Underwater : alien en version sous-marine fort distrayante (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Underwateri 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Deux membres d'équipage doivent, suite à la destruction de leur plateforme minière, sauver leur équipe 11 km sous la surface de l'océan. À 8000 km des côtes, leur seule chance de survie est de rejoindre un vaisseau abandonné à pieds. Mais leur périlleux voyage s'avère encore plus dangereux lorsqu'une nouvelle menace surgit des confins de l'océan…

• Titre original : Underwater
• Support testé : Blu-ray
• Genre : action, horreur, fantastique
• Année : 2020
• Réalisation : William Eubank
• Casting : Kristen Stewart, Vincent Cassel, T.J. Miller, Jessica Henwick, John Gallagher Jr., Mamoudou Athie, Fiona Rene, Amanda Troop, Gunner Wright
• Durée : 1 h 34 mn 58
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français, anglais, espagnol, danois, néerlandais, finnois, allemand, norvégien, Italie, suédois, chinois
• Pistes sonores : DTS-HD MA 7.1 anglais - DTS 5.1 français, espagnol, allemand, italien - Dolby Digital 5.1 japonais
• Bonus en VOST : commentaire audio de William Eubank, Jared Purrington et Phil Gawthorne - scènes coupées avec commentaires optionnels (14 mn 48) - montage avec un lapin avec commentaires optionnels (3 mn 25) - réaliser Underwater : conception (17 mn 54), production (19 mn 50), créatures et effets visuels (19 mn 56) - film annonce (2 mn 20)
• Éditeur : 20th Century Fox Entertainment

Commentaire artistique

Filmé en grande partie au sec (technique dry-to-wet utilisée dans La Forme de l’eau, 2017) et dans l’ordre chronologique aux studios de la Nouvelle-Orléans, Underwater a été écrit par Adam Cozad et Brian Duffield qui ont révélé s’être inspiré d’Alien (1979) et d’Aliens le retour (1986) : Norah Price (Kristen Stewart) en petite tenue luttant contre une créature difficilement définissable a effectivement tout d’une certaine Ellen Louise Ripley tandis que la petite équipe coincée dans un environnement claustrophobe n’est pas très éloignée de l’équipage du Nostromo. C’est le troisième long-métrage de science-fiction que William Eubank réalise après avoir été surtout un directeur de la photographie : pour ce projet il a pu compter sur un budget confortable et des acteurs de premier plan, Kristen Stewart et Vincent Cassel. Si le tournage est terminé en 2017, le rachat de Fox par Disney en mars 2019 repoussa la sortie du film en 2020. Selon les bonus, le tournage en studio a été une véritable épreuve physique pour les acteurs et les actrices qui, malgré un tournage n’exigeant pas une vraie plongée (tous les effets sous-marins ont été concoctés et rajoutés en post-production), ont dû supporter de jouer avec des combinaisons pesant plus de cinquante kilogrammes ! Si le résultat à l’écran est spectaculaire et convaincant, la tension dramatique est à créditer à son modèle. Le scénario du film de Ridley Scott avait su porter l’angoisse à un niveau paroxystique, ce que les auteurs d’Underwater ont bien compris et ont su s’inspirer : il suffit de remplacer le vide intersidéral par les profondeurs abyssales et le vaisseau spatial par les éléments de station sous-marine pour substituer Underwater à Alien. L’efficacité de l’histoire fonctionne à merveille et fait d’Underwater un divertissement d’action très palpitant à regarder même si on ne peut que constater les similitudes et les inspirations avouées, y compris dans la composition multiraciale de l’équipe en mode survival. La crédibilité des effets spéciaux, soutenus par un mixage sonore hypertrophié et une photographie inventive de Bojan Bazelli, autorisent une adhésion immédiate à l’intrigue. Le casting est tout à fait adéquat même si la part du lion revient à Kristen Stewart qui incarne avec son talent habituel cette jeune ingénieure, en apparence fragile mais capable de surmonter les obstacles les plus incroyables. Dans ce film très physique, les comédiens ont su donner une certaine épaisseur aux caractères très variés de leurs personnages : Vincent Cassel a été un bon choix comme capitaine solide et mesuré et Jessica Henwick a su exprimer le désarroi de la biologiste stagiaire Emily mais Underwater reste avant tout un film d’action qui ne s’embarrasse pas de longues séquences existentielles. L’environnement étouffant de l’intrigue, en permanence claustrophobe, et la vision trouble de créatures qu’on imagine vraiment peu amicales et formellement horribles, genre monstres « lovecraftiens » démesurés pas du tout sympathiques, font partiellement oublier l’inspiration de ce survival aquatique (un des personnages cite même Jules Verne) pas toujours exempt de clichés. Assumant les codes stéréotypés du blockbuster hollywoodien, Underwater est un film extrêmement divertissant qui devrait ravir les possesseurs de home-cinéma ! Pour la petite histoire ce sera le dernier film au nom du prestigieux studio 20th Century Fox, renommé 20th Century Sudios par Disney.

 

Blu ray Underwateri

Commentaire technique

Image : copie HD, bonne définition globale avec une certaine fluctuation selon les plans (caméras Arri Alexa 65, Master Format 4K), bonne gestion des contrastes surtout dans les basses lumières qui sont majoritaires (vues sous-marines, espaces sous éclairés…), étalonnage naturaliste assez froid, colorimétrie à dominante verdâtre, couleurs brunes et bleus-grisâtres, tons nuancés

Son : mixage anglais 7.1 (Dolby Atmos au cinéma), dialogues centrés clairs et équilibrés avec restitution dynamique (cris, essoufflements…), spatialisation immersive permanente avec une surutilisation du canal LFE hypertrophié et spectaculaire, scène sonore ample et évocation impressionnante du milieu sous-marin ; VF 5.1 non « lossless », soignée mais moins ouverte que la VO et aux voix moins bien intégrées

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt5774060/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework