PUBLICITÉ

Wiko Wim: la marque sino-marseillaise monte en gamme avec un smartphone à double capteur signé Qualcomm

Wiko WIM

La marque française, détenue par le constructeur chinois Tino, élabore à l’aide de ses 200 salariés français le cahier des charges de ses produits près de Marseille. Ils sont bien entendu fabriqués en Chine grâce au savoir faire de la marque mère. Si Wiko était restée cantonnée au marché des mobiles d’entrée de gamme, mais avait su étendre le succès rencontré en France à d’autres pays d’Europe, la donne vient de changer puisque la marque annonce un photophone à double capteur qui part à l’assaut du haut de gamme.

L’intégration de module photo à double objectif est la solution technique du moment afin d’améliorer la rendu des images capturés par les smartphones. Presque tous les grands constructeurs se sont lancés dans l’expérience, avec deux approches différentes : profiter des deux capteurs pour proposer deux longueurs focales différentes comme sur l’iPhone 7+, l’Asus Zenfone Zoom S et le LG G6 ou utiliser la même focale et profiter des deux capteurs photos afin d’améliorer la qualité des images. C’est cette solution qui a été retenue par Wiko. Le WIM intègre un appareil photo à double objectif, chacun ouvrant à f/2.0. Il est pourvu de deux capteurs Sony IMX258 de 13 Mpx, l’un en couleur et l’autre en noir et blanc. Le concept est donc très proche de celui du Huawei P10 ou du très récent Archos Diamond Alpha.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Qualcom

Ici c’est la solution matérielle Qualcomm Clear Sight qui est à la manœuvre. Le système imite le fonctionnement des cellules spécialisées de l'œil, les cônes et les bâtonnets, les premières captant mieux les couleurs mais nécessitant une bonne luminosité tandis que les secondes captent bien la lumière en faible luminosité mais pas les couleurs. Le coprocesseur Spectra ISP utilise un algorithme pour analyser et combiner les informations des deux capteurs afin d’améliorer la netteté, d’étendre la gamme dynamique, et de réduire le bruit des images. En s’appuyant sur l’expertise du géant américain Qualcomm, mais aussi sur les conseils de DxO Il est fort probable que le smartphone marseillais offre des résultats solides et puisse concurrencer le géant Huawei et son P10. Il nous semble en tout cas en meilleure posture que l’Archos Diamond Alpha pour le faire, qui se contente de prendre nativement des photos en noir et blanc et d’utiliser les deux capteurs afin de simuler du flou d’arrière plan comme ses deux concurrents, mais ne semble pas marier pas les informations en provenance des deux capteurs. Le format RAW est également disponible sur le Wiko Wim afin de pouvoir retoucher les photos dans les meilleures conditions. Enfin le capteur frontal de 16 Mpx épaulé de son Flash LED promet des selfies bien définis en toute circonstance. La vidéo n’est pas en reste  puisque le WIM permet aussi de filmer en 4K, qu’il dispose d’un système de stabilisation vidéo et la fonction Auto Zoom. Un mode Slow motion et un mode Time Lapse sont également disponibles

Le Wiko Wim est disponible au prix de 400 €

Source :  https://fr.wikomobile.com/

Caractéristiques techniques

OS : Android 7.1
Module photo arrière : 13 Mpx couleur + 13 Mpx noir et blanc
Appareil photo frontal :  16 Mpx
Vidéo : 4K avec stabilisation
Ecran :  5.5’’ Full HD AMOLED
Processeur : Octa-Core  Qualcomm® SnapdragonTM 626
Batterie : 3200 mAh avec charge rapide
Mémoire vive : 4 Go
Mémoire : 64 Go
Prix : 400 €

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Wiko

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus