Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Lomo Instant Automat Glass : du grand-angle digne de ce nom sur un appareil photo instantané ?

Lomo Instant automat glass

Lomography innove et se démarque encore dans le domaine du polaroid revival avec un appareil photo instantané dérivé de son très réussit Instant Automat, mais doté cette fois-ci d’un objectif grand angle en verre. De quoi mettre un peu fun dans la photo instantanée ! Si le concept est très séduisant sur le papier, qu'en est-il de sa mise en oeuvre ?

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

Un concept unique et très séduisant

Lomography a décidé encore une fois de ne rien faire comme les autres. Devant la multiplication des appareils instantanés, la marque arrive encore à se singulariser en intégrant dans son dernier modèle une optique de 21mm. Sa construction en verre, là ou le plastique est généralement utilisé pour des raisons de coût est de très bonne augure. On ne peut que saluer le choix d’une optique engagée, qui s’éloigne des focales « plus sages » que l’on retrouve sur presque tous les appareils photos instantanés, et qui les cantonnent à l’usage étriqué du portrait serré avec des potes ou des copines. Polyvalente, l’optique devrait se trouver à l’aise pour le reportage, le paysage, ou la photo d’architecture et permettra de trouver des angles inédits et de jouer facilement sur les perspectives.
Bon, ok il faudra faire preuve de beaucoup de doigté pour s’en servir en portrait rapproché, qui pourtant est un des incontournables de la photo instantanée, mais l'appareil devrait permettre des photos de groupes en situation assez sympathiques. Sur le concept lui-même nous avons juste une petite appréhension : s’il est déjà facile de rater un portrait entre potes, une belle photo au grand angle, avec une perspective judicieusement trouvée est encore bien plus rare, ce qui promet un gâchis potentiel de pellicule assez important. Alors qu’en est-il en situation, une fois l’appareil entre les mains ? 

Un viseur toujours aussi étriqué et sans correction des parallaxes

Le mode d’exposition automatique calculant l’ouverture, la vitesse d’obturation, et déclenchant au besoin le flash, le photographe peut se concentrer sur la composition de sa photo. Il suffit juste de ne pas oublier de régler la distance de mise au point sur la bonne plage, une erreur fréquente puisque le réglage se fait via une bague autours de l’objectif, invisible une fois le nez dans le viseur.
Le viseur justement parlons en ! Petit, étriqué, ne couvrant pas 100% du champ de la photo, et sans correction des parallaxes, il est le véritable maillon faible de cet appareil et a vraiment de quoi énerver. Il n’est pourtant pas vraiment plus mauvais que celui de l’Instant Automat ou de celui du Fujifilm Mini 70, mais vu le champ couvert par l'objectif 21mm ça ne passe plus vraiment. Si l’Instant Automat Glass vente sa mise au point minimale de 0,3 m, elle est dans la pratique presque inutilisable, tant ce qui est vu dans le viseur diffère à cette distance du résultat obtenu sur la photo. Vous en avez un exemple dans la galerie de clichés en fin de ceta article. Sur la photo, du casque audio, celui-ci était censé trôner au centre de l’image. Mais bon, passons ce n’est pas à nos yeux le principal intérêt de l’appareil.

Une exposition automatique facilement mise en difficulté...

Le Lome Instant Automat Glass est très agréable à utiliser pour trouver facilement des angles intéressants en couvrant un espace très large et en permettant en un seul pas de coté d’obtenir une perspective très différente. Et là le bat blesse à nouveau : le champ couvert étant très large, il offre très fréquemment des zones d’expositions très diverses, certaines sombres, d’autres très lumineuses qui mettent à mal le système de mesure de lumière du boitier. Le flash, hérité de son frère doté d’une focale plus longue se trouve lui aussi à la peine : il lutte vite pour illuminer une scène où les protagonistes figurent en pieds et n’arrive pas à compenser les problèmes d’expositions (c'est particulièrement visible sur les photos ci-dessous en noir et blanc). Enfin, le 21 mm "vignette" beaucoup, les bords de l’image sont assez sombre et le centre bien plus clair (c'est particulièrement visible sur les photos ci-dessous de la mer en couleur). Du coup il est fréquent que le centre de l’image soit surexposé. Au final, l’exposition correcte des images demande pas mal de doigté pour obtenir un résultat décent, et si le problème n’est pas rédhibitoire, il vient quand même un peu noircir le tableau.

Mais des cadrages originaux à portée de main

C’est d’autant plus dommage que les résultats en termes de composition et de cadrage sont bien là : il est possible de s’amuser facilement et de trouver des lignes pour rendre ses photos dynamiques, avec des images qui restituent bien les sujets au mileu de leur environement, tout en conservant un rendu vintage toujours aussi séduisant, quitte à devoir s'acharner un peu et à gâcher de la pellicule avant d'obtenir le résultat souhaité.   

  

---------
A LIRE AUSSI : NOTRE SÉLECTION D'APPAREILS PHOTO INSTANTANNÉS ET NOTRE GUIDE DES PELLICULES
---------
  

Un appareil photo ludique à l'usage 

En ce qui concerne l’apparence, le boitier du Lomo Instant Automat Glass ressemble très fortement à son frère le Lomo Instant Automat, mais avec un revêtement en caoutchouc et des lignes oranges qui semblent lui conférer une plus grande solidité et une apparence plus sportive. Lomography oblige, l'Instant Automat Glass est livré avec des accessoires créatifs comme un Splitzer (permettant de "découper" l'image en deux lors d'une double exposition), un objectif amovible gros plan (en plastique) ou encore une télécommande de déclenchement à distance. Le mode multiexposition et pose lente est bien entenud toujours de la partie et permet de réaliser assez facilement des photos créatives. Enfin le packaging n’est pas en reste avec comme d’habitude chez Lomography, une belle boite, et des accessoires pour coller ou exposer ses réussites.

Caractéristiques techniques :

  • Type : appareil photo instantané
  • Format de la pellicule : Fujifilm Instax Mini Film
  • taille du cliché : 62mm x 46mm
  • Focale : 21 mm
  • Mise au point : semi-manuelle
  • Zones de la mise au point : 0.3m / 0.6m / 1m-infini
  • Distance minimale de mise au point : 0.3m
  • Ouverture : f/4.5 à f/22
  • Exposition : automatique
  • Flash : débrayable
  • Mode d’expositions : bulb, expositions multiples
  • Alimentation : 2 piles CR2 (2 x 3V)
  • Prix : 190 €

Notre avis :

Le Lomo Instant Glass se destine donc aux baroudeurs qui veulent faire le choix d’apporter avec eux un appareil photo instantané en week-end ou en voyage. Et on est obligé d’admettre que sur le papier c’est une très bonne idée. Alors certes les selfies et autres portraits seront un peu moins orientés beauté que sur ses concurrents, mais c’est tout un champ de photos qui étaient exclues de la photo instantanée qui sont désormais possibles, comme les paysages ou la photo de reportage. Malheureusement l’utilisation d’une optique grand angle met un peu à mal le système d’exposition du Lomo et vient un peu gâcher l’expérience. C’est un peu dommage, mais l’appareil ne perd pas pour autant son intérêt : il demande juste à être apprivoisé afin de livrer son potentiel et offrir des clichés au grand angle dignes de ce nom.   

  • Construction :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Fonctions et équipements : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Qualité d'image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
  • Autonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Offres Amazon

   


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Lomography

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework