icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test platine Gold Note Valore 425 Lite + Vasari Red : l’âme romantique à l'italienne

Gold Note Valore 425 LITE OnTopAudioAward

La platine vinyle Gold Note Valore 400 vient d’être tout juste remplacée par ce modèle 425 Lite, raison pour laquelle nous testons cette dernière ici. Le plateau a été revu comme l’entrainement, mais les bons éléments comme le bras de lecture, le socle et bien d’autres astuces « maison » sont restées à l’identique. Nous l’avons associée, pour ce test, avec la cellule Vasari Red du même constructeur et il nous est apparu que son élégance naturelle s’ajoute à celle de sa musicalité.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

L'an dernier, nous avions fait l’éloge de la platine vinyle Gold Note Valore 425 Plus de ce fabricant italien « touche à tout ». Il est vrai que cette marque produit la quasi-totalité des éléments qui forment un système audio stéréo d’aujourd’hui avec plusieurs platines vinyles, toute une gamme de cellules, des électroniques ; du CD à l’amplification en passant par un lecteur réseau, des enceintes acoustiques, une multitude de câbles et même des meubles et accessoires Hifi haut de gamme. C’est d’ailleurs par cette discipline, le mobilier et les accessoires, avec un système de réduction par résonateur des effets microphoniques des tubes, que Gold Note s’est fait connaitre avant de s’attaquer à la création de tous les autres éléments d’un système. Depuis l'esprit créatif de Gold Note n’a cessé de s’exprimer au travers de l’ensemble des composants d’un système Haute Fidélité avec une touche toute personnelle.

Gold Note Valore 425 LITE 2

L'âme Valore totalement préservée

Toutes les platines Gold Note sont donc bien issues des mêmes technologies, plus ou moins poussés suivant le modèle. Mais il est un autre point commun entre les Gold Note, un point qui se traduit par une certaine élégance des formes et des matières, ce qui avouons-le, ne gâche rien. Nous avons apprécié la présence du capot en Plexiglas, comme la finition du bras mêlant métal noir et argent des autres platines Gold Note et que nous avons, bien entendu, retrouvé sur ce tout nouveau modèle Lite.
Le socle est toujours constitué d’un seul panneau en fibres de bois haute densité (MDF) qui fait 30 mm d’épaisseur. Nous retrouvons aussi, les 4 découpes de formes demi-arrondies autour du couple axe et palier comme autour du moteur. Elles sont là pour arrêter les nœuds de vibrations se formant au plus près du système du roulement de la platine et du moteur. Ce socle ou châssis repose sur trois pieds pour une meilleure stabilité et la matière dont ils sont faits ; de l’acrylique blanc mat permet une meilleure isolation contre les vibrations pouvant gêner la platine durant son fonctionnement. Avec la Gold Note Valore 425 Lite, le plateau en acrylique a été changé par un autre, un sandwich de MDF et deux couches de POM (polyoxyméthylène) qui le rend particulièrement inerte. C’est Dupont de Nemours qui commercialisa le premier le POM sous le nom de Delrin, un nom plus connu en Hifi. Il est ici recouvert d'un couvre plateau en feutrine.

Valore 425 LITE 4

Ce plateau tourne autour d’un couple axe + palier de rotation spécifique à Gold Note. Ce système repose sur un axe en acier inoxydable de 5 mm de diamètre par 8 cm de long qui pénètre une gorge en laiton avec un guide en Teflon avec bille graphite en son fond. Sur ce plan, Gold Note a repris le même principe qu’avec ses autres platines. Ce plateau est entrainé par une courroie en polyvinyle rectifiée NBR (70 fibres élastiques). Cette courroie parcourt toute la périphérie du plateau pour terminer sa course dans une gorge en aluminium, la pièce extérieure du moteur. Ce dernier a été développé en interne et avec la collaboration de la marque Mechtex. Il s’agit d’un modèle 12 V AC synchrone High Torque qui est géré électroniquement afin de réduire son comportement vibratoire. Comme nous pouvons le voir sur les images, aucun dispositif de mise en marche n’est visible. En fait, ils se cachent sous le compartiment en métal accueillant le moteur. Là nous pouvons choisir suivant les petits boutons de commande la vitesse voulue : 33 1/3 ou 45 Rpm. Et en appuyant sur les deux en même temps plus de cinq secondes, nous pouvons affiner la vitesse d’entrainement. L’alimentation est externalisée dans un petit boitier  34 VDC/0.73 A.

Le même bras de lecture de 9 pouces dérivé du fameux B5.1

Le bras de lecture ne change pas. Il s’agit toujours d’un dérivé du fameux B5.1 qui équipe les modèles de platines encore plus performants de la marque. C’est un 9” (237 cm) entièrement composé d’un tube en alliage d’aluminium dont les mouvements verticaux et horizontaux sont assurés par quatre roulements à billes fabriqués à base de graphite et de Teflon. Ces pièces sont fabriquées par la firme allemande GRW, une grande spécialiste de la mécanique de haute précision. A l’avant du tube, la coquille est faite d’une seule pièce et la bonne verticalité de la cellule peut se régler à l’aide d’une vis à tête BTR. Le contrepoids à l’arrière est de forme excentré pour obtenir un centre de gravité le plus bas possible. Deux poids additionnels permettent à ce bras d’accepter des cellules jusqu’à 15 g sans pour autant l’alourdir inutilement, ce qui en change l’inertie. Le réglage de la hauteur du bras ou VTA s’effectue par trois vis BTR placées dans l’embase de celui-ci. Le câblage interne est en fil en cuivre désoxygéné d’une pureté atteignant les 99,9999%, il finit sous la forme d’une prise DIN 4 broches et un câble assez long avec prises RCA de qualité.
Nous avons testé cette platine avec une cellule du même fabricant puisqu’il s’agit de la toute première de type MM, Vasari RED, une cellule ne dépassant pas les 200 €. Cette cellule à fort niveau de sortie (4 mV) possède un cantilever en aluminium avec diamant elliptique. Ses aimants sont en Alnico avec enroulement en cuivre. Son poids de 9 g comme sa compliance relativement élevée (10x10-6cm/dyne) lui permet d’être installée sur bien d’autres platines. Cette cellule s'est révélé, à l’écoute, un excellent choix.

Gold Note Valore 425 Lite5

---------

À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS DE PLATINES VINYLES
---------

Écoute : Molto Allegro

Lorsque nous avions testé sa grande sœur, la Valore 425 Plus, nous avions découvert une platine dotée de qualité de vivacité et de fluidité. Nous l’avions utilsée alternativement avec une cellule très haut de gamme Ortophon Cadenza Bronze et une Cadenza Charisma MC-2.
La Valore 425 Lite avec sa cellule Vasari Red forme, en réalité, un couple assez idéal tout en gardant certaines qualités de son ainée. Dès les premiers tours, il se dégage de cet ensemble une émotion, une vérité comme si cette platine conjuguait avec bonheur la dynamique de l’Acoustic Signature Primus et la clarté de la Pro-Ject The Classic, soit un parfait équilibre entre la rapidité, la transparence et la beauté des timbres. En fait, on ne se pose pas de question à son écoute, la musique est fluide, émouvante et jamais agressive. Elle sait révéler toutes les informations des disques, mais ne les projette jamais en avant. Tout se passe dans la douceur et la suavité.

Amy Winehouse 

En reprenant le LP d’Amy Winehouse "Franck", nous sommes replongés de la même façon dans l’émotion que dégage cette chanteuse. Sa voix est magnifiquement restituée avec le ton juste, ne délaissant aucune de ses intonations, ni aucune de ses inflexions. Ses montées dans les aiguës passent admirablement bien, sans une once d’agressivité, bien au contraire. Toute la partie haute du spectre comme le médium sont parfaitement structurés. Ils sont dosés avec une extrême délicatesse. Nous retrouvons aussi, dans une moindre mesure, le son un peu mat des peaux de la batterie de Salaam Remi et la dynamique qui accompagne son jeu. Le son de l’orgue, un peu ancien et légèrement en retrait, apparaît dans toute son étendue spectrale comme son toucher velouté. Le son est doux sans pour autant étouffer toutes les nuances de ce disque. La scène sonore est parfaitement posée. Elle accuse une belle profondeur et les nombreux détails qui émanent de cette platine lui confèrent une excellente focalisation des divers interprètes de ce magnifique disque.

Ce ton calme et posé colle à merveille avec l’écoute du disque "Water Music" de Haendel par le London Symphony que dirige Georg Szell. Le premier mouvement allegro nous dévoile une platine parfaitement à l’aise sur un morceau complexe. C’est nuancé, précis et ne manque pas de chair et nous pouvons surtout suivre toutes les lignes mélodiques sans aucun effort. Les lignes basses sont restituées avec précision, cette platine vinyle ne tremble pas sous les coups de timbales, ni sur les instruments de la famille des Cors. La Gold Note Valore 425 Lite sait manier la rapidité, la fermeté tout en restant délicate et juste, des qualités qui peuvent se confronter avec certaines platines bien plus haut de gamme. L’image stéréophonique reste crédible à chaque instant. Nous avons un bel étagement des plans sonores procurant une belle mise en relief de cet enregistrement. L’étendue spectrale, sans atteindre celle de platines plus High-End, est large. Néanmoins, nous ne sentons qu’aucune partie de celle-ci n’est mise en avant. L’équilibre règne avant toute chose.

Water Music Handel

Conclusion

Cette Valore 425 Lite sonne vraie et ne manifeste aucune sorte de colorations. Sa justesse en fait une Grande Platine avec laquelle l’émotion de la musique est mise en avant. Malgré un côté un peu « artisanal », les concepteurs italiens de chez Gold Note ont su lui donner une âme à l’image de beaucoup de leurs voitures. Là aussi, un Best dans sa catégorie de prix, peut-être même la meilleure d’entre toutes.

La Gold Note Valore 425 Lite décortiquée par On-Mag

Système d’écoute

Préampli phono Jolida JD9 à tubes
Enceintes Grand Cru Horizon + Amphion Argon 3S
Câbles de modulation : Esprit Eterna
Câbles secteur Nordost et barrette Supra
Câbles enceintes : Esprit Eterna

Spécifications

  • Type : entrainement à courroie
  • Pleurage et scintillement : 0,03 %
  • Rapport signal sur bruit : -72 dB
  • Vitesse : 33-1/3 et 45 tours à + /-0,1 %
  • Changement de vitesse : électronique, réglage fin
  • Moteur : synchrone 12V AC
  • Transmission : courroie rectifiée NBR, polyvinyle noir
  • Alimentation extérieure, régulation PWM
  • Plateau : 20 mm MDF + POM
  • Bras de lecture : B5.1 230 mm, aluminium
  • Dimensions : 425 mm x 120 mm x 360 mm (LxHxP)
  • Poids : 10 kg
  • Prix : 895 € (laquée blanc ou noir) + Wasari Red 195 €

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Design/finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Fonctions/équipement : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Performances sonores pures : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5) 


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: OnTopAudioAward, Gold Note

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework