Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Quand l’obsession de prendre des photos (et selfies) peut vous pourrir vos vacances

Actu Huawei perche Selfie

Le fabricant chinois de smartphones Huawei vient de publier une étude concernant les habitudes des français en matière de photographie. Selon cette enquête, 60% des vacanciers français éviteraient les sites touristiques surpeuplés. Pour profiter un peu du calme penserez-vous ? Que nenni ! Selon l’étude, ce serait plutôt parce que cela les empêcherait de prendre de jolies photos. Pire, l’idée constante de prendre des photos souvenirs parfaites serait même source d’inquiétude et de frustration.

L’ère de la consommation photographique

Cette enquête (réalisée auprès de 1000 personnes en Europe) met en lumière la consommation - ou surconsommation ? - de photos liée à l’utilisation du numérique et d’appareils permettant la capture instantanée comme les smartphones. Pris dans le feu de l’action, les serial photographes prendraient de très nombreuses photos sans vraiment réfléchir : 120 photos par semaine en moyenne. Or, d’après cette étude, 65% des photos de vacances demeurent inutilisées.

Eviter les sites très fréquentés pour être sûr d’avoir de belles photos

En vacances, 60% des français interrogés évitent donc les sites les plus touristiques. L’une des causes les plus citées est l’impossibilité de s’approcher pour réaliser de belles photos, avec le bon angle et la bonne lumière (18%). Cette raison arrive juste après la surpopulation (31%) et l’impossibilité de s’approcher (21%) - par exemple pour bien voir.

Les plus jeunes (entre 18 et 24 ans) sont d’ailleurs les plus obsédés par cette photo parfaite – leur habitude de publier sur les réseaux sociaux aidant peut-être, d’ailleurs n’entend-on pas dire de plus en plus souvent d’un plat, d’une scène, d’un objet qu’il est « instagrammable » ? D’après l’étude, plus de la moitié de ces jeunes gens (53%) sont anxieux et stressés à l’idée de ne pas réussir à faire la photo idéale qu’ils espèrent. Dans cette tranche d’âge d’ailleurs, la consommation de photos est également plus importante : ils en réalisent jusqu’à 200 lors de leur visite.
Cela dit, toutes tranches d’âge confondues, 37% des vacanciers français finiraient par se sentir frustrés en cherchant à capturer la photo idéale.

Le top 10 des monuments français les plus difficiles à photographier

Les participants ont également été interrogés sur les monuments les plus difficiles à prendre en photo en France. Et devinez qui arrive en tête de ce top 10 ? Le fameux tableau Mona Lisa réalisé par Leonard de Vinci, hébergé au Musée du Louvre. Sur ce point, on ne peut pas les contredire car ce tableau a toutes les raisons d’être difficile à photographier : il attire beaucoup de monde, il n’est pas très grand, il est protégé par une distance de sécurité, ainsi que par une vitre… Sans même vouloir le prendre en photo, le voir d'assez près relève déjà du challenge. En revanche, certains autres monuments cités peuvent surprendre comme le Pont Alexandre III, le Mont Saint-Michel ou encore la Cathédrale Notre Dame de Paris – à moins qu’on espère photographier ces monuments sans personne autour...

Huawei etude monuments1 

Angoisse et frustration

Nous pouvons être surpris de certains résultats de cette enquête : les sondés n’expriment pas seulement un regret à l’idée de ne pas pouvoir rapporter de photo souvenir, mais que cela les angoisse, les frustre et les pousse même à choisir leurs visites touristiques dans le but de pouvoir capturer la bonne photo. Vous vous en doutez, si Huawei publie cette étude, la marque a forcément une idée en tête. En l’occurrence, il s’agit de faire la promotion des performances photographiques de son fameux smartphone P20 Pro.

Huawei P20 Pro dos

Avec ses trois capteurs, il est effectivement prometteur en la matière et d’après le fabricant, sa capacité à capturer des photos de qualité très rapidement permettrait d’atténuer la frustration des touristes amateurs de photos réalisées au smartphone. Espérons que Huawei (ou d’autres) résolve ce problème car même si l’on est passionné, c’est tout de même dommage de se laisser gâcher ses vacances, non ? Sinon, certains sites interdisent carrément la réalisation de photographies, ce qui constitue une autre "solution", certes plus radicale, mais qui a le mérite d'éviter de se retrouver avec une centaine de perches à selfies sous le nez. 


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Huawei

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework