Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test platine vinyle Gold Note Valore Plus 425 : Vivace ma non troppo !

Gold Note Valore425 1

La platine Gold Note Valore Plus 425 est une version plus élaborée du modèle d'entrée de gamme 400 lancée en 2010, notamment avec un châssis plus large. Restant dans le même design sobre et élégant, elle hérite maintenant du bras de lecture 9 pouces plus haut de gamme et d’un moteur 12V de type PWM offrant un meilleur couple et une réduction des vibrations.

---------
CE TEST A ÉTÉ PUBLIÉ DANS NOTRE
GUIDE 2016 DE LA HIFI POUR TOUS 2016
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

Si vous avez déjà parcouru notre guide de "La vraie HiFi pour tous" de 2016, vous avez très certainement lu le test d’un ampli intégré d’une marque italienne Gold Note, le S1 qui s’illustrait par une musicalité pleine de charme et un montage Single Ended assez original. Vous avez également pu lire le petit historique de cette marque, ajoutons juste pour vous éclaircir sur les talents en matière de mécanique que la toute première réalisation de Bluenote (aujourd’hui Gold Note) fut un système de réduction par résonateur des effets  microphoniques des tubes, les Midas Ebony, un accessoire qui existe d’ailleurs toujours dans le catalogue de la marque. La première platine vinyle fut lancée en 1997 sous le nom de Vox Deck 12 avec un bras unipivot, puis vinrent deux cellules à bobines mobiles : les Boboli et Baldinotti. C’est en 2002 que la superbe platine Bellagio vit le jour avec le tout premier bras de lecture de 9 pouces, B-5, cette platine est aujourd’hui déclinée en trois modèles représentant tout le savoir-faire de cette marque en matière de lecture analogique. À noter également que Gold Note intègre un département disques vinyles avec des productions entièrement rematricées dans ses laboratoires.

Une platine vinyle bien pensée

La Valore Plus 425 est disponible en plusieurs finitions ; soit laquée noire comme présentée aujourd’hui, soit laquée blanche, soit totalement transparente avec un châssis en acrylique translucide, une dernière option qui coûtera 200 € de plus. Le châssis est constitué d’un seul panneau en fibres de bois de haute densité (MDF) qui fait 30 mm d’épaisseur pour une largeur de 425 mm et une profondeur de 120 mm. Quatre découpes de forme arrondies encerclent presque le palier de la platine. Elles n’ont pas été faites pour un quelconque effet esthétique, mais pour arrêter les nœuds de vibrations se formant au plus près du système de roulement. Nous en retrouvons d’ailleurs entourant le logement du moteur. Ce panneau en MDF, d’une excellente rigidité, repose sur trois pieds vissés qui sont eux faits en acrylique mat, une matière qui est d'ailleurs reprise pour la fabrication du plateau tourne-disque : le choix des trois pieds au lieu de quatre s’explique par une meilleure stabilité de l’ensemble. Le plateau accuse en épaisseur de 20 mm comme sur la Valore 400, il est parcouru sur toute sa périphérie par une courroie en caoutchouc rectifiée en polyvinyle. Elle termine sa course en prenant place dans la gorge en aluminium, pièce extérieure du moteur d'entraînement.

 

Nous en arrivons justement à une des parties techniques les plus innovantes de cette platine puisque Gold Note a doté cette Valore Plus 425 d’un système électronique assez unique pour le système d’entrainement. Le moteur 12V synchrone a été développé en interne et utilise ce que Gold Note appelle un principe PWM pour Pulse Width Modulator. En fait, le courant alternatif est transformé en continu, puis retransformé dans sa première version, en tension donc, mais parfaitement calée cette fois à la bonne fréquence. Les avantages de ce montage additionnent une réduction drastique du comportement vibratoire du moteur et un bien meilleur couple. Pour cela, la platine possède, tout d’abord, un petit boitier relié au secteur qui se branche sur un second, rempli lui des composants nécessaires, ce dernier se connectant à une prise située dans le logement du moteur pour lui fournir la tension la plus stabilisée possible. C’est d’ailleurs ce boitier intermédiaire qui propose le changement de vitesse 33 1/3 et 45 tr/min de façon électronique. Nul n'est besoin de changer la courroie de place.

Le bras de 9 pouces en alliage d’aluminium

Au centre du plateau est inséré un axe de 8 cm de longueur usiné par CNC en acier inoxydable. Il prend place dans un palier fait dans la même matière, mais gainé en Teflon et s’appuie sur une bille en graphite en fond de gorge. Le bras de lecture est un dérivé du fameux B5.1 qui équipe les modèles de platines encore plus performants de la marque. C’est un 9 pouces entièrement composé d’un alliage d’aluminium spécifique dont les mouvements sont opérés avec un système à quatre roulements à billes qui sont fabriqués à partir de graphite et de Teflon : deux sur le plan vertical et deux sur le plan horizontal. Ces pièces sont fabriquées par la firme allemande GRW, une grande spécialiste de la mécanique haute précision. À l’avant du tube, la coquille est faite d’une seule pièce et la bonne verticalité de la cellule peut se régler à l’aide d’une vis à tête BTR. Le contrepoids à l’arrière est de forme excentrée pour obtenir un centre de gravité le plus bas possible. Deux poids additionnels permettent à ce bras d’accepter des cellules jusqu’à 15g sans pour autant l’alourdir inutilement, ce qui en change l’inertie. Le réglage de la hauteur du bras ou VTA s’effectue par deux vis BTR placées dans l’embase de celui-ci. Pour finir, précisons que le câblage interne est en fil en cuivre désoxygéné d’une pureté atteignant les 99,9999%, il finit sous la forme d’une prise DIN 4 broches et un câble assez long avec prises RCA de qualité.

Écoute

Cette platine nous ayant été prêtée sans cellule, nous avons tout d’abord jeté notre dévolu sur une Ortophon 2M Bronze. Il ne nous a fallu pas longtemps pour comprendre que, d’une part, la transparence et la vivacité formaient le principal caractère de cette platine et, d'autre part, le son était d’une consistance sonore indéniable, un ensemble de deux qualités qui placent cette Valore Plus 425 dans le peloton de tête des platines dans cette gamme de prix. Le son est d’une rare fluidité, filant comme le vent, avec un bas du spectre totalement dégraissé et un aigu qui brille de mille informations gravées dans nos chers vinyles. La voix par exemple d’Amy Winehouse dans son album Frank (Island) est carrément envoutante de réalisme. Elle vous enveloppe dans un flot d’émotion même si des petites sifflantes remontent un peu trop à notre goût. C’est peut-être le prix à payer pour cette transparence ? En revanche, certains instruments situés en arrière-plan comme une percussion pendant le second morceau Flying acquièrent une nouvelle présence.

Les micro-détails sont beaucoup plus perceptibles qu’avec d’autres platines comme si le disque était passé à la loupe. Le son de la grosse caisse du batteur sonne juste. Nous entendons bien le son un peu mat de la peau de la batterie du disque et le bas du spectre n’est absolument pas gonflé, bien au contraire, il est sec et ferme quitte à en devenir un peu maigre. Nous avons donc décidé de mettre une cellule encore plus bien haut de gamme comme une Ortophon Cadenza Bronze où une Charisma MC-1. Devant ce choix, nous avons testé cette Valore Plus 425 avec les deux et les petits défauts que nous avions constatés ont disparu. Nous avons obtenu deux sonorités bien différentes à l’image de la musicalité qu’apportent ces deux cellules. Le grave a énormément gagné en ampleur et en niveau, tout comme l’image stéréophonique qui de son côté a pris de l’ampleur sans perdre en précision.

 Amy Winehouse

Repassant les Valses de Strauss tirées du Rosenkavalier, un disque Pathé Marconi que dirige Rudolf Kempe, la Valore Plus 425 s’est senti particulièrement à l’aise avec la restitution du rang des violons mêlant richesse des timbres et fouillé dans le haut du spectre. C’est nuancé, précis, mais sans manquer de chair. Nous sentons que la Gold Note Valore Plus 425 va fouiner aux deux extrémités du spectre sonore avec le talent d’un vrai détective. Elle offre une palette de couleurs aux instruments qui rend justice à leur tessiture. Un bois aura tout l’aspect charnu de son répertoire, tandis qu’un cuivre brillera sans pour autant crisper nos oreilles. Manifestement, cette platine n’a pas de limite quant à la cellule qu’on lui adjoint. Elle suivra sans problème et rendra justice à tous les efforts que l’utilisateur fera pour en tirer le meilleur. Un best dans sa catégorie de prix même si, au niveau de la fabrication, il faudra aimer le côté un peu artisanal de la chose, et ce malgré de réelles innovations comme le moteur par exemple et son système d’alimentation particulier. Et pour ceux qui ont déjà eu une voiture italienne dans les mains, ils comprendront très bien ce que cela signifie.

Kempe

Le site de la marque : www.goldnote.it

Spécifications

  • Pleurage et scintillement : 0,02 %
  • Rapport signal sur bruit : -79 dB
  • Vitesse : 33-1/3 et 45 tr/min à ±0,1 %
  • Changement de vitesse : électronique, réglage fin
  • Transmission : courroie rectifiée, polyvinyle noir
  • Moteur : 12 V synchrone
  • Alimentation extérieure, régulation PWM
  • Plateau tourne-disque : acrylique 20 mm d’épaisseur
  • Bras de lecture : B5.1, 230 mm, aluminium
  • Compatibilité : cellules jusqu’à 15g
  • Câble par prise DIN
  • Dimensions : 425 mm x 120 mm x 360 mm (LxHxP)
  • Poids : 10 kg
  • Prix : 1 300 € (laquée noire) et 1 500 € (version altuglas)

Notre avis

  • Qaulité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
  • Fonctions et équipements : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise(3,5/5)
  • Performances sonores pures : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Gold Note

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework