FinkTeam KIM : version presque abordable d'une enceinte Hifi très haut de gamme et iconoclaste

FinkTeam Kim ONmag 1

Nous avions déjà évoqué la marque FinkTeam, créée par l'allemand Karl Hans Finks. À la fois presque anonyme et pourtant immensément respectée, elle propose des produits tout simplement impressionnants, parfaitement fidèles à la vision un peu démesurée de son fondateur. Mais pour l'utilisateur qui ne serait pas un minimum fortuné, difficile d'envisager un achat, ses deux enceintes WM4 et Borg s'affichant respectivement à 65 000 euros et près de 24 000 euros. C'est pour combler ce "petit" manque que FinkTeam a présenté récemment la KIM, un modèle imposant destiné à reposer sur un piètement dédié, rappelant par certains aspects la très belle JBL L100 Classic.

La petite sœur des riches

Modèle deux voies haut de gamme, la FinkTeam KIM met tout d'abord en avant un design presque cubique, s'éloignant des formes un peu étranges et bien plus volumineuses des WM4 et Borg.

Petite sœur de la Borg, la KIM semble avant tout faire écho au rachat récent du constructeur EPOS ltd (en janvier 2020) par FinkTeam. Ainsi, le design sur pied, très cubique et un peu rétro, fait-il immanquablement penser aux lignes caractéristiques des produits EPOS.

FinkTeam Kim ONmag 3

L'enceinte en elle-même se compose d'un assemblage de deux épaisseurs de panneaux collés ensemble par une couche de colle spéciale, le tout renforcé par des entretoises spécialement optimisées par la marque, et épaulé par quelques résonateurs afin de "tuer" les ondes stationnaires. FinkTeam précise bien que le but n'est pas ici de détruire toute forme de résonance, ce qui tuerait la musicalité du produit.

Sans être une taille mannequin, cette enceinte qui mesure 854 x 300 x 310 mm (H x L x P) pour un poids de 25,1 kg conserve un encombrement largement raisonnable, à défaut d'être utilisable en tant que modèle de type bibliothèque.

 

FinkTeam KIM Stands

Double voie et AMT

Si une structure double voie n'a rien d'impressionnant en soi, la marque promet l'enfer à la concurrence grâce à plusieurs arguments massues.

En premier lieu, l'utilisation d'un tweeter de type AMT pour la reproduction des aigus. Pour rappel, ce type de transducteur particulier et plus dur à concevoir qu'il n'y paraît assure une linéarité assez impressionnante et une extension très poussée dans le haut de spectre. FinkTeam se permet ici de l'utiliser de manière un peu plus polyvalente qu'à l'habitude, en intégrant un modèle de grande taille (membrane/bobine de 110 mm). Cela lui permet d'assurer des fréquences un peu plus basses (à partir de 2 200 Hz), ce qui va nécessairement limiter sa reproduction des hautes fréquences à 25 kHz, ce qui est déjà très confortable.

Le reste du spectre sonore est assuré par un imposant woofer à cône papier de 8" (20,3 cm) avec suspension en caoutchouc. Ici, la marque rappelle bien que la KIM est une sorte de baby Borg, puisque la taille réduite du châssis implique des limitations techniques. Le côté très franc de la marque est assez rafraîchissant ; en effet, FinkTeam ne nous promet pas de miracle acoustique, seulement une approche technique raisonnée.

Les deux haut-parleurs sont séparés par un filtre de type Linkwitz-Riley de quatrième ordre, coupant à 2 200 Hz. Le transducteur AMT est également relié au woofer par un "retardateur" passif, permettant d'ajuster la phase de l'un par rapport à l'autre, une technologie directement héritée de la Borg. Soulignons également la présence d'un système de réglage à l'arrière, qui propose de régler le niveau d'aigus avec un commutateur à 3 positions, ainsi que le niveau de basses par un réglage de l'amortissement du woofer, lui aussi à 3 positions.

FinkTeam Kim ONmag 2

Le piètement en métal n'est pas seulement esthétique et pratique, il donne surtout la possibilité d'incliner l'enceinte à un angle optimal pour l'écoute tout en évitant les résonances.

Plusieurs finitions sont disponibles au lancement, FinkTeam propose par exemple une version en bois sombre et nervuré, ainsi qu'un modèle plus clair sur les réseaux sociaux. Le prix de cet intrigante enceinte restera celui du haut de gamme, mais un haut de gamme plus mesuré que ses grandes sœurs, à savoir 10 000 euros.

 

Spécifications

  • Type : enceinte deux voies
  • Haut-parleur 8" à cône de papier pour les basses/médiums
  • Transducteur AMT de 110 mm pour les haut-médiums et aigus
  • Fréquence de coupure du filtre : 2 200 Hz
  • Réponse en fréquence : 35 Hz – 25 Hz (à +- 10 dB)
  • Impédance : 5,9 Ohms (160 Hz)
  • Sensibilité : 86 dB
  • THD : 0,2 % (1 W)
  • Dimensions : 854 x 300 x 310 mm (H x L x P)
  • Poids : 25,1 kg
  • Prix : 10 000 euros


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Finkteam

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework