PUBLICITÉ

Avec les Aonic 3, 4 et 5, Shure développe une génération d'écouteurs intra-auriculaires plus libres

 Shure Aonic 5 ONmag 1

Pour l'américain Shure, le futur passe par un savant dosage de Bluetooth et de filaire. Ainsi, après le très bon casque Aonic 50 et les écouteurs Aonic 215 plutôt orientés True Wireless, le constructeur propose-t-il avec les Aonic 3, Aonic 4 et Aonic 5 de perpétuer la grande tradition des séries S et SE, tout en leur apportant plus de souplesse. Du milieu au haut de gamme, ces écouteurs de nouvelle génération sont tout aussi à l'aise en filaire qu'en Bluetooth, car pensés pour fonctionner avec le module Bluetooth True Wireless Secure Fit Adapter.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Shure Aonic 3 : la simplicité et la maîtrise

Les plus accessibles du trio, les Aonic 3, n'en restent pas moins des écouteurs assez ambitieux, annoncés à 215 euros.

Ces écouteurs Aonic 3 au design tubesque assez éloigné des habitudes de Shure conservent toutefois le même couple embout/canule que les autres modèles. Ils sont ainsi livrés avec un jeu de 3 embouts en silicone, 3 embouts en mousse classique, 1 embout en mousse jaune et 1 embout dit "triflange". L'isolation annoncée monte jusqu'à 37 dB, ce qui reste une performance.

Shure Aonic 3 ONmag 1

Le câble livré intègre quant à lui une télécommande, pour les appareils type smartphones qui n'ont pas encore abandonné la prise jack 3,5 mm. Comme sur tous les écouteurs Shure récents, ce câble est détachable, avec connectique MMCX.

Cette dernière permet de raccorder un câble de marque différente, mais surtout d'utiliser l'adaptateur True Wireless Secure Fit Adapter, afin d'utiliser les Aonic 3 comme n'importe quels écouteurs zéro fil, en raccordant un module sur chaque côté. Ces modules affichent une autonomie d'environ 8 h et peuvent se recharger dans un boîtier dédié, boostant le tout à 32 h d'utilisation. Seul bémol, cet adaptateur n'est pas livré d'origine et coûte 190 euros seul.

Shure Aonic 3 ONmag 3

La partie sonore est finalement assez simple, puisque c'est un unique transducteur à armature équilibrée qui se charge de tout. Sur le papier, nous avons un peu peur que les Aonic 3 soient limités dans les extrêmes, ce qui arrive souvent aux écouteurs mono-transducteur de ce genre.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les Aonic 3 coûtent donc 215 euros, ou 380 euros avec le module Secure Fit, un tarif déjà très élevé pour ces écouteurs disponibles en noir ou en blanc.

 

Shure Aonic 4 : montée en gamme hybride

Assez proches des Aonic 3 dans leurs caractéristiques, les Shure Aonic 4 affichent un design légèrement arrondi, beaucoup plus typique de Shure, tout en conservant l'isolation max de 37 dB.

Reprenant le même principe de câble détachable MMCX et de compatibilité avec le module True Wireless Secure Fit, les Aonic 4 se permettent surtout une montée en gamme sonore.

Shure Aonic 4 ONmag

Ces écouteurs passent à une structure deux voies hybride, gagnant un transducteur dynamique pour la gestion des basses, afin de compléter le transducteur à armature équilibrée. Cette montée en gamme a toutefois un prix, puisque le tarif passe à 320 euros en version simple, et 490 euros avec le module True Wireless, toujours en version noire ou blanche.

 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Shure Aonic 5 : le sommet au royaume du nomade

Derniers écouteurs et clairement les plus ambitieux, les Shure Aonic 5 s'inscrivent dans la grande lignée des SE5 et SE500.

Si la base demeure la même que celle des Aonic 4, Shure passe ici à une structure triple transducteurs à armature équilibrée. Le fabricant précise que deux d'entre eux sont dédiés aux basses fréquences, ce qui laisse penser à une topologie "seulement" deux voies : 2 transducteurs appairés pour les basses, 1 transducteur médiums/aigus. Ce modèle n'a donc rien d'exceptionnel en théorie, puisque les topologies triple transducteurs sont devenues plus que monnaie courante. Mais le savoir-faire de Shure peut largement faire la différence ici, le nombre de transducteurs et le nombre de voies ne faisant pas tout.

Shure Aonic 5 ONmag 2

Surtout, ces écouteurs possèdent un système de filtre interchangeable au niveau de la grille de la canule, un peu à la manière des excellents Fiio FH7. Trois filtres sont ainsi livrés avec les Aonic 5, permettant de jouir d'une signature équilibrée, chaude ou brillante, selon le filtre choisi.

Déclinés en noir, rouge ou translucide, les Shure Aonic 5 sont annoncés à 530 euros seuls, et 690 euros avec le module True Wireless. De quoi en faire les écouteurs True Wireless les plus chers du marché, avec les Klipsch T10 (toujours pas sortis).

>>> VOIR LES PRIX EN LIGNE :
- écouteurs Shure Aonic 3
- écouteurs Shure Aonic 4
- écouteurs Shure Aonic 5

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Shure

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus