Philips Fidelio L3 : un casque roi du nomadisme renaît tout en luxe, avec Bluetooth et ANC

Philips Fidelio L3 ONmag 7

Comme l'époque des derniers casques Fidelio nous paraît lointaine ! Au milieu des modèles supra-auriculaires de la série M et des casques Hifi de la série X, les casques L1 et L2 s'étaient immédiatement imposés dans le paysage semi-nomade. Semi-nomade, car ces casques filaires à la fabrication incroyablement luxueuse pour l'époque (nous parlons respectivement de 2011 et 2013) étaient davantage semi-ouverts que fermés.
Il y a encore quelques années, nous n'aurions jamais pu espérer un retour de cette gamme. Et pourtant, remise sur pied après un rachat par l'entreprise TP Vision (filiale du groupe chinois TPV Technology), la branche Philips TV (à laquelle appartient l'audio) peut enfin espérer un avenir prometteur. Suivant de près le Fidelio X3 (annoncé en janvier), voici le L3, flamboyant casque haut de gamme nomade. Et pour l'occasion, Philips assagit ses lignes autrefois rétro, ne lésinant pas sur le luxe. Le L3 propose une topologie fermée, mais surtout, il intègre un module Bluetooth ainsi qu'une fonction de réduction de bruit active.
En parallèle, pour les budgets plus modestes, la marque annonce également le casque nomade et ANC H9505, moins luxueux et haut de gamme, mais diablement ambitieux lui aussi.

Philips Fidelio L3 : dernier dans la bataille, premier à l'arrivée ?

Très en retard par rapport à des constructeurs comme Bose ou Sony, dont les premiers casques Bluetooth + ANC remontent à plusieurs années maintenant, Philips n'a pourtant rien d'un petit nouveau dans les technologies Bluetooth ou même ANC.

Toutefois, les deux arguments les plus marquants de ce casque risquent d'être son design et sa fabrication.

Philips Fidelio L3 ONmag 2

Sans aller dans l'espèce de folie néo-rétro des anciens Fidelio L, ce que nous regrettons un peu, le L3 dégage une certaine classe, une certaine sobriété, très loin d'être ennuyeuse.

Sa structure entièrement en aluminium anodisé encercle de belle manière des coques au revêtement mat, abritant une large zone tactile. De loin, les coques paraissent presque flotter dans la structure.

La "sellerie" n'est pas en reste, puisque Philips recouvre l'arceau de cuir Muirhead (un tanneur écossais renommé) et applique un cuir souple sur les coussinets en mousse à mémoire de forme. Métal et cuir : le Fidelio L3 se rapproche davantage des productions de marques luxueuses comme Bowers & Wilkins ou Bang & Olufsen que des autres références technologiques de marques comme Sony ou Bose, qui utilisent bien plus de plastique.

Philips Fidelio L3 ONmag 8

Comme pratiquement tous les casques haut de gamme, le Philips Fidelio L3 est un modèle circum-auriculaire (coussinets entourant les oreilles). Notons la forme ronde et non ovale des coussinets, une forme de plus en plus rare (les premiers Fidelio étaient ovales) pour ce type de casque. Même Bang & Olufsen est passé à cette dernière pour son très ambitieux H95. Ainsi ce L3 ressemble-t-il à un petit circum, voire presque (nous espérons que non) un grand supra-auriculaire.

La structure du casque n'est pas pliable, mais les coussinets peuvent pivoter à 90° afin de se poser à plat, à la façon du Bose Headphones 700.

Pour ce qui est de la connectique et de l'ergonomie, nous pouvons dire que Philips opte pour le genre classique mais efficace (le terme "efficace" étant bien sûr à vérifier). Ainsi, les commandes mélangent-elles une approche tactile pour les opérations de navigation, réglage du volume ou appel aux assistants vocaux, avec quelques boutons pilotant des fonctions tels que l'allumage et l'appairage, ainsi qu'une application dédiée sur iOS et Android. Nous n'avons pas encore tous les détails ergonomiques, notamment concernant le réglage de la réduction de bruit et du retour sonore.

Ne tombant pas dans la mode du 100% sans fil, le Fidelio L3 conserve une entrée jack 3,5 mm, de quoi espérer une durée de vie prolongée, même après l'essoufflement total de sa batterie. Dommage qu'il ne soit pas prévu de pouvoir remplacer cet élément simplement, ce qui serait intéressant, particulièrement d'un point de vue écologique, mais puisqu'aucune marque ne s'embarrasse de ce "détail"…

Philips Fidelio L3 ONmag 3

L'autonomie est heureusement dans la (très) bonne moyenne du genre, Philips annonçant 30 h en mode ANC, et 35 h en Bluetooth seul. Un mode recharge rapide (s'effectuant en USB-C) permet de bénéficier de 6 h d'autonomie pour 15 min de charge.

Le Philips Fidelio L3 intègre une puce Bluetooth 5.0, qui assure la prise en charge des codecs SBC, AAC, AptX et AptX HD. Petit plus bien pratique, ce casque est compatible multipoint (connexion en profil audio à deux produits).

La réduction de bruit est tout à fait dans l'air du temps, puisqu'elle se base sur une architecture hybride : un micro à l'extérieur pour l'analyse des bruits ; un micro à l'intérieur des coques pour "vérifier" l'efficacité de la réduction et la corriger en direct. Ce système de double micro permet également de mettre en place une réduction des bruits extérieurs en mode kit mains-libres, ou encore de proposer une fonction "Aware", à savoir un retour sonore des bruits atténués par les coussinets.

Philips Fidelio L3 ONmag 1

Enfin, la partie sonore en elle-même permettra, nous l'espérons, de signer le grand retour de la marque dans l'audiophilie. Pour cela, Philips a développé des transducteurs de 40 mm avec membrane polymère. Pour aller dans les détails, sa structure est de type triple couche, avec deux épaisseurs de PEEK (Polyétheréthercétone) prenant en sandwich une couche de TPU (polyuréthane thermoplastique), ce dernier améliorant l'amortissement de l'ensemble. À ce titre, la gamme de casques Fidelio (nomade et HiFi) est toujours restée fidèle à des membranes en polymère, avec succès il faut bien le dire.

Le casque Fidelio L3 sera disponible au dernier trimestre 2020, son tarif restant à confirmer. Les dernières rumeurs évoquent un prix compris entre 350 et 400 euros, mais nous en attendons la confirmation.

 

Philips H9505 : le petit frère qui refusait le luxe

De loin (voire de près), le H9505 a des allures de jumeau du Fidelio L3. En effet, l'essentiel de son design, des coques arrondies jusqu'à la structure flottante et la forme de l'arceau, fait vraiment illusion. À ce titre, et sans vraiment l'avouer, le H9505 est le pendant moins luxueux et sans doute moins audiophile du Fidelio L3. Mais clairement, nous n'avons pas affaire ici à un casque à la fabrication trop légère ; ce H9505 devrait largement tenir tête à ce qui se fait dans le haut de gamme habituel, son ambition étant plus à chercher du côté du sommet de gamme que dans le milieu de gamme.

Philips H9505 ONmag 1
Difficile, très difficile sur une simple photo de différencier le H9505 du Fidelio L3.

Modèle Bluetooth et ANC, ce casque conserve des coussinets circum-auriculaires, la réduction de bruit hybride ainsi que des transducteurs de 40 mm. On ne sait pas si ces derniers adopteront une membrane différente, mais puisque Philips ne fournit aucun détail, cela risque de se vérifier.

En revanche, Philips précise que sa puce Bluetooth 5.0 (codecs non détaillés pour le moment) est compatible avec la technologie Google Fast Pair, l'équivalent Android de l'appairage rapide pour Apple. Cette technologie n'est pas mise en avant sur le Fidelio L3, mais son intégration serait assez logique.

Philips H9505 ONmag 2

Toujours doté d'une entrée jack 3,5 mm et d'un port USB-C, le H9505 revoit son ambition énergétique à la baisse, puisque l'autonomie annoncée est de 20 h. TP Vision annonce que cette autonomie de 20 h est la même avec et sans ANC, ce qui nous paraît particulièrement étrange.

L'ergonomie, visiblement assez proche de celle du Fidelio, va là encore mélanger boutons et tactile.

Philips H9505 ONmag 5

Casque encore un peu mystérieux donc, le Philips H9505 devrait être disponible au mois de novembre, son tarif risquant de s'établir autour de 250 – 300 euros selon les premières rumeurs (là aussi à prendre avec de grosses pincettes).


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Philips, IFA 2020

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework