Test Apple AirPods Pro : le roi des écouteurs True Wireless passe la seconde dans un silence plus équilibré

Airpods Pro ONmag 7

Apple n'a certes pas inventé les écouteurs True Wireless mais les a popularisés auprès du grand public. La firme de Cupertino a ainsi écrasé la concurrence en 2019, accaparant pas moins de 71% des revenus sur ce segment de marché en pleine explosion. Les nouveaux AirPods Pro gagnant un système de réduction de bruit vont certainement faire perdurer ces bons résultats, puisque ces écouteurs intra-auriculaires ambitieux sortis en novembre se sont immédiatement transformés en succès planétaire. Mais tout cela est-il bien justifié ?

Aple AirPods Pro

Type : écouteurs Bluetooth True Wireless intra-auriculaires à réduction de bruit active
L'avis de ON-Mag :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange  (4,5/5)
Prix : 280 euros 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

 

Une simplicité toute atypique

Il n'y a aucune surprise dans le packaging tout en sobriété des nouveaux Apple AirPods Pro. Il ne dévoile que la boîte de recharge, légèrement plus large mais moins allongée que celle des AirPods classiques de seconde et première génération, le câble Lightning, un jeu de trois embouts en silicone et enfin les fameux écouteurs.

Airpods Pro ONmag 4

Ces derniers ont relativement surpris lors de leur annonce et il y a de quoi : leur structure n'est pas intra mais semi-intra. En effet, on ne retrouve aucune canule (tube rentrant dans l'oreille), simplement des embouts avec une petite structure interne en plastique. Les embouts sont livrés en trois tailles, tous clipsables sur les écouteurs.

Airpods Pro ONmag 12

Les AirPods Pro proposent un design un peu plus volumineux mais également plus discret que celui des premiers AirPods. En effet, les produits ne dépassent pas plus de l'oreille, et la tige se fait plus courte. Le confort est quant à lui exemplaire si on le compare à celui offert par d'autres écouteurs intra-auriculaires. La topologie semi-intra ainsi que la présence d'un large évent à l'arrière permettent de n'avoir ni de sensation intrusive (l'embout reste à l'entrée du conduit auditif) ni de surpression sur le tympan. À ce titre, Apple a parfaitement compris comment créer un modèle au confort quasi-universel. Seul gros changement ergonomique par rapport aux autres AirPods : le passage des commandes par tapotement sur les écouteurs à un système de clic haptique sur la dernière section des tiges.

Fonctions propriétaires, ergonomie presque universelle

Les AirPods Pro étant de purs produits de la technologie Apple, il reste fortement conseillé de les utiliser avec iOS, même s’ils ne posent aucun problème de stabilité avec Android. En plus de l'appairage rapide Apple, nous retrouvons sur iOS un peu plus d'options et de légers accès aux réglages. Il est ainsi facile de changer le mode d'écoute à la volée, de définir la fonction d'un appui long sur la tige droite ou gauche (changement de mode d'écoute ou appel à Siri), mais également de procéder à un calibrage. Ce calibrage très basique permet de définir la taille d'embout la mieux adaptée. En effet, un embout mal calé n’apportera ni l'isolation phonique ni la sonorité optimales.

Airpods Pro ONmag 6

L'ergonomie générale des AirPods Pro est très correcte, mais encore incomplète. Ainsi le système de clic haptique permet-il de sélectionner le mode d'écoute (réduction de bruit activée, désactivée, ou retour des bruits ambiants), de naviguer dans la musique via un, deux ou trois clics, ou encore d'appeler l'assistant vocal, mais il reste impossible de régler le volume par exemple. Les modèles de Sony ou encore de Jabra vont bien plus loin grâce à leurs applications. Si ces deux marques préfèrent laisser le choix à l'utilisateur de personnaliser ses réglages ou encore la sonorité (égaliseurs), Apple en revanche décide de tout.

L'autonomie annoncée des AirPods Pro est de 4h30 avec ANC, et 5 h sans, ce qui est inférieur à celle des Sony WF-1000XM3 (6 h avec ANC) ou Libratone Track Air +. Pendant nos essais, nous avons atteint 5 h avec ANC sans trop pousser, et environ 5 h 20 sans ANC. En outre, la marque a conservé la très pratique recharge par induction, ce qui nous semble un minimum vu le prix de ces écouteurs.

Réduction de bruit active au sommet, sonorité à l'équilibre

Les performances en matière de réduction de bruit passive sont directement liées à l'architecture semi-ouverte de ces écouteurs. Cette architecture, en plus de l'évent à l'arrière, fait que les AirPods Pro ne sont pas fabuleux sur ce point, n'atténuant pas aussi bien les haut-médiums et les aigus que de vrais écouteurs intra-auriculaires.

En ce qui concerne la réduction de bruit active, notre jugement est bien différent, car Apple fait tout simplement ce qu'il y a de mieux en la matière, se permettant même d'être plus efficace que Sony  avec ses WF-1000Xm3 en-dessous de 100 Hz. C'est simple, les très larges transducteurs dynamiques (environ 10 à 12 mm de diamètre) des AirPods Pro ainsi que leurs évents apportent à ces écouteurs une facilité diabolique dans les basses fréquences, une caractéristique qu'ils exploitent pleinement. Les bruits extérieurs de basse fréquence (50-60 Hz) sont presque totalement annihilés avec les AirPods Pro, quand les Sony WF-1000Xm3 ne parviennent qu'à légèrement les atténuer.

Airpods Pro ONmag 8

La fonction Heartrough (ou retour sonore) est aussi particulièrement bien gérée par les Apple AirPods Pro, permettant de rendre les sons ambiants de manière assez naturelle. Seul bémol, la représentation 3D de l'espace n'est pas aussi évidente qu'en l'absence d'écouteur.
La qualité des microphones pour les appels téléphoniques est correcte, assez proche de celle des AirPods classiques malgré la tige plus courte. En revanche, le fonctionnement en milieu bruyant reste très perfectible. La captation de la voix  est parfois à la limite de l'inaudible pour votre interlocuteur.

Attendu sur le terrain sonore, Apple prend encore une fois la concurrence à contre-pied. Alors que la mode est à la signature en V (physiologique), le constructeur choisit un certain équilibre sonore. En effet, les AirPods Pro restent étonnamment linéaires et assez détaillés dans les basses, ces dernières étant légèrement montantes et extrêmement amples. Nous aurions pu demander un peu plus de percussion et d'énergie, mais aucune lenteur ne vient perturber l'écoute.

Les médiums font la qualité première des AirPods Pro. Les timbres sont justes, légèrement chauds et très détaillés. Le rendu sur les voix est ainsi exemplaire, et nous ne retrouvons ni agressivité ni voile dans l'écoute. Les AirPods Pro ne sonnent jamais désagréablement.

Airpods Pro ONmag 16

Les aigus sont un peu moins brillants. Si leur qualité est plus que correcte, il manque ce soupçon de maîtrise et de transparence supplémentaire entrevu avec les Sony WF-1000Xm3. Les AirPods Pro ne sonnent pas extrêmement large mais affichent une scène sonore plutôt profonde. La séparation des instruments, l'étagement des plans, tout est très bien en place. Les AirPods Pro sont ainsi très polyvalents, adaptés à pratiquement tous les styles musicaux tout en restant assez sages. Ce sont des écouteurs un peu plus chers que les concurrents, mais presque irréprochables.

Les AirPods Pro sur le banc de mesure

 airpods pro freq
Ci-dessus, la réponse en fréquence non compensée des AirPods Pro. On peut remarquer la belle régularité dans les basses et médiums. Un pic assez marqué dans les haut-médiums/aigus entre 2-3kHz et un rendu vers les 8-10 kHz assez équilibré.

Airpods pro ANC
Ci-dessus, la mesure de la réduction de bruit. En rouge, la mesure de base (sans écouteur), en orange avec écouteur en mode passif (éteints), en vert avec réduction de bruit active.

>>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : TOUS NOS TESTS DE CASQUES  ET ECOUTEURS SANS-FIL

Spécifications

  • Type : écouteurs zéro fil semi intra-auriculaires à réduction de bruit active
  • Puce Apple H1 Bluetooth 5 compatible avec les codecs SBC et AAC
  • Autonomie annoncée en simple charge : 4 h 30 avec ANC, 5 h sans ANC ni mode Hearthrough
  • Autonomie avec la boîte de recharge : 24 h max.
  • Recharge par induction
  • Mode charge rapide : 1 h de musique pour 5 min de charge
  • Poids : 5,4 g par écouteur
  • Poids total : 45,6 g
  • Prix : 280 €

Notre Avis

  • Construction :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Ergonomie :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Confort ::etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Isolation phonique :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Performance :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Musicalité :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Intérêt :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Apple

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework