PUBLICITÉ

Test écouteurs audiophiles Sennheiser IE 600 : des quasi-clones sonores des IE 900 mais bien plus abordables

Sennheiser IE600 cover

Après des écouteurs filaires IE 900 onéreux mais très convaincants, Sennheiser mise sur des IE 600 particulièrement intrigants, car bien moins chers tout en semblant paradoxalement presque aussi ambitieux.

Sennheiser IE 600

Type : écouteurs intra-auriculaires
L'avis d'ON-Mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
Prix : 700 euros

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'amour amorphe, pour un confort mono-transducteur

Héritant de la même forme que les IE 900 et IE 300, les écouteurs Sennheiser IE 600 perpétuent une formule très efficace du fabricant. En misant sur un principe mono-transducteur, ils affichent un avantage décisif : l'encombrement. Nous sommes en effet très loin des immenses modèles multivoies comme les Earsonics Grace Platinum.

Sennheiser IE600 7

Forcément, le confort est au diapason. Que ce soit avec les embouts en silicone ou en mousse (meilleurs selon nous), les Sennheiser IE 600 sont parmi les écouteurs les plus confortables du genre, à la fois peu intrusifs et très légers. Leur seul défaut, qui n’est toujours pas réglé, réside dans l'utilisation de câbles gainés en aramide. Ces derniers sont certes de bonne qualité, mais n'annihilent pas assez les effets microphoniques.

Sennheiser IE600 6

Sans surprise, la qualité de fabrication est exemplaire. La coque des écouteurs Sennheiser IE 600 en zirconium amorphe (imprimé en 3D) apporte une réelle sensation de solidité et de rigidité, même si l'aspect esthétique accidenté de la finition de surface peut diviser. 

À peine moins techniques, un peu mieux réglés

Même à un tarif moindre par rapport aux IE 900, Sennheiser ne bouscule pas l'architecture sonore. Ainsi le transducteur dynamique TrueResponse de 7 mm qui équipe les IE 600 est-il directement dérivé de celui de leurs grands frères. De plus, en troquant l'aluminium pour du zirconium, le châssis est encore plus ambitieux d'un point de vue acoustique.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Néanmoins, les coques des IE 900 disposent d'une triple chambre acoustique, usinée dans la masse, quand les IE 600 ne renferment "que" deux chambres acoustiques en polymère. Les IE 900 restent donc un cran au-dessus, du moins sur le papier.

Sennheiser IE600 8

Premier constat à l'écoute : nous avons effectivement affaire à des écouteurs très proches. La différence sonore est là, mais ne s'exprime qu'en subtilités.
Les Sennheiser IE 600 bénéficient, selon nous, d'un réglage sonore plus cohérent. Les basses sont légèrement montantes, suffisamment pour donner de l'ampleur à la restitution, les médiums sont naturels, et les aigus, tout en conservant une accentuation marquée autour de 8/10 kHz, n'ont pratiquement plus ce creux caractéristique entre 2 et 4 kHz. En résulte une meilleure sensation d'équilibre, pour un son d'une ampleur toujours aussi fabuleuse.
En revanche, les IE 900 conservent une meilleure précision à l'impact, et des basses encore plus ciselées, preuve du meilleur travail effectué sur l'amortissement de la charge acoustique.
Par rapport à des écouteurs comme les Grace Platinum d'Earsonics, le chant des IE 600 paraît calme, presque simple, sans que cette simplicité n'apparaisse comme une lacune technique. Les détails sont toujours là, moins fourmillants, moins "rentre-dedans" qu’avec les écouteurs Earsonics.
Les Sennheiser IE 600 brillent par une vision plus douce, plus "analogique" et ce malgré des restes de brillance liés à l'accentuation dans les aigus. Surtout, la scène sonore est encore plus vaste avec ces écouteurs mono-transducteurs.

Sennheiser IE600 3

Sans avoir trouvé la recette parfaite, Sennheiser livre avec les IE 600 un produit qui n'a que peu de choses à envier aux déjà très bons IE 900. Ces nouveaux écouteurs se classent clairement dans ce qui se fait de mieux à moins de 1 000 euros.

Les Sennheiser IE 600 sur le banc de mesure

Sennheiser IE600 2
Réponse en fréquence (non compensée) des IE 600 avec les embouts en mousse à mémoire de forme. Très proches des IE 900, les IE 600 sont pourtant légèrement mieux réglés, bien qu'un peu inférieurs techniquement.

LA SUITE APRÈS LA PUB

 >>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : TOUS NOS TESTS D'ECOUTEURS FILAIRES

Spécifications

  • Type : écouteurs filaires mono-transducteurs
  • Transducteurs TrueResponse de 7 mm
  • Châssis ZR01 en zirconium amorphe imprimé en 3D
  • Réponse en fréquence : 4 Hz – 46,5 kHz
  • Impédance nominale : 18 Ohms
  • Sensibilité : 118 dB
  • THD annoncé : < 0,06% (1 Khz/95 dB)
  • Inclus : housse de transport rigide, câble avec terminaison jack 3,5 mm, câble avec terminaison jack 4,4 mm
  • Prix : 700 euros

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Qualité technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Polyvalence : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



OnTopAudioAward, Sennheiser

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus