'une sortie Ligne symétrique en jack 4,4 mm.

iFi Audio iDSD Diablo 01

À l'avant, en plus du potentiomètre (jouant le rôle d'interrupteur), viennent se placer les deux prises casque, l'une en jack 6,35 mm (asymétrique), l'autre en jack 4,4 mm (symétrique), ainsi qu'un commutateur permettant de basculer entre trois modes de puissance pour la sortie casque.

Rien de révolutionnaire sur la forme donc, mais un design original et une connectique suffisamment riche.

 

L'enfer est pavé de bonnes intentions

Clairement, ce modèle partage de nombreuses similitudes techniques avec le produit haut de gamme de bureau Neo iDSD.

iFi Audio renouvelle ici sa confiance aux puces de conversion Burr-brown (sans préciser la référence) et intègre également un contrôleur XMOS nouvelle génération à 16 cœurs. Ce dernier double sa vitesse d'horloge et quadruple sa mémoire par rapport aux anciens contrôleurs à 8 cœurs (très majoritairement utilisés). iFi audio part sur cette base pour développer un firmware optimisé pour le XMOS, tout en implémentant une nouvelle version de sa correction de jitter.

LA SUITE APRÈS LA PUB

iFi Audio iDSD Diablo 07

L'iDSD Diablo prend en charge les fichiers PCM jusqu'en 32 bits/768 kHz, le DSD512 en natif et peut décoder en hardware le format MQA.

Son amplification, faisant là encore écho à celle du Neo iDSD, repose sur une architecture maison, PureWave, entièrement Dual-Mono et symétrique, très puissante et optimisée. Elle permet de délivrer jusqu'à un colossal 5 000 mW via son mode le plus puissant, l'iDSD Diablo pouvant basculer dans trois modes différents accessibles via le commutateur de façade : Eco, Normal, Turbo.

Sans surprise, iFi Audio continue d'associer son architecture à des composants de haute qualité, comme ce que nous avions déjà relevé sur ses précédentes créations : amplis Op MOSFET customisés à très basse distorsion sur les étages numériques et analogiques, condensateurs C0G multicouches en céramique de TDK, condensateurs OS-CON en aluminium-polymère de chez Panasonic, résistances MELF et bobines des fabricants Taiyo Yuden et Murata. Des composants plus coûteux que ceux qu'embarquent la plupart des autres DAC/ampli, mais cette stratégie a été jusqu'à présent payante pour la marque.

iFi Audio iDSD Diablo 04

LA SUITE APRÈS LA PUB

Cette dernière insiste également sur trois caractéristiques de l'architecture du Diablo. La première est son fonctionnement en "couplage direct", via son architecture dite "Servoless Direct Drive". La seconde est l'optimisation poussée de son système de rétroaction négative, allant plus loin qu'une simple rétroaction globale. Enfin, la troisième est sa gestion de l'alimentation. Le constructeur intègre par exemple un convertisseur dédié fonctionnant à 1,2 MHz, permettant de passer des 3 ,7 V de la batterie à une tension de +- 15 V sans dégrader la partie sonore.

Disponible à partir d'aujourd'hui, l'iFi Audio iDSD Diablo est vendu au prix de 1 000 euros, un tarif qui le positionne face aux concurrents les plus haut de gamme du genre.

 

Spécifications

  • Type : DAC/ampli casque portable
  • DAC Burr-Brown
  • Formats supportés : PCM 32 bits/768 kHz, DSD512, MQA
  • Topologie : PuweWave, Dual-Mono symétrique
  • Entrées numériques : USB-A, SPDIF 3,5mm
  • Sorties : jack 4,4 mm (symétrique), jack 3,5 mm, sortie Ligne en 4,4 mm
  • Puissance de sortie en 3,5 mm : 2 417 mW sous 32 Ohms, 153 mW sous 600 Ohms
  • Puissance de sortie en jack 4,4 mm : 4 980 mW sous 32 Ohms, 611 mW sous 600 Ohms
  • Consommation : 2 W en mode Eco, 5 W en mode normal, 12 W en mode Turbo
  • Dimensions : 166x72x25 mm
  • Poids : 330 g
  • Prix : 1 000 euros

Acheter en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



iFi Audio

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus