icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Dali Katch : de nouvelles finitions pour une enceinte nomade danoise toujours aussi luxueuse et "katchy"

Dali Katch 2018 ouverture

- article sponsorisé - 

La marque danoise Dali était surtout connue à l'origine pour ses enceintes Hi-Fi et Home Cinéma traditionelles aux finitions soignées. Cependant, elle produit aussi des caissons de basses, des enceintes sans fil et s’est également lancée sur le marché des enceintes nomades Bluetooth, justement avec la Katch (voir test ON-mag). Cette enceinte au style affirmé se pare aujourd’hui de deux nouveaux coloris (en plus des trois déjà existants) plus discrets mais qui lui confèrent un look toujours aussi luxueux. Si les finitions proposées jusqu’à présent étaient un peu osées pour certains amoureux de musique nomade, les nouveaux coloris noir de jais et feuille de vigne s’avèrent plus classiques. Ils permettront d’intégrer facilement la Dali Katch dans tous les styles d’intérieurs, sans lui faire perdre de sa superbe.

Une enceinte luxueuse et durable

Nous avons déjà eu l’occasion de tester la Dali Katch. Et la première chose que nous avons appréciée, c’est sa qualité de construction. Contrairement à un certain nombre d’enceintes nomades du marché, Dali s’affranchit en partie du plastique pour privilégier des matériaux plus costauds et de qualité. La Dali Katch bénéficie en effet d’un cadre en aluminium agrémenté de deux baffles en ABS renforcé. Aussi rassurant qu’agréable à l’œil et au toucher. Par ailleurs, la Dali Katch adopte la forme d’une pochette, pourvue d’une poignée en cuir, qui facilite son transport et contribue également à lui donner son allure si particulière.

Autre point que nous avons tout particulièrement apprécié : l’accès aisé à la batterie de l’enceinte. De nombreux appareils nomades fonctionnant sur batterie voient leur durée de vie limitée par la longévité de leur batterie. Qu’il s’agisse de casques ou d’enceintes Bluetooth, peu de constructeurs laissent la possibilité de changer la batterie. Celle de la Dali Katch est facilement accessible, ce qui en fait une enceinte plus durable, avec les avantages que cela procure pour l'utilisateur, mais également d'un point de vue écologique.

Une enceinte nomade qui bénéficie de toute l’expertise de Dali

Grâce à la Katch, Dali a réussi son entrée sur le marché des enceintes nomades sans-fil – cette enceinte a en effet été saluée par la critique pour ses qualités de construction et de restitution sonore. Une réussite méritée puisque Dali n’a rien laissé au hasard dans la conception de sa petite enceinte nomade. Celle-ci hérite en effet de l’expertise de la marque danoise, qui dispose d'ailleurs de son usine au Danemark et fabrique ses propres haut-parleurs. En l’occurrence, chaque face de la Katch est pourvue de trois transducteurs : un tweeter à dôme textile de 21 mm, un boomer de 9 cm à dôme en aluminium et aimant néodyme ainsi qu'un radiateur passif de 7,3 x 5,2 cm. L’ensemble bénéficie d’une amplification de 2 x 25 watts RMS en classe D.

En matière de connectique, la Dali Katch propose une connexion Bluetooth AptX (4.0) avec appairage automatique NFC. Elle se dote en outre d’une entrée auxiliaire sur mini-jack et d’une sortie USB pour recharger des appareils mobiles, tels que tablettes et smartphones. Notez qu'il est possible de synchroniser deux enceintes Katch pour les faire fonctionner en stéréo.

L’enceinte nomade de Dali propose deux modes d’écoute : « warm » et « clear » pour s’adapter au style musical écouté. Lors de notre test, nous avons apprécié ses qualités de restitution, que nous avons qualifiées « d’une grande pureté et d’une grande classe pour une enceinte Bluetooth ». De plus, grâce aux haut-parleurs et aux grilles installés sur les deux faces, l’impression de spatialisation est réussie. Quant à la restitution des basses, la Katch fait preuve d’énergie et de punch. Nous concluons notre test de la Dali Katch avec le sentiment d'avoir entre les mains « un produit en tous points raffiné ». 

Deux nouveaux coloris plus sobres

Si la Katch est élégante et si Dali a fait des choix de coloris que nous avons jugés originaux et sexy, il faut admettre que pour certains utilisateurs, ces couleurs pouvaient s’avérer un peu trop originales. En déclinant l’enceinte Katch en deux nouvelles finitions – noir de jais et feuille de vigne – Dali propose deux versions toujours aussi élégantes mais plus sobres, plus passe-partout. Ces nouvelles couleurs ont été présentées à l’IFA de Berlin, où selon le constructeur danois, elles ont rencontré un franc succès. Ces nouveaux coloris sont au même prix que les moutures précédentes : 400 €. Les caractéristiques techniques et donc les qualités de restitution demeurent identiques. À ce niveau de prix, Dali vise certes un peu au-dessus de la concurrence. Mais la Katch demeure une enceinte aux grandes qualités, désirable, au design plein de personnalité. Et elle est faite pour durer.

Spécifications de la Dali Katch

  • Type : enceinte Bluetooth nomade
  • Batterie : 2600 mAh, 24 heures d’autonomie
  • Connectique : Bluetooth 4.0 (AptX et NFC), entrée auxiliaire sur mini-jack, sortie USB 5V (pour recharger un appareil mobile externe)
  • Haut-parleurs : 2x tweeters à dôme textile de 21 mm, 2x boomers de 8,9 cm à membrane aluminium, 2x radiateurs passifs de 7,3 x 5,2 cm
  • Puissance : 2 x 25 watts RMS en classe D
  • Réponse en fréquence : 49 Hz à 23 kHz
  • Accessoire fourni : housse de transport, adaptateurs prises internationales
  • Dimensions : 13,8 x 26,85 x 4,7 cm
  • Poids : 1,1 kg
  • Prix : 400 €

  • Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



    Mots-clés: Dali

    Comments est propulsé par CComment

    Suivez nous

    icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

    ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
    Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
    Powered by Warp Theme Framework