PUBLICITÉ

Mort ou vif 4K : un western « féministe » jubilatoire (en UHD, Blu-ray et DVD)

UHD Mort ou vif 4K 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

John Herod règne tel un tyran sur la petite ville de Redemption où se tient chaque année un tournoi de duels à mort à l'issue duquel la somme de 123 000 dollars est promise au meilleur tireur. Jusque-là Herod a toujours empoché la récompense lui-même. Mais lorsqu'Ellen, une mystérieuse inconnue, déclare vouloir participer à la compétition, les évènements prennent une tournure inattendue…

• Titre original : The Quick and the Dead
• Support testé : UHD
• Genre : western
• Année : 1995
• Réalisation : Sam Raimi
• Casting : Sharon Stone, Gene Hackman, Russell Crowe, Leonardo DiCaprio, Tobin Bell, Roberts Blossom, Kevin Conway, Keith David, Lance Henriksen, Pat Hingle, Gary Sinise
• Durée : 1 h 47 mn 44
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1 (HDR 10) Couleur et Noir et Blanc
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais, français
• Bonus : combo avec l’UHD et le Blu-ray du film
• Bonus sur l’UHD : bande annonce (VOST, 2 mn 15) - bandes annonces L'Atelier d'Images
• Bonus sur le Blu-ray : suppléments exclusifs : L'Ange de la vengeance par Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis (2021, 50 mn 07) - analyse de séquence : le duel entre Kid et John Herod par Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis (2021, 9 mn 42) - Simon Moore : l'écriture de Mort ou vif : interview audio du scénariste (VOST, 2021, 19 mn 44) - suppléments inédits en VOST : Making of (6 mn 18) - 7 scènes coupées (5 mn 15) - bande annonce (2 mn 09) - 4 bandes annonces L'Atelier d'Images
• Éditeur : L’Atelier d’Images

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Sam Raimi a construit sa réputation d’abord sur le cinéma d’horreur avec sa mémorable trilogie Evil Dead (1981-1993) avant de devenir mondialement connu en réalisant la première trilogie blockbuster consacrée à Spider-Man (2002-2007). C’est entre ces deux trilogies qu’il va s’essayer à un genre bien différent, le western, avec Mort ou vif (1995) à la demande de l’actrice principale et coproductrice Sharon Stone, dont la notoriété récente est due à son rôle dans Basic Instinct (1992). Elle sait très bien ce qu’elle veut et impose un jeune acteur prometteur, Leonardo DiCaprio, l’interprète d’exception de Gilbert Grape (1994), qui accepte du bout des lèvres son rôle de Fee Herod, succédané de Billy The Kid. L’actrice va aussi exiger que le rôle de Cort soit donné à un acteur néozélandais à peine connu, Russel Crowe ! La star masculine de Mort ou vif est en revanche un acteur qui a fait ses preuves, Gene Hackman, incarnant à la perfection le méchant, mais subtil, John Herod. Le casting compte de nombreux seconds rôles prestigieux comme Lance Henriksen (Ace Hanlon), Gary Sinise (le marshal) ou Woody Strode (Charlie). C’est dans l’Ouest emblématique, en Arizona, notamment à Tucson, que Sam Raimi filme son western, en donnant le ton dès la séquence d’ouverture : le héros qui veut assouvir sa vengeance est une femme, Hellen, et quelle femme ! Ce n’est pas une cow-girl basanée par le soleil et endurcie par les chevauchées mais une jeune femme à la crinière blonde qui manie le colt avec dextérité : sans cette apparence physique sexy, on aurait bien vu Clint Eastwood dans ce rôle. Ce n’est pas la première fois qu’une femme est l’héroïne d’un western mais c’est sans compter sur la conjonction d’une star connue pour sa féminité exacerbée et d’un réalisateur doué pour la mise en scène à l’esbroufe. Visiblement Sam Raimi sait composer avec tous les codes du genre qu’il s’ingénie à retravailler à sa manière distendue, parfaitement épaulé par un casting qui s’est fait plaisir à surjouer les personnages typés de l’Ouest. Sharon Stone parvient facilement à s’intégrer au récit stéréotypé en vengeuse taciturne tout en s’octroyant le luxe de doter son personnage d’une réelle humanité. Avec son directeur de la photographie Dante Spinotti, le réalisateur ne cesse de multiplier les cadrages tarabiscotés, caractérisés par des vues obliques, qui ajoutent à la jubilation générale… même si le spectateur n’est pas dupe. Toujours à la limite de l’hypertrophie narrative et visuelle, Mort ou vif est un hommage au genre « américano-italien » à la sauce Sam Raimi avec tout qui fait son style, autrement dit un mélange de décalages audacieux, de clichés assumés et de torsion du réel. Cette tentative de moderniser le genre et d’échapper aux poncifs hollywoodiens (cf. bonus), n’a pas payée : à sa sortie, bien avant de devenir culte, Mort ou vif décevra son public et rendra son auteur très perplexe. À redécouvrir dans cette magnifique et plaisante édition UHD.

 

UHD Mort ou vif 4K

Commentaire technique

Image : copie UHD, nouveau master HD, excellente définition avec un piqué impressionnant sur les visages, texture argentique fine et homogène (tournage en 35 mm avec caméras Panaflex, Master Format 4K 2018), textures (nature, vêtements, architecture, etc.) parfaitement restituées, image stable et très bien nettoyée, la gestion HDR du contraste restitue sans effort les écarts d’éclairage avec du détail dans les basses lumières, noirs solides, étalonnage chatoyant à tendance chaude, colorimétrie vive favorisant les teintes ocres et cuivrées, tons nuancés, compression irréprochable

Son : mixage anglais 5.1 (mais pas de Dolby Atmos comme sur le 4K américain sorti en 2018), superbe dynamique qui renforce les ambiances énergiques des duels (cliquetis des éperons, tirs) et amplifie la musique allègre d’Alan Silvestri, spatialisation ample et spectaculaire avec une belle occupation immersive de l’espace sonore (orage, cavalcade, foule), canaux surrounds énergiques, LFE ponctuellement très efficaces ; VF 5.1, claire et très dynamique, doublage soigné assez bien intégré aux sons d’ambiances

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0114214/

 

Combo UHD/Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus