PUBLICITÉ

Exposition : le cinéma s’invite au Musée d’Orsay

Expo Enfin Cinema

  • Enfin le cinéma ! Arts, images et spectacles en France 1833-1907
  • Commissaire général : Dominique Païni, Commissaire indépendant
  • Commissaires à Paris : Paul Perrin, Conservateur pour la peinture au musée d’Orsay ; Marie Robert, conservatrice en chef pour la photographie et le cinéma au musée d’Orsay
  • Avec la collaboration de Jérôme Legrand, Philippe Mariot et Lucile Pierret chargés d’études documentaires au musée d’Orsay
  • Commissaires à Los Angeles : Lea Lehmbeck, directrice du département peinture et sculpture européenne et art américain au Los Angeles County Museum of Art ; Britt Salvesen, directrice du département de photographie, des estampes et dessins au Los Angeles County Museum of Art ; Vanessa R.Schwarz, Professor, History and Art History, Director, Visual Studies Research Institute à l’University of South California 
  • Musée d’Orsay (Niveau O, Grand espace d’exposition)
  • Du 28 septembre 2021 au 16 janvier 2022
    www.musee-orsay.fr

Un voyage effectué entre 1833 et 1907 dans les Arts, images et spectacles en France.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une exposition qui nous fait découvrir les premiers balbutiements du cinéma dans ce début du XXe siècle. Les frères Lumière sont les inventeurs de ce qui est au début nommé « photographie animée » et qui peu à peu va acquérir son autonomie. Si la photo (daguerréotypes etc…) est bien présente dans cette exposition, la peinture est elle aussi largement représentée avec par exemple Gustave Caillebotte dont est exposé un superbe tableau provenant des Etats-Uni s(Texas) : Le pont de l’Europe. Auguste Renoir est lui aussi bien présent avec son tableau intitulé La Seine à Champrosay provenant du musée d’Orsay. Claude Monet ravira ses admirateurs puisque l’exposition permet d’apprécier la présence de quatre tableaux consacrés à la Cathédrale de Rouen peints de 1892 à 1894. Parmi les objets bizarres précurseurs de l’image animée, le spectateur de l’exposition tombera en arrêt devant La Course figurant sur le Phénakistiscope imaginé par Paul Richer. Enfin on peut être séduit par un assez fascinant tableau de Luc-Olivier Merson intitulé Le repos pendant la fuite en Egypte datant de 1880 dont un photographe, Alexandre Promio, semble visiblement s’être inspiré près de vingt ans plus tard (1897) avec La fuite en Egypte vue Lumière N°934. Côté peinture, signalons aussi la présence d’un étrange et fantomatique tableau de Félix Vallotton, La Valse. Histoire de terminer en beauté cette exposition, les spectateurs sont invités à regarder en fin de parcours quelques extraits de films muets, truffés de scènes comiques.

Une exposition insolite, riche en surprises de toutes sortes, permettant de remonter aux origines du cinéma muet.

Texte de Michel Jakubowicz


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Musée d'Orsay

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus