PUBLICITÉ

Exposition : Le Décor impressionniste aux sources des Nymphéas au Musée de l’Orangerie

Monet Chrysanthemes
Claude Monet. Chrysanthèmes.

Découverte d’une face méconnue de la peinture impressionniste : son implication dans l’art décoratif.

L'exposition Le décor impressionniste : aux sources des Nymphéas met en lumière les rapports nombreux qu’entretiennent les peintres impressionnistes avec la décoration. En effet, le parcours attire l’attention du visiteur par un certain nombre d’objets qui habituellement ne sont guère présents dans une exposition dédiée aux plus grands noms de l’impressionnisme. Gustave Caillebotte avec ces Quatre panneaux d’une porte de la salle à manger, illustre parfaitement cette attirance pour le peintre d’une possibilité d’intrusion dans le domaine du mobilier, en principe très éloigné du monde pictural. Gustave Caillebotte intrigue aussi par une immense décoration destinée à la maison de l’artiste au Petit-Gennevilliers. L’œuvre (partiellement inachevée) consiste en deux panneaux totalisant 205x116 cm, représentant un étonnant parterre de marguerites. Claude Monet ne dédaigne pas non plus de s’impliquer dans l’art décoratif avec en particulier des Panneaux de porte pour le grand salon du célèbre galeriste Paul Durand-Ruel. La céramique s’invite aussi dans cette exposition avec les assiettes de Marie Bracquemond, sans oublier Mary Cassatt, présente avec un vase intitulé « La Ronde des enfants ». On peut également admirer quelques pièces célèbres d’Emile Gallé (Eaux dormantes, L’étang, La Mer, etc…). L’art décoratif est encore présent dans un objet précieux et fragile : l’éventail. C’est à Edgar Degas que nous devons trois éventails visibles dans cette exposition qui nous ménage décidément de superbes surprises. Malgré cette incursion dans le domaine décoratif, cette exposition n’en demeure pas moins un espace où la peinture sur toile impose sa présence grâce à nouveau à Monet, Caillebotte, Pissarro, Manet, Cézanne et Renoir.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Au total, cette exposition permet de parcourir un espace insolite où l’impressionnisme s’est investi sans faire de bruit : l’art décoratif. En complément, les visiteurs pourront aussi avoir accès à la vidéo d’Ange Leccia (D’) Après Monet (un Arrangement vidéo et sonore, 2020. Bande sonore originale de Julien Perez).

Une exposition passionnante dominée par Monet mais qui permet aussi de redécouvrir ses contemporains : Cassatt, Manet, Cézanne, Caillebotte.

Texte de Michel Jakubowicz

Plus d’infos

  • Le décor impressionniste : aux sources des Nymphéas
  • Commissariat : Sylvie Patry, conservatrice générale, directrice de la conservation et des collections du Musée d’Orsay, Paris
  • Musée de l’Orangerie, espace d’exposition temporaire
  • Du 2 mars au 11 juillet 2022
    www.musee-orangerie.fr


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Musée de l’Orangerie, Monet

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus