Eltax Monitor PWR 1959 : enceinte Hifi rétro façon JBL L100 Classic, pour un retour vers le futur à moins de 1000 €

 Eltax Monitor PWR 1959 01

Le design des grosses enceintes type monitoring des années 70 vivrait-il un nouvel âge d'or ? Loin d'être ringards, car possédant plusieurs gros avantages (dont la possibilité de caler un boomer de belle taille), ces modèles semblent plus que jamais à la mode, portés par les magnifiques L100 Classic de JBL. Eltax, propriété d'AV Industry (Elipson, Tangent), propose à son tour les Monitor PWR 1959. Sans doute moins ambitieuses que les JBL, ou même que les récentes XLS15 de la société sœur Elipson, ces enceintes Eltax bénéficient surtout d'un tarif beaucoup plus attractif.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une certaine ressemblance

Il est toujours difficile de dire qui a copié qui à la base, mais le design de la Monitor PWR 1959 se place totalement dans la continuité des autres modèles de ce type, parfois appelés "Monitoring Colonne".

Cette enceinte adopte une forme parallélépipédique caractéristique, assez trapue, avec un coffrage en MDF renforcé et un placage en bois (ou vinyle) d'assez bel effet. Ce modèle bénéficie en outre de renforts internes, ainsi que d'un cloisonnement rigide pour le HP dédié aux médiums. Il faudra clairement de la place dans le salon, puisque chacune de ces enceintes mesure 518 x 900 x 385 mm pour pas moins de 34 kg, ce qui fait de la Monitor PWR 1959 un petit colosse du genre.

Eltax Monitor PWR 1959 04

Toutefois, là où JBL et Elipson s'appuient sur une base inclinée en métal, celle de l'Eltax demeure tout à fait droite, un peu plus conventionnelle.

Pas de raffinement spécial, comme une entrée type bi-câblage. Tout ici est efficace, sans fioriture, même si l'aspect rétro reste déjà une marque de sophistication. 

3 voies, évent frontal, double tweeter et bonne grosse cellulose

Pour qui a l'habitude des enceintes monitoring de ce type, il n'y a pratiquement aucune surprise, mais tout de même quelques bons points. Pour commencer, nous avons affaire à une architecture trois voies, ce qui n'est pas forcément ultra courant pour un modèle "colonne" de cette gamme de prix.

Pièce de résistance, le boomer est une unité de 38 cm de diamètre avec membrane en cellulose - une surface assez colossale, qui permet selon la marque de descendre jusqu'à 30 Hz. La charge est en bass-reflex, avec double évent frontal, une orientation très classique pour une enceinte façon monitoring, qui donne la possibilité de la placer contre un mur.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Eltax Monitor PWR 1959 02

Les médiums passent par un deuxième haut-parleur avec membrane en cellulose, forcément plus menu, mais qui mesure tout de même 160 mm de diamètre.

Quant aux aigus, ils sont assurés par un intéressant duo de tweeters pavillonnaires (à compression, avec ogive centrale) à dôme de 25 mm.

La réponse en fréquence annoncée est de 30 Hz – 22 kHz, pour une impédance de 5 – 8 Ohms (suivant les fréquences) et une sensibilité de 96 dB. Notons qu'il n'existe pas ici de petits réglages pour les médiums et les aigus, comme le proposent les JBL L100 Classic ou les Elipson XLS15.

La puissance recommandée, de 30 à 250 W, va tout de même nécessiter un amplificateur assez costaud (en dessous de 50 W, cela sonnera sans doute un peu mou).

Sur le papier, l'Eltax Monitor PWR 1959 est donc une enceinte vintage particulièrement intéressante, d'autant plus qu'elle n'est vendue "que" 1 000 euros la paire.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Eltax

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework