iFi Audio Zen Can : amplificateur casque au design tranquille et à la puissance audiophile déchaînée

Ifi Audio Zen Can ONmag02

Troisième modèle de la belle gamme Zen d'iFi Audio, le Zen Can ne déroge pas d'un iota à la philosophie atypique de ses grands frères : il s'agit d'un produit à la belle allure de petit galet, complet mais tout en simplicité, et surtout plus abordable que les autres électroniques d'iFi audio. Très proche du Zen Dac, un convertisseur et ampli casque sans entrée analogique, le Zen Can fait exactement le contraire, à savoir qu'il remplit la fonction d'ampli casque, en intégrant des entrées analogiques, mais sans interface numérique-analogique. Le constructeur propose donc ici un autre produit et non un complément.

>>> VOIR LES PRIX EN LIGNE pour l'iFI Audio Zen Can

 

Guerre aux angles ! Vive l'aluminium brossé !

Esthétiquement, il est difficile - très difficile - de faire la différence entre le Zen Dac et le Zen Can. Ce dernier adopte la même enveloppe externe en aluminium brossé, de forme arrondie, ainsi que les mêmes sorties jack et globalement la disposition des boutons demeure identique. Le circuit imprimé vient se glisser dans un rail intégré au châssis en aluminium, puis recouvert des façades.

C'est avec la connectique que débutent les différences. Ici, pas d'interface numérique, pas d'USB, d'entrée coaxiale ou de connecteur optique donc. En revanche, iFi audio se concentre maintenant sur les entrées et sorties analogiques.

Ifi Audio Zen Can ONmag

Ainsi retrouvons-nous une entrée Ligne en double RCA (asymétrique), une entrée Ligne en jack 3,5 mm (asymétrique), une entrée Ligne symétrique en jack 4,4 mm (symétrique). En sortie préamplifiée, le Zen Can arbore une unique connectique en jack 4,4mm, symétrique donc, destinée à le raccorder à un amplificateur de puissance.

À l'avant, la marque conserve les deux prises casques du précédent modèle, à savoir un jack 6,35 mm (asymétrique) et un jack 4,4 mm (symétrique).

Ifi Audio Zen Can ONmag03

Contrairement au Zen Dac, dont l'alimentation pouvait passer par sa prise USB-B (excepté en branchement préamplifié), le Zen Can demande un adaptateur externe, livré avec le produit.

 

Casques énergivores ? Laissez rire !

Loin d'être une redite de la fonction amplificateur casque du Zen Dac, le Zen Can s'affirme comme un modèle particulièrement impressionnant sur le papier, plus travaillé.

Son circuit est entièrement symétrique et dual-mono, ce qui lui permet d'aller puiser dans une tension importante d'un côté (symétrique), et de réduire les perturbations potentielles en séparant les canaux.

Armé de nombreux composants discrets, le Zen Can voit son étage de puissance s'articuler autour d'un ensemble de quatre ampli op OV4627 customisés, de type FET, montés dans une topologie dite en "folded Cascode" (Cascode plié), le tout complété par un circuit de rétroaction à basse impédance.

Ifi Audio Zen Can ONmag01

En étage d'entrée, un autre amplificateur opérationnel customisé, avec adaptation automatique de niveau, est directement raccordé sur un potentiomètre de la marque TOCOS. Un pont est même fait entre la gamme Zen et le modèle très haut de gamme Pro iCan (testé sur ON-Mag), le Zen Can lui empruntant son buffer classe A en étage de sortie, ainsi que le circuit de conversion en tension "stealth mode".

Le passage d'un mode de fonctionnement (traitements sonores et entrées) à un autre est assuré ici par un microcontrôleur dédié, "réveillant" le mode tout en évitant les interférences ou bruits comme cela existe avec les commutations classiques.

Mais rendons à César ce qui est à César, le plus impressionnant demeure la puissance de sortie de cet appareil, capable d'alimenter les casques les plus gourmands, et cela sans aucun souci. Même des monstres comme le Susvara de Hifiman ou des références de plus 300 Ohms devraient trouver leur maître :

  • Sous 16 Ohms : 1000 mW en jack 6,35 mm (asymétrique)
  • Sous 32 Ohms : 1600 mW en jack 6,35 mm
  • Sous 64 Ohms : 1890 mW en jack 4,4 mm (symétrique)
  • Sous 300 Ohms : 196 mW en jack 6,35 mm, 756 mW en jack 4,4 mm
  • Sous 600 Ohms : 385 mW en jack 4,4 mm

Ifi Audio Zen Can ONmag05

En jack 4,4 mm, le Zen Can est ainsi capable d'assurer une tension jusqu'à 15,2 V (600 Ohms), ce qui est pour le moins titanesque sur un ampli casque.

Enfin, cette électronique reprend à son compte les différents traitements et améliorations sonores issus des gammes iFi Audio traditionnelles, activables et désactivables via un même bouton :

  • XBass : un bass boost amélioré, permettant une écoute plus chaude sans être trop lourde, fonction (un peu différente car appelée "TrueBass") déjà bien efficace sur le Zen Dac ; 
  • 3D : sorte d'amélioration de la scène sonore, qui consiste à la projeter un peu plus avant et à l'élargir, retirant ainsi le côté "dans la tête" d'une écoute au casque.

Enfin, la façade intègre un sélecteur d'entrée, ainsi qu'un réglage du gain, de 0 dB à 18 dB.

Ifi Audio Zen Can ONmag04

Terminons avec le petit bonus pour les 1000 premiers acheteurs : un bundle avec alimentation iPower d'iFi Audio, pour 20 euros supplémentaires, sachant que le prix de cette alimentation seule s'élève à 50 euros. Pour les autres, il faudra se "contenter" d'une alimentation standard (ce qui ne change rien à la puissance délivrée).

Plus puissant et complet en tant qu'amplificateur casque que le Zen Dac, le Zen Can pourrait bien être le futur roi du genre à moins de 200 euros. En effet, cette petite électronique est annoncée à 165 euros en France, et 185 euros avec l'alimentation iPower.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: iFi Audio

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework