icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Android 10 et les nouveaux codecs audio Bluetooth : un risque d’éclatement du standard ?

Android10 Codecs

À chaque nouvelle version d'Android, Google intègre de nouveaux codecs Bluetooth. Cela ne signifie pas nécessairement que ces codecs se retrouveront sur tous les smartphones, mais qu’une marque peut les intégrer, que ce soit en natif ou via une application. Avec Android 10, pas moins de cinq nouveaux codecs de transmission audio seront intégrables, dont trois particulièrement intéressants : l’AptX Adaptive de Qualcomm, ainsi que les LHDC et LLAC de Huawei.

Si le protocole Bluetooth est assez facile à modeler (pour le personnaliser et le faire évoluer) sur sa partie audio, il n’en reste pas moins que les codecs ou les technologies qu'il utilise dans sa version standard sont passablement datés. Par exemple, il n’existe toujours pas de profil audio dédié au fonctionnement des écouteurs zéro fil, ni de codec audio basse latence. Pour ne rien arranger, le seul codec obligatoire SBC est volontairement très limité en bande passante. Le consortium n’avance pas vraiment sur ce sujet et pour cause : certains de ses membres importants comme Apple, Qualcomm et Sony développent leurs solutions propriétaires.  

Apple travaille dans son coin et garde ses solutions pour son écosystème, Sony met en avant le LDAC afin de promouvoir l’audio HD, et Qualcomm est dans une situation ultra-dominatrice, proposant à la fois des puces, des technologies et des codecs (la gamme AptX).

Pour ajouter encore un peu de complexité, d’autres acteurs comme Huawei ont compris l’intérêt de se placer sur cet échiquier. Développée avec la marque Savitech, sa technologie HWA (High-resolution Wireless Audio) comprend ainsi deux codecs, le LHDC et LLAC (ou LHDC-LL). Le premier est une réponse au LDAC de Sony, avec un fonctionnement en 24 bits et une bande passante pouvant atteindre 900 kb/s (300 et 600 kb/s pour ses autres modes). Le second est le LLAC, format assez nouveau et presque inconnu. En grande partie basé sur le LHDC, il propose lui aussi une prise en charge du 24 bits mais une bande passante réduite à 400 kb/s ou 600 kb/s. Son atout principal est sa latence réduite, annoncée à 30 ms. Ainsi le LLAC est-il un concurrent direct de l'AptX Low Latency ou du plus récent AptX Adaptive.

codec LLAC
ci-dessus : caractéristiques du LLAC sur le site dédié lhdc-audio.org

Si Apple a clairement abdiqué sur l’intégration d’autres codecs Bluetooth dans iOS (seulement SBC et AAC), Google propose avec Android pratiquement tout ce qui existe. Depuis la version Android 8, l’AptX, l'AptX HD et le LDAC sont disponibles en natif. La version Android 10 va plus loin et s’ouvre donc à Huawei/Savitech et à ses LHDC et LLAC. Pour le moment, seul le smartphone Huawei P30 propose le LLAC, et les smartphones LHDC sont encore assez rares. L’intégration dans les écouteurs et casques Bluetooth constitue un problème supplémentaire. À notre connaissance, il n’existe pas encore de casque ou écouteurs prenant en charge le LLAC et les modèles supportant le LHDC sont bien moins nombreux que ceux qui supportent le LDAC. Cela changera peut-être grâce à Sennheiser, la marque allemande étant l’une des rares non-asiatique à avoir clairement misé sur le HWA. Ses futurs écouteurs IE80 S BT (voir notre article) utiliseront le LHDC.

codec android 10
Ci-dessus : nouvelles intégrations audio sur Android 10. La partie AudioFormat liste les nouveaux codecs pris en charge, dont les AptX Adaptive, le LHDC et le LHDC_LL (ou LLAC). 

Le codec AptX Adaptive sera également de la partie sur Android 10. Pour rappel, ce codec promet lui aussi une faible latence (entre 50 et 80 ms suivant l’intégration) mais surtout une bande passante adaptative entre 280 et 420 kb/s. Si cette bande passante peut paraître un peu juste face à celle de l'AptX HD par exemple (576 kb/s), la marque met en avant la refonte totale des algorithmes AptX. Ainsi, au niveau des caractéristiques, l'AptX Adaptive à 420 kb/s paraît-il de bien meilleure qualité que l'AptX HD et ses 576 kb/s. L’avenir risque de passer par une optimisation des codecs et non une bande passante plus élevée mais difficile à tenir. Il est par exemple assez rare pour le LDAC de pouvoir rester en 990 kb/s dans la pratique.

Bowers Wilkins PX7 3
Ci-dessus : le Bowers & Wilkins PX7 est le premier casque du marché à intégrer le codec AptX Adaptive

Cette intégration de nombreux codecs reste intéressante et montre clairement l’avantage du système Android sur iOS pour une utilisation "audiophile" sur casque Bluetooth. Mais elle marque aussi une nouvelle étape dans la guerre des codecs et le morcellement du standard en une bataille de technologies propriétaires. Il n’y a clairement plus un Bluetooth audio mais des Bluetooth audio.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Android

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework