icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Sony Alpha a6400 : l’appareil photo mirorless/APS-C booste son autofocus, se dote de l’Eye AF et voit son prix diminuer

Sony Alpha 6400 ouverture

Sony a annoncé pour février 2019 la sortie de l'a6400, un appareil photo sans miroir qui intègre, comme son prédécesseur, le Sony a6300, un capteur APS-C de 24,2 Mpx. Il en reprend également le design et hérite de sa compacité. Pour s’en différencier, il peut compter sur un nouveau processeur d’image et un système de mise au point automatique en provenance directe du Sony Alpha 9, le fleuron de la gamme.

À bien des égards, le Sony a6400 ressemble à un a6300 avec un processeur plus puissant, une mise au point automatique améliorée et un écran tactile plus articulé. Cerise sur le gâteau, son coût de lancement est légèrement inférieur, signe que la concurrence est de plus en plus rude sur le segment des hybrides APS-C. Au rang des améliorations, on peut désormais compter également sur une fonction time-lapse avec intervallomètre réglable. Le Sony a6400 possède une rafale qui monte jusqu'à 11 images par seconde ou 8 images par seconde en mode obturateur silencieux, tout en conservant le suivi autofocus et la gestion de l’exposition, mais sans la visée directe.

Sony a6400

La plupart des améliorations du Sony a6400 sont centrées sur les performances de la mise au point automatique. Comme les précédents APS-C de la marque, le Sony a6400 dispose de 425 points de détection de phase couvrant 84% de son capteur (ce qui est pour le moins déjà assez impressionnant), mais les technologies en provenance de l'a9 améliorent aussi sa vitesse (la MAP se réalise désormais en 0,02 s selon les promesses Sony), ainsi que sa qualité, avec un suivi en temps réel amélioré. La fonction Eye AF fait également son apparition. Celle-ci permet de sélectionner un sujet à suivre et donne la priorité à la mise au point sur son œil, passant à la détection des visages s'il perd l'œil et le traitant comme un sujet générique à suivre si, par exemple, il se détourne de la caméra. Pour ce faire, les algorithmes de reconnaissance de sujet et de suivi incluent désormais la détection des yeux et des motifs, en plus des informations de détection de distance, de couleur et de visage avec lesquelles ils travaillaient auparavant.

Les améliorations de l’autofocus se répercutent également sur le mode vidéo. Comme le proposait a6300, la vidéo 4K suréchantillonnée est prise sur toute la largeur du capteur. Le Sony a6400 offre également une version 8 bits de la norme hybride Log Gamma pour un enregistrement simple de vidéo HDR, permettant la capture et l'affichage d'une plus grande gamme de tonalités de manière naturelle, sur les derniers téléviseurs de la marque. Cette dernière ne promet cependant que la compatibilité avec ses propres téléviseurs.

Le Sony α6400 sera disponible en février 2019 au prix de 1050 € en version boîtier nu. Il sera également disponible en kit avec l'objectif E PZ 16-50 mm OSS (SELP1650) au prix de 1150 € ou avec l'objectif E 18-135mm OSS (SEL18135) au prix de 1450 €.

Présentation du Sony a6400 en vidéo :

Exemple de court métrage realisé avec un Sony a6400 :


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Sony

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework