PUBLICITÉ
  • Amilcar Chicago
  • Audio

Oticon MyMusic : et la Hifi s’invite dans les aides auditives ?

Oticon MyMusic

La marque d’aides auditives Oticon, qui avait lancé Oticon More il y a environ six mois, une aide auditive avec une restitution très spatialisée (voir l'article ON-mag), propose maintenant de l’écoute musicale dans ses appareils. Ce serait une première dans le monde de la Hifi. Le service baptisé MyMusic fonctionne via un software et une application propriétaire du même nom, qui s’ajouterait à toutes les aides auditives d'Oticon. 

LA SUITE APRÈS LA PUB

MyMusic n’est pas un changement matériel dans les aides auditives Oticon, mais un software. Ce dernier traite le signal audio de manière à offrir la meilleure restitution possible. Il s’agit d’un DSP (ou en français : traitement numérique du signal) comme on pourrait en trouver sur des baladeurs grand public, mais en une version plus haut de gamme et développée pour un usage médical. Le traitement effectué par le DSP de MyMusic n’est pas dévoilé par la marque. Mais on peut penser que ce dernier joue sur la compression ou l’amplification de la dynamique, ainsi que sur des délais ou déphasage, en plus d’une égalisation paramétrique.

Une égalisation audio spécialement pour la musique

Les aides ou prothèses auditives sont réglées par un audioprothésiste afin de fournir une égalisation propre à chaque oreille. Cette dernière amplifie les fréquences correspondant aux défauts de l’oreille concernée et peut différer de l’oreille droite à l’oreille gauche. En parallèle, les fabricants d’aides auditives proposent de plus en plus des modes spécifiques de correction - certains centrés sur la voix, d’autres sur les bruits environnants. Oticon avait déjà lancé Oticon More pour une spatialisation optimisée. Désormais, le mode MyMusic est fait pour capter la dynamique complexe de la musique.

Différence entre musique et voix pour les aides auditives

La musique et la voix utilisent des fréquences différentes qui se spatialisent différemment. Pour développer MyMusic, Oticon s’est basé sur des recherches concernant les courbes de référence d’enceintes et de casques Hifi.  Ces courbes sont très différentes de celles qui résultent d’un échange de paroles. Ainsi la courbe résultant d’une aide auditive prévue pour optimiser l’écoute de paroles peut-elle même rendre l’écoute de musique morne, voire désagréable. En effet, quelle que soit la langue, les variations de fréquence et de dynamique de la parole sont limitées par apport à celles de la musique, qui a de surcroît le propre d’être imprévisible. À cela, il faut ajouter que la musique est faite pour être écoutée sur des systèmes Hifi de plus en plus optimisés et performants, avec parfois une salle d’écoute donnant une certaine couleur au son. Tout cela est complexe à reproduire dans des aides auditives.

VoixMusiqueAideAuditiveOticon
Visualisation des fréquences et intensités des spectres audibles par l'oreille humaine pour la voix et pour la musique. Source : Oticon.

De grands moyens de R&D

Pour développer la courbe de référence de MyMusic, Oticon a effectué des mesures de reproduction musicale avec une tête artificielle à la fois en champ libre (salle anéchoïque) et en champ libre diffus (salle très réverbérante). Aucune courbe de référence dans ces deux salles n’a fonctionné de manière optimale. Des tests ont donc été réalisés dans une salle d’écoute plus proche de la vie réelle, comme une petite salle de concert. La réponse en fréquence a été mesurée à l'aide d'une tête artificielle et de sons provenant de haut-parleurs. Une telle pièce a favorisé les basses fréquences par rapport aux hautes fréquences et a donné une courbe de référence qui a ensuite été soumise à l’écoute au casque à plusieurs auditeurs et a remporté leur préférence. Développée en partenariat avec des chercheurs du groupe Harman, la courbe ainsi obtenue a servi de référence au développement d’Oticon MyMusic.

CourbeEcouteSalleEcouteurOticonHarman
Courbes de référence pour une restitution en salle ou avec des écouteurs développée par Harman. Source : Oticon.

L'un des éléments les plus importants et uniques d'Oticon MyMusic par rapport à une aide auditive dédiée à la voix est son schéma de compression. Le principe de MyMusic consiste à maintenir le taux de compression le plus bas possible tout en veillant à ce que les sons soient audibles. Par ailleurs, MyMusic égalise le gain de façon à ce que la réponse assistée à un signal musical ressemble à la courbe de référence qu'Oticon a développée avec Harman dans une pièce d’écoute "de tous les jours". Le tout a ensuite fait l’objet d’études poussées pour obtenir un rendu optimal de la musique à un volume d’écoute qui reste confortable et non excessif, soit à environ 70 dB.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une optimisation pour la musique enregistrée et pour les concerts

Les recherches menées par Oticon ont concerné à la fois un signal audio numérique envoyé directement dans les oreillettes par Bluetooth et un signal audio analogique capté par les microphones oreillettes lors d’un concert. En effet, lors d'évènements en live, la pièce dans laquelle la musique est jouée produit une coloration, avant que le DSP de MyMusic ne s’opère sur le signal. Pour de la musique « live », deux traitements s’ajoutent donc pour donner la restitution d’Oticon MyMusic. Le rendu est plus élevé dans les basses fréquences, jusqu'à environ 1 kHz, plus élevé dans les très hautes fréquences, au-dessus d'environ 5 kHz et plus faible dans les fréquences moyennes, entre 1 et 5 kHz environ. MyMusic traite donc la musique y compris en dehors du spectre audible.

OticonConnectClipDongleSansFilMusique

Suite à l’ensemble de ces développements, Oticon a effectué sa propre étude clinique, avec des personnes souffrant de différents types de déficiences auditives et ayant différents degrés d’érudition ou de passion musicale (mélomanes, musiciens, pros, amateurs, simples auditeurs). Des ajustements ont été faits suite à leurs retours. Sur la restitution finalement adoptée pour MyMusic, les personnes souffrant de déficiences auditives sollicitées par Oticon ont montré une préférence 72% plus élevée pour Oticon MyMusic par rapport à un type d’écoute musicale antérieur.

Une utilisation avec smartphone ou dongle sans fil

Pour activer MyMusic, il suffit de l’enclencher via l’application gratuite (iOS/Android) ou d’appuyer sur le bouton des oreillettes lorsqu’elles sont configurées pour MyMusic. L’application MyMusic offre ensuite un niveau de réglage du volume, mais pas d'égaliseur accessible depuis l'interface. Si les oreillettes d’Oticon avec MyMusic sont optimisées pour l’écoute de musique sur une chaîne Hifi de salon ou lors d’un concert, elles sont également connectables en Bluetooth. Il est ainsi possible de les utiliser avec un smartphone, comme des écouteurs zéro fil. Le site de la marque présente une page qui liste les smartphones techniquement compatibles avec le streaming sur les aides auditives. Pour écouter de la musique avec des aides auditives Oticon depuis un ordinateur ou une tablette, voire depuis une chaîne Hifi, un dongle sans fil ConnectClip est proposé par Oticon, au prix de 150 €.

Source : oticon.fr

Vidéo officielle de présentation d’Oticon MyMusic

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Oticon

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus