PUBLICITÉ

Danse : le chorégraphe Jean-Claude Gallotta présente "Le Jour se rêve" au Théâtre du Rond-Point

Le jour se reve

Jean-Claude Gallotta présente sa dernière chorégraphie pour dix danseurs Le jour se rêve au Théâtre du Rond-Point.

Derrière ce titre poétique (Le jour se rêve) se cache peut-être un hommage assez évident au grand chorégraphe Merce Cunningham dont il y a plusieurs années de nombreux Ballets étaient donnés au Théâtre de la Ville. Tout comme Jean-Claude Gallotta dans Le jour se rêve, Merce Cunningham faisait de brèves apparitions dans ses chorégraphies. On peut donc considérer que dans ce spectacle, Jean-Claude Gallotta adresse en quelque sorte un salut à Merce Cunningham, qui va d’une certaine manière déterminer sa carrière de chorégraphe.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Très contemporaine, la mise en scène de Le jour se rêve se distingue par sa virtuosité, axée il faut le souligner sur une musique impitoyable à la rythmique effrénée de Rodolphe Burger. L’apparition fugace et assez humoristique de Jean-Claude Gallotta dans Le jour se rêve interrompt de manière salutaire cette sorte de dictature sonore générée par la musique de Rodolphe Burger, mais bientôt la frénésie de la chorégraphie de Le Jour se rêve reprend le dessus et le ballet va s’achever fortissimo sur cette mécanique bien huilée dont rien ne semble arrêter l’élan vital.

Un élément très positif vient à la rescousse de Jean-Claude Gallotta : les textiles et couleurs imaginés par une remarquable plasticienne, Dominique Gonzalez-Foerster, qui apportent à ce spectacle un supplément d’âme non négligeable.

Quant à la prestation des dix danseurs réunis dans ce Ballet, elle s’avère des plus performantes, alliant précision, virtuosité et élégance, démontrant chez ces artistes une parfaite cohésion face à cet objet chorégraphique (Le jour se rêve) issu de notre réalité contemporaine.

Un spectacle hautement recommandé à tous ceux que le Ballet d’aujourd’hui continue à fasciner. Jean-Claude Gallotta remet à l’honneur la Danse contemporaine qui brille avec éclat dans sa dernière chorégraphie Le jour se rêve.

Texte de Michel Jakubowicz

Plus d’infos

  • Le Jour se rêve
  • Chorégraphie : Jean-Claude Gallotta
  • Musique : Rodolphe Burger
  • Avec : Axelle André, Naïs Arlaud, Ximena Figueroa, Ibrahim Guétissi, Georgia Ives, Fuxi Li, Bernardita Moya Alcalde, Jérémy Silvetti, Gaetano Vaccaro, Thierry Verger, Jean-Claude Gallotta
  • Assistanat à la chorégraphie : Mathilde Altaraz
  • Dramaturgie : Claude-Henri Buffard
  • Textiles et couleurs : Dominique Gonzalez-Foerster, assistée d’Anne Jonathan et Chiraz Sedouga
  • Scénographie : Dominique Gonzalez-Foerster et Manuel Bernard
  • Lumière : Manuel Bernard
  • Production de la bande-son : Dernière Bande
  • Du 10 au 20 février 2022, à 21 h
  • Théâtre du Rond-Point, Salle Renaud-Barrault
    2 bis, avenue Franklin-D Roosevelt
    75008 Paris
    www.theatredurondpoint.fr

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Théâtre du Rond-Point, Jean-Claude Gallotta, Rodolphe Burger

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus