PUBLICITÉ

HiFIVE : appli de langue des signes, pour échanger avec des sourds, draguer en boîte sans hurler, parler la bouche pleine, sous l’eau…

HifiveAppSigneLangue2

Depuis une dizaine d’années, les applications d’apprentissage des langues orales sont légion. Mais peu d'entre elles sont spécifiquement dédiées à la langue des signes. D’approche ludique et très concrète, l'application HiFIVE a été lancée à l'occasion de la journée nationale de l’audition 2022, dans une dynamique de démocratisation de la langue française des signes. 

Langue des signes à démocratiser

On peut considérer qu’un langage signé a existé de tout temps, pour communiquer dans un environnement très silencieux (monastères, bibliothèques…), très bruyant (chantiers, célébrations…) ou dans le cadre de certaines activités (chasse, plongée…). En Europe occidentale, la langue des signes en tant que telle n’est documentée qu’à partir du VIIIème siècle et enseignée à partir du XVIème siècle. Elle se développe donc en France, probablement depuis plusieurs siècles en tant que langue indépendante et non en tant que simple langage ou code signé. 

LA SUITE APRÈS LA PUB

HifiveAppSigneLangue

De 1880 à 1977, la langue des signes est interdite dans l’Hexagone, donnant parfois lieu à des apprentissages oraux forcés avec l’usage de l’ortophonie et de prothèses auditives. Dans les années 1980, la langue française des signes connaît un certain essor, sous l’impulsion du linguiste Christian Cuxac entre autres personnalités de la société civile. En 2005, la langue fait l’objet de textes de loi protégeant son droit d’accès pour les sourds et depuis, elle occupe une place de plus en plus importante dans la culture et les médias. Outre les malentendants, leurs parents et proches, il restait à rendre cette langue intéressante et accessible pour tout le monde. 

Apprentissage ludique pour usages variés

L’app HiFIVE a été développée par Elsa Ohona, qui est fille de parents sourds, en anglais "Child of Deaf Adult" ou CODA dans le jargon des initiés. N’étant pas elle-même malentendante, elle a néanmoins signé ses premiers mots puis développé un bilinguisme entre la langue orale française et la langue française des signes. Elle est devenue formatrice et interprète en LSF (Langue des Signes Française) et en bébé signe. Ce dernier langage est un ensemble de signes spécialement développés pour les bébés avant qu’ils aient l’usage de la parole, qu’ils soient sourds ou non. 

HifiveAppSigneLangue3

La démocratisation de la LSF étant au cœur de la carrière d’Elsa, elle a décidé de développer l’application HiFIVE avec des protagonistes virtuels qui portent les prénoms de ses parents, Esther et Saul. Les deux mascottes de HiFIVE rythment les exercices ludiques de l’application qui s’articulent autour de sujets utiles du quotidien comme les sorties, l’alimentation, le travail ou la santé. Il s’agit par exemple d’épeler des mots ou de reconstituer des phrases. Comme beaucoup d’applications d’apprentissage de langues orales, HiFIVE se base sur une utilisation régulière de cinq minutes par jour. 

Mais si on n'est pas sourd, à quoi ça sert ? 

La LSF a souvent été reléguée à l’usage exclusif d’interactions avec les sourds, qui ont fait de cet ensemble de signes une langue et qui façonnent son usage au quotidien. La LSF sert donc à faire de nouvelles rencontres avec des personnes sourdes ou à interagir avec elles dans des situations d’urgence. Elle peut par ailleurs servir à favoriser l’intégration d’une personne sourde au travail. 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Mais au-delà de l’échange avec les personnes sourdes, et comme lors de l'apprentissage de toute nouvelle langue, apprendre la LSF donne accès à une culture à part entière. Notons au passage qu’il est infiniment plus facile de se comprendre entre langues des signes de différents pays ou régions qu’entre langues orales différentes. La LSF peut également servir à s’exprimer dans des situations où l’usage de la voix n’est pas audible ou bienvenu : la bouche pleine, sous l’eau, au concert, au cinéma… L’usage de la langue des signes n’est donc pas limité aux seules personnes sourdes.

HifiveAppSigneLangue4

Disponible sous iOS ainsi que sous Android, HiFIVE est divisée, comme une série, en saisons et en exercices. Elle donne actuellement accès gratuitement à une première mini saison de deux épisodes d’initiation à la langue des signes. L’application HiFIVE propose par ailleurs trois forfaits Hiflex! à 5,50 €/mois, Hifun! à 40 €/an (soit 3,34 €/mois) et Hifamily! pour quatre comptes à 75 €/an (soit 6,25 €/mois).  

Source : hi-five.app


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Hifive

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus