PUBLICITÉ

10 conseils écolos de l’Ademe pour réduire son empreinte environnementale numérique

AdemeReflexeNumeriqueEcolo10

L’Agence de la transition écologique (Ademe), qui vient de publier plusieurs rapports sur l’impact environnemental du numérique en France, lance une campagne pour inciter les Français à adopter des réflexes plus responsables dans l’utilisation des appareils connectés. Au menu : un site d’aide pour trouver les bons services quand on souhaite donner, prêter, louer ou encore réutiliser, ainsi que des vidéos et des mèmes à basses émissions carbone. 

L'Ademe l'a écrit et publié, le numérique pollue copieusement (voir l'article ON-mag). Pour allonger la durée de vie des appareils électroniques, électriques ou connectés, l’Agence met tout d’abord les mains dans le cambouis. Concrètement, elle a lancé un site sur lequel sont répertoriés les sites Internet et les lieux de collecte, de prêt et de vente pour favoriser la réutilisation des appareils. Sur le site longuevieauxobjets.gouv.fr, il suffit de sélectionner si on veut prêter, donner, louer, se faire louer/prêter, réparer ou encore acheter d’occasion. On choisit ensuite le type de produit concerné : outil de bricolage, électroménager, téléviseur ou encore smartphone. Une liste de sites ressources s’affiche alors à l’écran pour proposer des alternatives à l’achat d’objets neufs. 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une campagne à basses émissions carbone 

Il aurait été malvenu de la part de l’agence de la transition écologique de lancer une campagne avec de grosses vidéos en 4K diffusées sur d'énormes écrans publicitaires connectés en 5G. En l'occurrence, l’Ademe revendique que sa campagne en ligne sera la moins carbonée possible, pour ne pas rentrer en contradiction avec ses propres objectifs. D’abord, cette campagne a été réalisée sans tournage ni shooting, toutes les images étant issues de banques d’images existantes. Les vidéos, mèmes et bannières ont été compressés en 3 Mo au maximum, en réduisant le plus possible les polices et animations qui consommeraient trop de données. L'Agence a également veillé à limiter de manière stricte la diffusion des contenus, afin qu’un internaute ne soit pas exposé plus de deux fois à la même image ou à la même vidéo. La diffusion via les téléviseurs connectés a également été fortement limitée, car elle implique la transmission de formats lourds et donc gourmands en données. Malgré cela, on espère que le message de l’Ademe pour adopter des réflexes plus écolos dans l’utilisation du numérique atteindra tout de même un maximum de monde. C’est pourquoi nous relayons ces contenus ci-dessous. 

1. Smartphone : économiser la batterie et recycler son téléphone

2. Préférer le WiFi à la 4G, réduire la résolution des vidéos sur les appareils ne permettant pas d’apprécier la HD et acheter reconditionné 

3. Éteindre son ordinateur lorsqu’on ne l’utilise pas, réparer plutôt qu'acheter

4. Privilégier l’audio plutôt que la vidéo sur ordinateur et dimensionner son achat en fonction de ses besoins

5. Désactiver la lecture automatique des vidéos, éteindre sa box et sa télévision

LA SUITE APRÈS LA PUB

6. Désactiver ses objets connectés quand on ne s’en sert pas et en acheter en fonction de ses besoins, revendre ou donner les appareils non utilisés

7. Préférer l’audio à la vidéo sur objets connectés pour l’écoute de musique

8. Trier et purger régulièrement ses données sans les transférer systématiquement sur le Cloud

AdemeReflexeCloud

9. Mail : se désabonner des newsletters non lues et limiter l’envoi de pièces jointes lourdes

AdemeReflexeMail

10. Revendre ou donner les smartphones, les apporter dans un point de collecte dédié s’ils sont hors d’usage 

 AdemeReflexeSmartphone

Et quelques mèmes du gouvernement, pour rigoler...

AdemeReflexeNumeriqueEcolo1

LA SUITE APRÈS LA PUB

AdemeReflexeNumeriqueEcolo2

AdemeReflexeNumeriqueEcolo3

AdemeReflexeNumeriqueEcolo4

AdemeReflexeNumeriqueEcolo6

AdemeReflexeNumeriqueEcolo7

AdemeReflexeNumeriqueEcolo8

LA SUITE APRÈS LA PUB

AdemeReflexeNumeriqueEcolo9

AdemeReflexeNumeriqueEcolo5 

Source : ademe.fr


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ademe

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus