PUBLICITÉ

Klipsch T5II ANC : des écouteurs zéro fil très haut de gamme qui combinent luxe et technologies

Klipsch T5 II ANC 6

Vaguement dévoilés lors du CES 2020, les Klipsch T5II ANC constituent l'évolution directe des écouteurs déjà premium T5II. Au programme, tout le savoir-faire Klipsch en matière de son et de luxe, mais également l'arrivée de technologies avancées. Des écouteurs true wireless définitivement haut de gamme, auxquels vient s'ajouter une édition spéciale, en partenariat avec McLaren.

>>> COMPARER LES PRIX EN LIGNE pour les Klipsch T5II ANC

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

Un raffinement trempé dans l'acier

Marque de fabrique des écouteurs Klipsch depuis la première version des T5, la boîte de charge constitue l'une des forces des écouteurs T5II ANC. Ici, oubliez les enveloppes de plastique que l'on peut retrouver chez la concurrence, le constructeur livre un luxueux boîtier tout en acier, avec trois finitions possibles (finitions qui se retrouvent sur les écouteurs) : noir, gris et cuivre. De quoi avoir la sensation d'un vrai bel objet et pas seulement d'un produit, même haut de gamme. Ce luxe a évidemment une contrepartie : le poids, qui atteint 76,9 g pour la boîte seule, quand la plupart des concurrents n'excèdent pas 40 voire 50 g.

Klipsch apporte tout de même une amélioration notable par rapport aux précédents T5II, dans la mesure où la base du boîtier n'est pas totalement en acier, ce qui permet d'y glisser un système de recharge par induction (sans fil), chose impossible avec un modèle tout en métal.

Klipsch T5 II ANC 1

Les T5II ANC reprennent directement la forme déjà très originale et non moins premium des T5II. Les écouteurs, très reconnaissables, mêlent une structure en plastique assez dense avec quelques éléments de placage en acier. Klipsch va surtout à contre-courant de la mode actuelle, puisque ses écouteurs ne sont pas semi-intra mais véritablement intra-auriculaires (canule pénétrant vraiment le conduit auditif), avec canule inclinée. Cela assure, sur le papier, une isolation des plus brillantes en mode passif (embouts seuls), mais coupe les T5II ANC d'une partie du public, réfractaire à ce port plus intrusif que la moyenne. Au moins, le constructeur livre-t-il six tailles d'embouts en silicone, ce qui permet à ses écouteurs de s'adapter à tous les types d'oreilles.

Le seul point "classique" sur la forme est finalement la certification des écouteurs, limitée à l'IPX4 (protection contre les projections d'eau, mais pas plus), ce qui est la norme en la matière. Les Klipsch T5II ANC n'étant clairement pas des écouteurs sportifs, cela n'est pas bien important.

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

Luxe technologique

Les T5II ANC ne sont pas une simple évolution des T5II, mais une sorte de consécration technologique. Pour cela, la marque s'est bien sûr appuyée sur sa connaissance de l'audio et des écouteurs intra-auriculaires, mais a également noué un partenariat avec Dirac, ainsi qu'avec Bragi.

Ce dernier, pionnier des True Wireless (premiers modèles en 2015), est surtout un spécialiste de l'intégration des appareils audio sans fil (true wireless en premier lieu), avec le développement d'applications dédiées ou de solutions ergonomiques avancées qu'il est possible d'intégrer dans des appareils. À ce titre, ce partenariat Bragi/Klipsch se traduit par la possibilité de configurer des fonctions avec de simples mouvements de tête comme un passage de pistes par exemple - mouvements de tête reconnus par les écouteurs et leur OS interne développé par Bragi. Ce type de fonctionnalités sera à creuser et possédera une notion d'apprentissage au sein de l'application Klipsch Connect.

Klipsch T5 II ANC 8

Ce n'est pas tout donc, puisque Dirac a également eu son mot à dire, dans la correction sonore cette fois-ci, avec la technologie Dirac HD Sound. Habitué à la correction de pièce via l'analyse sonore de l'environnement direct, Dirac se sert ici d'un des microphones internes pour corriger en temps réel la réponse en fréquence et la réponse impulsionnelle (directement liée) des Klipsch T5II ANC. Une sorte de monitoring sonore permanent, comme ce que peuvent faire les AirPods Pro d'Apple de leur côté.

Cette partie sonore repose surtout sur un transducteur dynamique développé par Klipsch, un modèle de 5,8 mm particulièrement travaillé, sans doute directement dérivé de celui équipant les Klipsch T5II (en plus évolué). Le constructeur met l'accent une fois de plus sur la sonorité très technique mais surtout très neutre des écouteurs, point qui était très réussi sur les T5 et T5II, et que nous espérons retrouver avec les T5II ANC.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Klipsch T5 II ANC 7

Des écouteurs true wireless ne seraient pas technologiques s'ils n'intégraient pas une solution de réduction de bruit active ; ce sera chose faite sur cette nouvelle référence. Klipsch s'appuie sur une architecture typique des modèles modernes, à savoir une approche hybride : un microphone à l'extérieur pour capter l'environnement, un microphone à l'intérieur pour vérifier l'efficacité du procédé et crééer une rétroaction. Ici, Klipsch peut également compter sur la bonne isolation passive (supposée) générée par la topologie intra-auriculaire des écouteurs.

Enfin, les Klipsch T5II ANC sont un peu plus (voire un peu trop) classiques en matière de connectivité et d'autonomie, puisqu'ils s'appuient sur une puce Bluetooth 5 avec seulement le support des codecs SBC et AAC. L'AptX n'est donc pas de la partie. Surtout, l'autonomie est simplement moyenne pour un modèle de 2021, annoncée à 5 h avec réduction de bruit et 7 h sans. Le boîtier permet quant à lui de grimper respectivement à 15 h et 21 h, soit deux recharges supplémentaires environ.

Ambitieux, technologiques, luxueux, les Klipsch T5II ANC cumulent les superlatifs, mais sont également très onéreux. En effet, ces écouteurs, qui seront disponibles en septembre, sont annoncés à 350 euros.

 

Plus tard, j'aurai une paire de McLaren

Plus exclusive encore, une édition McLaren des T5II ANC sortira en parallèle. Ici, le fond reste totalement le même, avec les mêmes fonctions et les mêmes technologies embarquées.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Klipsch T5 II ANC 3

Mais ce nouveau partenariat (qui est loin d'être le premier entre les deux marques) apporte, en plus du code couleur de l'écurie automobile, un boîtier de charge encore plus luxueux, construit en fibre de carbone et cerclé de gomme façon pneu. Ce n'est pas tout, puisqu'une base de recharge dédiée est également livrée avec cette édition.

Klipsch T5 II ANC 4

Encore plus luxueux, les T5II ANC McLaren Edition seront eux aussi disponibles en septembre, au prix de 440 euros. Un tarif qui les place même au-dessus des PI7 de Bowers & Wilkins.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Klipsch

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus