PUBLICITÉ

6 disquaires de Mars(eille) attaquent, le dernier est une bonne surprise

MArseille

A l’approche du Disquaire Day et des Sound Days, le démon du vinyle nous titillait méchamment. Alors on s’est dit que notre étagère Expedit pourrait supporter quelques vinyles de plus.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Chez ON-Mag, on avait déjà exploré les disquaires de Londres et Paris (partie 1 et Partie 2). Cette fois, un week-end prolongé à Marseille a été l’occasion d’explorer de nouvelles contrées musicales. Une petite escapade au pays des Calanques et de la Bonne Mère était idéale pour voir ce qui se tramait chez les disquaires de la cité Phocéenne.

Armés de lunettes de soleil et d’un sachet de Navettes pour tenir le choc, direction le Cours Julien (« Cours Ju » pour les intimes), dans le 6e arrondissement de Marseille. Quartier très animé (enfin surtout de 18h jusqu’au bout de la nuit), on circule entre les mobylettes, les brocantes arty, les bars branchés et/ou altermondialistes et les restos bio. En gros, s’il fallait faire un raccourci de parigot, on pourrait comparer le Cours Julien au 11ème arrondissement parisien.

Un conseil, évitez de chercher un magasin ouvert entre 12h et 14h30 – c’est la pause-déjeuner, enfin ! Prenez le temps d’aller manger plus loin, à la Friche Belle de Mai et buvez une Bière de la Plaine, vous y serez très bien.

Il est 14h30 ? On peut commencer…

Tripsichord Music

Tripsichord

Sorte de bric-à-brac rempli à ras bord de vinyles, DVD, CD, livres et jeux mais uniquement d’occasion. Avec ses allures de vide-grenier, il vaut mieux savoir ce que vous cherchez avant de venir ici, beaucoup de rock et pop. Si vous voulez retrouver le disque que vous aviez offert à celle qui était supposée être l’amour de votre vie en 4e, il est probable qu’il soit caché ici. Le patron peut paraître un peu bourru au premier abord mais met tout de suite à l’aise : ici le tutoiement est de rigueur. Prix variables. Bonne surprise : des magazines des années 80 parfaitement conservés dans un étui plastique, souvent avec la signature enfantine du précédent propriétaire. Par exemple, un magazine « Graffiti » ayant appartenu à une certaine « Corinne »… Bon sang mais c’était pas elle, votre amour de jeunesse justement ?!

Tripsichord Music - 20, rue des trois Mages 13006 Marseille - tel : 04 91 47 05 14

LA SUITE APRÈS LA PUB

Tangerine

Disquaire Marseille Tangerine 1

Disquaire Marseille Tangerine 2

Voisin de Tripsichord, mais on change de décor. Chez Tangerine, on est loin du vide-grenier, on est chez un vrai disquaire. Bonne ambiance, et beaucoup de monde pour cette petite boutique. De nombreux vinyles d’occasion très bien conservés et aussi pas mal de nouveautés, on y trouve principalement du rock des années 70-80-90, mais aussi de la pop et quelques t-shirts. Les amateurs de Picture Discs seront ici heureux. On y a vu exposées de très belles rééditions du Velvet Underground ou de Iggy Pop (du Rock, on vous avait dit…). On regrette juste quelques envolées de prix, sur des disques de Madonna notamment (certains étaient à 40 €…)

Tangerine - 20, rue des trois Mages 13006 Marseille – Tel : 04 91 37 88 53

Galette Records

L’espace s’agrandit un peu et on arrive enfin à sortir (un peu) des sentiers du Rock. Galette Records propose, dans un décor DIY à base de boombox en carton, quelques galettes rock mais surtout du Hip-hop, de la Trip-hop, du Funk, de la Soul, de la World music et une section House Music... Enfin ! La trouvaille : du Chinese Man (après tout, on n’est pas loin d’Aix-en-Provence…). On y a repéré aussi quelques t-shirts pour hipsters et pour enfants de hipsters... Ecoute de vinyles à la demande. Le magasin a aussi la bonne idée de proposer des carte-cadeaux de différents montants. Et, avec leur design « black 70s », elles sont sacrément belles.

Galette Records – 31 rue des trois rois 13006 Marseille – Tel : 09 77 76 05 07

LA SUITE APRÈS LA PUB

Extend & Play

Chez Extend & Play, la promesse est alléchante : « Musiques électroniques et autres délicatesses auditives ». Ce magasin, qui paraît minuscule de l’extérieur, renferme un véritable trésor. D’abord la déco est ici très soignée, ce petit espace s’ouvre d’un coup avec l’aide d’un jeu de miroir et d’une mezzanine au design épuré. Sur les étagères en bois brut on trouve des disques mais aussi quelques appareils électroniques : des synthétiseurs et des tables de mixage. En musique, on est sur de la Techno, de l’Ambiant, du Drum n’Bass, Trip-Hop, Hip-Hop… Notre préférée : la Warehouse techno, avec une sélection Berghain Techno (célèbre club Berlinois ultra select). Musique en écoute à la demande. L’ambiance nous rappelle BM Music Soho de Londres, avec les clients qui secouent la tête frénétiquement !

Extend & Play– 2 Place Notre-Dame-du-Mont 13006 Marseille - Tel : 09 83 56 20 08
www.extendandplay-records.com (e-shop)

Lollipop Music Store

Ah ! Il fallait bien que l’on ait un chouchou. Lollipop Music Store n’est pas seulement le plus grand disquaire du quartier, c’est aussi un label (Lollipop Records) et un lieu d’accueil de showcase, sans oublier la « buvette » rock n’ roll !

LA SUITE APRÈS LA PUB

Du Rock, du punk, du rock Garage, des livres de pop culture extrême et d’auteurs barrés, du vieux, du neuf, des t-shirts, des CD, des DVD… you name it ! Des prix « normaux » (12 € le 33t d’occasion de Devo / 34 € le double album des DIIV), des vendeurs connaisseurs. Et puisque c’est comme ça, on repart avec deux crus punk du label Lollipop Records: un vinyle des Briefs, groupe de Seattle, et un autre des Neurotic Swingers (les Ramones Marseillais) dont l’un des membres du groupe est le fondateur du label Lollipop et… celui qui nous a gentiment reçus. On se croirait tant chez Rough Trade à Londres que l’on pourrait y passer la journée à boire, à lire, à discuter et… à écouter des tonnes de disques. D’ailleurs, en écrivant ce texte, j’écoute les Neurotic et tape au rythme de « I Killed Kennedy ». Très vite, donc.

Lollipop Music Store - 2 Blvd Théodore Thurner 13006 Marseille
Ouvert lundi de 14h à 19 h
Mardi - Mercredi de 11h à 19h
Jeudi - Vendredi - Samedi de 11h à 20h 

http://www.lollipopmusicstore.fr/ (e-shop et infos sur les showcase)

Au Marché du Cour Julien : Maurice Viala

Au détour d’une rue, nous n’avons pas pu ignorer ce brocanteur…

Tous les 3e week-ends du mois, Maurice Viala propose des vinyles d’occasion à vendre (il en achète aussi) sur le Cours Julien. Le reste du temps, il est sur la Canebière. Certes, ce n’est pas un disquaire, mais on y a fait quelques trouvailles magiques : un 33t des Go-Gos qui nous rappelle que les look des années 80 n’avait pas que du bon…

Et une foultitude de 45t de Madonna. Je crois qu’en dehors de ma collection personnelle, je n’en n’avais jamais vus autant.

Il est évidemment conseillé de vérifier l’état des disques avant de les acheter.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Marché Cours Julien – 13006 Marseille

Teppaz

Et, juste à côté de Maurice, on n’a pas résisté à faire un tour pour regarder l’étal d’un vendeur de Teppaz, ces petites valisettes qui renfermaient un électrophone. Des Oscar Senior, des Oscar Major, des Balad etc… Toute une gamme pour les amoureux du vintage.

Pour en avoir fait l’expérience, je vous conseille de tester d’abord le produit pour ne pas vous retrouver avec un Teppaz qui ralentit le rythme de vos disques.

Un Teppaz, c’est bien joli sur Instagram mais ce n’est pas forcément un cadeau que vous faites à vos oreilles.

Disquaire Marseille Teppaz

Disquaire Marseille teppaz2


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus