PUBLICITÉ

Mitchell & Johnson : des casques abordables, dotés de transducteurs hybrides Electrostatz

Mitchell and johnson gamme casques Electrostatz

Voici une marque récente de casques venue d'outre-manche, jusqu'à présent très peu connue en France. Ses casques intègrent une technologie qui réuni des transducteurs électrodynamiques et des haut-parleurs électrostatiques très légers ne nécessitant pas d'alimentation externe.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Marque britannique créée en 2011 par le musicien pro Paul Mitchell et l'audiophile David Johnson, M & J se veut travailler dans un esprit assez "classique" de la HiFi tout en étant en phase avec l'arrivée de la musique en ligne et en proposant des produits relativement accessibles. Hormis les casques, elle fait fabriquer des amplificateurs, des lecteurs réseaux et compte même un tuner FM/AM/DAB dans sa gamme.

La principale innovation de Mitchell & Johnson en matière de casques est l'utilisation de la technologie hybride Electrostatz, développée entre 2001 et 2007 par l'Institut Taïwanais de Recherche Industrielle et déjà présente sur le marché (voir article On Mag sur le CES 2013 de Las Vegas).
La technologie Electrostatz ressemble beaucoup à ce que nous avons déjà rencontré et testé sur le casque haut de gamme EnigmAcoustics Dharma D1000. Elle combine un transducteur dynamique classique, à un second, de technologie électrostatique. Cette dernière est présente depuis longtemps dans le domaine des casques, et on ne peut en parler sans citer la mythique marque japonaise Stax, ou encore Koss et Sennheiser. Elle consiste à mettre en place une membrane très fine située entre des électrodes, et dispose de contraintes connues : nécessité d'une alimentation constante générée par amplificateur spécifique peu nomade, grande dimension des haut-parleurs, prix élevé, etc. Pour pallier à ces contraintes, des marques comme Audeze ou Oppo ont opté pour la technologie planar-magnétique (ou orthoplanar), évolution de l'électrostatique, et d'autres donc, comme EnigmAcoustics avec le casque Dharma D1000, ont choisi de combiner leur transducteur électrostatique à un transducteur dynamique chargé du bas du spectre.

Mitchell and Johnson casque MJ2

C'est pour cette dernière approche qu'a opté Mitchell & Johnson, avec un transducteur électrostatique très léger dit « Electrets-electrostatic Flexible Loudspeaker » ou EFL. Celui-ci peut être alimenté avec la seule tension du signal audio (sans ampli externe, donc) et monter dans les aigus jusqu'à 45 kHz. Il est accompagné d'un transducteur dynamique pour le bas du spectre, dans le but de réunir le meilleur des deux technologies. La fréquence de coupure entre les deux haut-parleurs est réglée, comme sur des enceintes, selon les différents casques de la marque.

La série de casques hybrides Mitchell é Johnson se compose de cinq modèles allant de 200 € à 800 €. Pour ouvrir la gamme, le modèle GL1 est le plus nomade, doté d'oreillettes en plastique avec un look qui se veut plutôt jeune et une signature sonore axée sur les basses. Juste au dessus, à 250 €, le GL2 a le même dessin aux formes arrondies, mais utilise des matériaux plus nobles, avec des oreillettes en vrai bois et une réponse en fréquence qui monte à 40 kHz. Le MJ1 suit avec un dessin différent et notamment des oreillettes carrées taillées dans du bois massif comme celles du modèle HP1, sorti en 2015 mais qui ne fera a priori bintôt plus partie de la série. Comme son petit frère, sa courbe de réponse est annoncée comme équilibrée, et il sera vendu au prix de 400 €. Plus stylé, le MJ2 garde les oreillettes carrées en vrai bois, mais y ajoute un arceau métallique plus épais et plus solide. Sa réponse en fréquence monte à 50 kHz et il sera vendu au prix de 650 €. Le modèle le plus haut de gamme, DJ1, se destine plutôt aux pros comme son nom l'indique, avec la même qualité de matériaux que le MJ2 mais un dessin plus rond et jeune et des composants de meilleure qualité.

Les casques Mitchell & Johnson sont disponibles et importés pour la première fois en France par l'Exception Musicale.

Plus d'infos : mitchellandjohnson.comlexceptionmusicale.com

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus